BOUCHEES A LA PISTACHE ENROBEES AU CHOCOLAT

PISTA.jpg

Je vous propose ces bouchées qui se mangent aussi facilement qu’elles ont été faites. On peut mettre à la place de la pistache (vu son coût) moitié noisettes et moitié amandes, ou noix-amandes, à vous de voir. Vraiment elles se dégustent sans faim.

Ingrédients (pour une quarantaine de pièces environ)

– 250 g de poudre de pistache ou autre fruits secs (par exemple  125 g d’amandes et 125 g de noisettes)

– 50 g de pistaches pour la décoration

Pour le sirop: 150 g de sucre semoule, 10 cl d’eau, deux cuillères à soupe d’eau de  fleur d’oranger ou mieux de l’eau de rose

Pour le glaçage : 200 g de chocolat noir + 20 g huile aux pépins de raisins

Préparation :

Mettre dans une casserole le sucre semoule puis l’eau et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes environ le temps que le sirop s’épaississe, et surtout ne pas remuer avec une cuillère. Puis ajouter l’arôme, mélanger, retirer du feu et laisser reposer refroidir.

On peut s’éviter la corvée du sirop en le remplaçant par du miel mais là le goût et la texture seront modifiés car le miel est nettement plus sucré.

Mixer finement les pistaches au mixeur puis ajouter le sirop petit à petit à la poudre, ne surtout pas tout mettre tout dépendra de la faculté d’absorption des pistaches.

Mélanger jusqu’à la consistance d’une pâte malléable (ni trop dure ni trop molle). Puis on laisse reposer une petite heure à température ambiante (j’ai laissé reposer une nuit) le temps que la pâte se raffermisse un peu pour pouvoir la façonner. La diviser en 3 boules qu’on façonnera en trois boudins de 4 cm environ d’épaisseur et couper de morceaux (environ 2 cm ou + si on veut plus gros) qu’on enroule dans la paume des mains pour former des boules. Laisser sécher à l’air libre le temps de préparer le glaçage.

Si la pâte est trop sèche rajouter un peu d’eau de fleur d’oranger et si trop molle de la poudre de pistaches.

Dans un petit saladier on fait fondre le chocolat et huile au micro-ondes, 1 mn sortir le récipient mélanger afin de lisser le mélange et rajouter une autre minute, si nécessaire, pareil le mélange ne doit être ni trop liquide, ni trop épais pour pouvoir enrober les boules de pistaches.

Plonger les petites boules dans le chocolat, j’ai utilisé un pic à apéro (cure-dent ou brochette feront tout aussi bien l’affaire)  déposer sur du papier sulfurisé, puis décorer le sommet avec une petite pistache, et mettre au frigo une nuit.

Le lendemain, décoller délicatement et déposer dans des caissettes. Ces douceurs se conservent au frigo et peuvent se congeler sans problème, à sortir 30 mn avant dégustation, si on peut les conserver jusque là….car cette petite douceur fond dans la bouche mais pas sur le cœur comme dirait une célèbre chanson.

Recette inspirée de la prêtresse des douceurs Martha STEWART.

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :