MOUSSE AERIENNE A L’ABRICOT DE CHRISTOPHE FELDER

Dimanche 21 mars 2010

MOUSABRI2MOUSABRICOT
Avant de vous livrer la recette du jour, je tenais à vous parler d’une association, « PARRAINS PAR MILLE «  . Parfois, nous cherchons un moyen de nous rendre utile et d’offrir aux autres un peu de notre temps, mais on ne sait pas toujours à quelle porte frapper.

Le parrainage est une notion très répandue dans les pays anglo-saxons où un grand nombre de familles parrainent un enfant. En France, c’est une notion un peu plus abstraite qui ne fait pas vraiment partie de nos mœurs, bien que cela commence à être connu, mais pas assez encore, au vu du nombre d’enfants demandeurs.

Qu’est ce qu’au juste le parrainage m’a demandé Audrey, surnommé P’tit chou, c’est tout d’abord, un engagement moral, par lequel on souscrit à être présent sur la durée, pour un enfant. Lui tenir la main pour l’aider à traverser les zones de turbulences, de façon  positive. Je vous ai mis le lien du site où vous trouverez plus de détails, si vous le souhaitez.

Pour revenir au dessert du jour, c’est une mousse que j’avais faite en pensant garder à déjeuner Chantal, qui elle avait d’autres projets, ce n’est que partie remise. C’est l’adaptation d’une recette de Christophe FELDER.

Ingrédients pour 6 grandes coupes :

400 grs abricots frais (si vous n’en trouvez pas au fond de votre congélo, prenez les surgelés mais pas en boîte)

60 grs orgeat

200 grs de crème liquide entière

2 càs eau minérale

60 grs d’amandes émondées

120 grs de sucre

2 feuilles de gélatine

Mettre les deux feuilles de gélatine dans un bol rempli d’eau. Avec un mixer plongeant ou autre réduire en purée les abricots, leur rajouter le sucre, l’orgeat, les amandes émondées.

Mettre à chauffer les 2càs d’eau minérale quand l’eau aura chauffé, y faire dissoudre les feuilles de gélatine, les incorporer au mélange de fruits.

Montez la crème liquide en chantilly avec deux à soupe de sucre et l’incorporez délicatement au mélange précédent. Mettre au frais, l’idéal est de faire cette crème la veille pour le lendemain.

Pour la déco : j’ai mis à confire 150 grs d’oreillons d’abricots dans 50 grs de sucre à confiture + 1càs de beurre pendant 5 mn

 

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :