MOUSSE ONCTUEUSE AU CHOCOLAT AU LAIT

Vendredi 2 avril 2010

MOUS CHOCOLAITMOUSCHOCOLAI2
Tout d’abord, un aveu, bonjour, je m’appelle vebeyre, je suis addict au choco, et j’en suis à trois jours d’abstinence jusqu’à… Je savais qu’il ne fallait pas que je goûte à la fameuse MOUSSE AU CHOCOLAT DE PH, car comment résister à autant de douceur concentrée dans une aussi belle coupe ?

Comme à chaque fois que je replonge dans l’addiction, je recommence à faire des mousses à tour de bras. A force d’en goûter (bien obligée, je sais c’est dur) ma balance m’ordonne de pratiquer une activité physique au choix, une petite heure de ménage et/ou marche ou qq longueurs à la piscine, que sais je, n’importe quoi pourvu que je perde un minimum de calories, histoire de pouvoir en récupérer d’autres. Et dire qu’il y en a qui mange ce qu’elles veulent et ne prennent pas un gramme, c’est pas juste (hein Reine !!!).

Tant pis pour mes bonnes résolutions, je craque et à la première cuillère….désolée peux plus parler, j’ai la bouche pleine, si juste pour vous dire :

Ps : la photo ne lui rend pas hommage, car je l’ai prise le jour de la confection sachant que je n’aurais pas le temps + tard. Mais sinon le lendemain le rendu était plus celui d’une mousse.

Pour 6 belles coupes :

180 g de chocolat au lait (de qualité)

20 g de beurre

80 g de lait

20 cl de crème fraîche

2 jaunes d’œufs

3 blancs d’œufs

2 càs de sucre

2 càs d’eau chaude

Mettre le lait à chauffer y ajouter le chocolat coupés en morceaux. Retirez du feu et rajoutez le beurre.

Battre les deux jaunes d’œufs avec une càs de sucre dans un bain-marie jusqu’à ce qu’ils moussent là rajoutez deux càs d’eau chaude (vous verrez le mélange va doubler de volume) et qu’il fasse ruban (càd il s’épaissit). Puis rajoutez le mélange lait, chocolat et beurre.

Monter la crème en chantilly avec une càs de sucre. Puis l’incorporer délicatement au mélange précédent. Versez dans des coupes.

Tentez de ne pas ouvrir souvent le frigo ni de les lorgner d’un œil gourmand jusqu’au lendemain…je sais c’est long…

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :