OSSO BUCCO A L’ORANGE

Mardi 13 avril 2010

OSSO2.jpg

J’aime particulièrement cette recette que je sers avec des tagliatelles fraîches. Je ne la fais pas souvent mais quand c’est le cas, mon premier plaisir est déjà d’aller choisir les morceaux avec mon boucher( tout de suite un adjectif possessif de la fille qui s’la pète) mais même pas car c’est un petit boucher de campagne qui ne fait certainement pas le chiffre d’affaires d’un magasin ayant pignon sur rue, mais il s’en sort car il vend de la qualité et surtout du conseil.

OSSOORANGE

Mon deuxième plaisir est de concocter ce plat qui fait toujours son petit effet, alors que ce n’est pas à proprement parler une recette technique et cerise sur le gâteau, je ne résiste pas à l’accent italien et là rien qu’en prononçant osso-bucco je me sens transportée, du côté de la Toscane, ses monuments à chaque coin de rue ses petits restau qui payent pas de mine, mais avec des spécialités à s’en pourlécher les babines (ça ne se dit pas, je sais) et surtout depuis que j’ai réalisé un rêve celui d’avoir  vu et écouté chanter « LA BARTOLI », je me sens l’âme d’une italienne ! ! ! J’arrête de délirer et vous livre la recette.

Pour 4 personnes

4 belles tranches de jarret de veau

1 boite 250 g de tomates concassées

1 oignon, 6 gousses d’ail

2 oranges

2càs d’huile d’olive

2 càs de farine

20 cl de vin blanc

20 cl de liqueur d’orange ou cointreau j’ai mis du vin d’oranges maison

1 tablette de bouillon de volaille

2 càs de fond de veau

1 bouquet garni (laurier, persil, thym)

Sel poivre

Pelez les deux oranges à vif (enlever la peau du fruit), détachez les quartiers et les mettre à macérer dans 10 cl de liqueur d’orange (vin d’oranges ici).

Dans une cocotte faites chauffer l’huile d’olive et 30 grs de beurre et y faire revenir la viande que l’on aura au préalable roulé dans les deux cuillères de farine, à feu vif pendant 10 mn en la retournant à mi-parcours et on flambe avec de la liqueur d’orange (10 cl).

Puis ajoutez, les oignons, tomates, bouquet garni, saupoudrez de fond de veau et arrosez de vin blanc et de la tablette de bouillon diluée dans 20 cl d’eau, poivre. Laissez mijoter 1 H 20, jusqu’à ce que la viande se découpe facilement. Salez servir en disposant sur chaque assiette qq quartiers d’oranges marinées.

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :