TERRINE DE CANARD

Mercredi 14 avril 2010

La belle saison approchant à grands pas, voici la recette d’une entrée qui servi avec une salade, évitera de piétiner par chaleur accablante (je parle du Sud-Ouest bien sûr, où il fait toujours beau, jamais de pluie, désolé pour les autres régions) devant ses fourneaux et permettra de profiter du beau temps et des

La belle saison approchant à grands pas, voici la recette d’une entrée qui servi avec une salade, évitera de piétiner par chaleur accablante (je parle du Sud-Ouest bien sûr, où il fait toujours beau, jamais de pluie, désolé pour les autres régions) devant ses fourneaux et permettra de profiter du beau temps et des amis de passage

La belle saison approchant à grands pas, voici la recette d’une entrée qui servi avec une salade, évitera de piétiner par chaleur accablante (je parle du Sud-Ouest bien sûr, où il fait toujours beau, jamais de pluie, désolé pour les autres régions) devant ses fourneaux et permettra de profiter du beau temps et des amis de passage. A part ces considérations climatiques un brin subjectives, elle est vraiment bonne cette terrine…

Pour une terrine de 1 kg

100 g de magret séché tranché

300 g d’aiguillettes de canard

300 g d’échine

300 g de lard

5 cl de porto

1 càs des 6 baies

3 oignons

1 zeste d’orange

1 œuf

sel, poivre et huile d’olive

Epluchez et hachez les oignons puis les faire revenir dans 1 càs d’huile d’olive.

Hachez l’aiguillette, l’échine et le lard, leur ajouter le porto, les baies, la fondue d’oignons et le zeste d’orange, l’œuf.

Déposez dans une terrine un tiers du mélange, le recouvrir de magret séché puis disposez une seconde couche du hachis et encore une rangée de magret séché, finir par une dernière couche de hachis.

Si vous le faites cuire comme moi dans un moule à cake le couvrir de deux couches d’alu et faire cuire au bain marie deux heures à 180°, laissez refroidir dans le lèche-frite.

Puis l’entreposez au frais, se congèle sans difficulté coupé en tranches. Se mange froid.

Astuces si vous souhaitez en congeler : découpez vos tranches, posez les tranches sur un plateau, et mettre au frais, pendant au moins deux heures ensuite dans les sacs de congélation, aucun risque que les tranches ne collent entre elles.

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :