CONFITURE DE FRAISES A LA CARDAMONE ET AUX EPICES DE PAIN D’EPICES

Lundi 9 août 2010

FRAISESPAINDEPICESFRAISES PAINDEPICES2

Je sais que vous allez me maudire, il fait un temps magnifique, je continue mon bullage durant cette semaine et passe poster la recette d’une confiture que je destine pour les fêtes de fin d’année pour accompagner magret et foie gras. Et là vous vous dîtes, elle revenue avec une recette pour l’hiver ! Alors qu’on a du mal à garder notre soleil encore un peu, elle aurait mieux fait de ne pas quitter son transat, ok, ok, j’y retourne, mais pas avant de vous avoir souhaité un bon début de semaine.

1 kg de fraises

500 g de sucre

jus d’un citron

15 capsules de cardamone

1 càc d’épices à pain d’épices MAISON

Laver, puis poser sur du papier absorbant, les fraises, les équeuter, puis lesn bas le temps que le mélange refroidisse. couper en deux ou en quatre si c’est de grosses fraises.

Dans une terrine, disposez une couche de fruits saupoudrez de sucre puis alterner avec une deuxième couche,fruits, sucre. Laisser macérer une nuit.

Le lendemain égoutter puis récupérer le jus obtenu, le verser dans une bassine et faire cuire pendant 20 minutes environ.

Ajouter les fruits, le contenu des capsules de cardamone finement écrasé, et  la cuillère d’épices, et laisser cuire 15 minutes.

Vérifier la consistance de la confiture en versant quelques gouttes sur une assiette froide, le jus doit se figer, sinon poursuivre la cuisson  encore pendant quelques minutes.

Pendant que la confiture mijote, lavez les pots, laissez sécher sur un torchon repassé.

Répartir la confiture dans les pots, bien les remplir, les visser et les poser côté couvercle en bas le temps que le mélange refroidisse.

PS: Cette méthode permet de conserver la couleur des fruits et de les confire et de garder les confitures pendant des années sans altération ni de couleur, ni de consistance ni de goût.

Si vous optez pour confisuc comptez 5 minutes de cuisson après l’ébullition.

Par véb –Voir les 62 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :