POELEE DE LEGUMES FRITS OU KHAFTAGI

Dimanche 1 août 2010

KHATAGIKAFTAGI2

Je vous présente un plat que je qualifie d’absolument savoureux, la photo ne lui rend pas hommage. C’est un ensemble de légumes frits mélangé à une sauce à la tomate fraîche parfumé d’épices et de menthe séchée arrosé d’un trait de vinaigre.  C’est la recette originale mais rien n’empêche de rajouter des courgettes, des aubergines. Il se mange tiède ou froid pour accompagner une grillade de poissons ou de viande. Vu l’heure à laquelle je publie mon article, pour cause de bullage  sous le bouleau pleureur et de sinusite réveillée intempestivement. La fille est allergique au bouleau pleureur, mais que voulez-vous, elle l’adore son arbre et ne comprends pas pourquoi, il le lui rend si mal. Bref,  atchoum ! entre deux éternuements et deux reniflades, je vous souhaite à tous une excellente soirée.

Pour 6 personnes au moins

500 g de potiron
500 g de poivrons
500 g de pommes de terre

ce qu’il faut comme huile de tournesol pour frire les légumes (un 1/2 l environ)

800 g de tomates concassées en boîte ou fraîches (en cette période je préfère la fraîche) 2 càs d’huile d’olive – 1 càc de curcuma – 1 càc de tabel (mélange de coriandre, carvi, ail et piment rouge ) ½ càc d’harissa ou de paprika – 5 gousses d’ail – 4 càs de vinaigre de cidre -1 càs de menthe séchée, sel
Quelques pluches de coriandre frais

Epluchez et coupez les légumes en lanières, puis les faire frire, dans deux poêles (pour aller plus vite) ou à l’aide d’une friteuse.

Mettre de l’huile à chauffer dans une sauteuse ajouter les gousses d’ail écrasées, les tomates concassées,  le tabel, curcuma, harissa ou papria le sel et laissez mijoter 20 mn.

Une fois les légumes frits, les égoutter dans une passoire tapissée de papier absorbant.

De façon traditionnelle, on hache les légumes frits avec deux couteaux dans des mouvements opposés, sinon avec un couteau sur une planche, ça peut le faire aussi.

Verser dans un plat la sauce, rajouter les légumes coupés, ajouter le vinaigre, la menthe séchée réduite en poudre, vérifier l’assaisonnement point de vue sel et mettre au frais. Servir en hachant de la coriandre fraîche.

Le temps que ça refroidisse le mettre à profit en nettoyant la cuisine des projections de friture. Un petit coup de serpillère au sol, trouver une âme charitable pour mettre la table. Puis s’asseoir et plus bouger…si vous faîtes la recette d’une traite, vous serez caput comme moi…plus bouger, juste disponible pour savourer.

Par véb –  Voir les 17 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :