GELEE DE GROSEILLES A LA GLYCINE

Mardi 24 août 2010

GLYCINEGELEEGROSEILLES3

GELEE DE GROSEILLESglycine2

POTGELEEGROSEILLES.jpgA la maison, j’ai une glycine, wistéria floribunda qui couvre une pergola. Elle est robuste, je la taille deux à trois fois l’été avec grande sévérité, elle ne m’en veut même pas et repousse de plus belle. De mai à septembre elle produit de jolies grappes de couleur parme. A la dernière taille, il y a de cela quelque jours, j’avais gouté une pétale et ma foi je lui ai trouvé un parfum subtil, comme j’avais un projet (wouah la grandeur des projets de la cuisinière de Leyre, ça vous épate n’est ce pas ?) celui de faire de la gelée de groseilles….la suite vous la connaissez, elle est en pot.

Au final, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de gelée, et d’un, c’est bon puisque c’est l’essence du fruit qui est cuite de manière rapide comparée à une confiture (cuite à l’ancienne) et deux, au goût on retrouve celui de la groseille aromatisée de manière subtile par celui de la glycine.glycine

Avant de publier cette recette j’avais sollicité mon ami Toun (lien dans mes favoris) pour faire une recherche. C’est un passionné  de macrophotographie de fleurs et cela transparait à chaque cliché publié. Je me suis tournée vers lui pour savoir si l’on pouvait cuisiner la fleur de glycine, la réponse me fût donnée et seule les pétales de la fleur ne sont pas toxiques.

Sur ce, je vous souhaite à tous de passer une excellente journée.

Ingrédients :

500 g de groseilles (poids net après pesé)

500 g de sucre blanc

10 cl d’eau

10 grappes de glycine (facultatif)

Laver, égrener puis essuyer les groseilles. Laver les grappes de glycine et enlever les pétales de la fleur une à une puis jeter le reste.

Mettre les fruits, les pétales, l’eau dans une bassine à confiture et faire cuire jusqu’à ébullition, une dizaine de minutes.

Retirer du feu, puis filtrer à traver une passoire à grille fine posée sur un saladier.

Pour obtenir une gelée claire deux méthodes s’offrent à vous : soit on laisse le jus s’écouler lentement, soit on presse légèrement la pulpe de fruit à   l’aide d’une écumoire, avec cette méthode, on récolte plus de jus mais la couleur est légèrement plus foncée, mais vu son prix, j’ai pris pour l’option 2.

Peser le jus obtenu, et lui ajouter son poids égal en sucre, à titre d’exemple pour : 1 kg de fruits, il faudra 1 kg de sucre.

Verser le jus obtenu dans une bassine puis amener lentement à ébullition en remuant de temps à autre . Lorque le mélange arrive au stade d’ébullition, c’est à dire que la surface entière est couverte de bulles, compter 3 minutes de cuisson. Retirer du feu.

Pour mettre en pots et couvrir, toujours la même méthode : je vous fais un copier-coller d’une de mes précédentes recettes.

Pendant ce temps, vous aurez lavé les pots que vous aurez laissé sécher à l’air libre sur un torchon fraîchement repassé. (précision pour celkiamisaumondeFélix).

Répartir la confiture dans les pots, bien les remplir, les visser et les poser côté couvercle le temps que le mélange refroidisse. Et comme toujours à consommer sans modération.

Ps : Je ne touche pas à la gelée pendant 6 mois le temps que les arômes se bonifient.

Par véb – Voir les 46 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :