MARMITAKO OU RAGOUT AU THON FACON PAYS BASQUE

Vendredi 24 septembre 2010

MARMITAKOMARMITAKO2

Marmitako signifie en euskera (basque) « de la marmite » est un récipient en métal avec un couvercle dans lequel est servi ce ragoût fait à base de thon blanc ou bonite (cousin du thon) accommodé de légumes et dont l’origine se trouve chez les pêcheurs du pays basque. De nos jours, il est plutôt servi dans certains restaurants dans une cazuela, plat en terre cuite.

Choupie (aux yeux de biche) ma collègue est fille de mareyeur et petite-fille de pêcheur est enracinée depuis toujours à Saint-Jean-De-Luz, m’a fait le plaisir de partager avec moi, une des recettes de sa mère. En me la confiant, elle m’avait indiqué que c’était le genre de plat convivial, et familial par excellence, présent à toutes les fêtes populaires ou familiales. Je vous avais déjà parlé des exploits de Choupie dans CUPCAKES MOELLEUX AU CHOCOLAT. Sur ce, je vous souhaite à tous de passer un excellent vendredi.

Ingrédients pour une marmite de 6 Personnes :

1 kg de thon

1 douzaine de piments verts doux

2 piments d’Espelette

2 poivrons

5 tomates mûres (coeur de boeuf)

1 oignon

2 verres de blanc sec

1 kg de pommes de terre

un bouquet garni (Thym, laurier, persil,une branche de céleri)

4 gousses d’ail

sel

Découper le thon en gros morceaux

Eplucher puis émincer les oignons, faire blondir pendant 10 min l’oignon émincé et les gousses d’ail écrasées avec le plat d’un couteau.

Ajouter les poivrons auxquels on aura enlevé graines et filaments, puis  les couper en julienne, et les piments coupés en quatre.

Laisser cuire 10 min avant de rajouter les tomates coupées en gros morceaux le thon , les pommes de terre en dès, le bouquet garni, sel et piments d’espelette

Mouiller avec le vin.

Laisser mijoter 20 minutes à couvert et à feu doux, puis enlever le couvercle et prolonger la cuisson 10 minutes, pour réduire un peu le bouillon.

Servir bien chaud.

Par Véb –Voir les 48 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :