GELEE-CONFITURE DE COINGS AUX Z DE CEDRATS CONFITS D’APRES L’ESCOFFIER

Mercredi 17 novembre 2010

ESCOFFIER

Mon adorable cousine D m’ayant offert « le guide culinaire de l’Escoffier » dans sa réédition de 1982, déniché un midi dans une bouquinerie par son taquin de mari S.

COINGSDes coings en attente de transformation et voici ce que ça donne, après lecture.

GELEECOINGGELEECOING2

Ma gelée est dense et n’est pas d’une transparence limpide, par choix, car vu le prix du coing 3.80 € le kg à Bordeaux, j’ai gardé la peau et en principe on laisse après cuisson le fruit s’écouler lentement (généralement une nuit) comme cela on obtient l’essence du fruit et une transparence absolue. Ce n’était pas mon but, je voulais du goût et pas de déperdition, donc je n’ai pas fait passer le jus obtenu à travers une mousseline.

J’ai hésité à publier cette recette car je ne savais pas comment l’intituler elle se situe à mi-chemin entre une confiture et une gelée, mais elle est vraiment goûteuse parole de gourmande. Je l’ai parfumée aux zestes de cédrats confits (dont recette suivra).

Mais après avoir vu la gelée de ma copinauteVal de Cook Paradise il faut absolument que des coings viennent à ma rencontre.

Sur ces notes sucrées, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

Marche à suivre :

On choisit ce qu’on veut comme quantité sachant qu’il faut au moins deux coings.

Couper les coings en tranches sans les peler.  Les épépiner et les jeter au fur et à mesure dans une bassine remplie d’eau fraîche.

Mettre ensuite les quartiers de fruits avec environ de 1 litre d’eau à raison de 500 g de fruits épluchés.

Les cuire pendant environ 20 minutes.

Les retirer et laisser égoutter sur un tamis.

Ma gelée est un peu opaque car j’ai gardé la peau et de deux j’ai appuyé avec une cuillère sur le fruit pour laisser le jus s’écouler.

Remettre le jus dans une bassine avec 800 g de sucre par litre de jus.

Cuire à feu vif jusqu’à ce que la gelée nappe à la cuillère, en écumant si nécessaire.

Ajouter les zestes de limes confits coupés en dés.

Sitôt la gelée cuite la passer à travers une mousseline tendue pour obtenir une limpidité absolue (je ne l’ai pas fait).

Pour mettre en pots et couvrir, toujours la même méthode : je vous fais un copier-coller d’une de mes précédentes recettes.

Pendant ce temps, vous aurez lavé les pots que vous aurez laissé sécher à l’air libre sur un torchon fraîchement repassé.

Répartir la confiture dans les pots, bien les remplir, les visser et les poser côté couvercle le temps que le mélange refroidisse. Et comme toujours à consommer sans modération.

Par Véb – Voir les 31 commentaires

3 Réponses à GELEE-CONFITURE DE COINGS AUX Z DE CEDRATS CONFITS D’APRES L’ESCOFFIER

  1. CLquipopotte dit :

    Ben voila …. Va falloir revoir ma confiote en geléepiote , y’a que les damequiconfiote qui peuvent comprendre …. Il faut seulement que je retrouve des coings … Ceux la venaientt de Dieppe … Va falloir la retournitude !!!!
    Belle toute petite semaine …
    ♥♥♥

  2. discount_cialis dit :

    Hello!
    discount cialis ,

  3. Pharme574 dit :

    Very nice site!

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :