GELEE DE FRUITS ROUGES, LAIT DE COCO & SA MOUSSE-ESPUMA MATCHA

Jeudi 30 décembre 2010

MOUSSE MATCHAMOUSSEMATCHA2

Tout d’abord, je voudrais vous souhaiter un joyeux réveillon de la Saint-Silvestre et clore l’année sur une note colorée.

MATCHA3

J’ai évidemment fait pour Noël tradition oblige, une bûche mais comme je n’ai pas eu le temps de taper l’article, on quittera 2010 en toute légéreté avec une énième mousse.

BUCHE5

C’est une recette tirée d’un « cuisine et vins » que je trouvais à la base un brin dénudée, alors je l’ai  habillée d’une  mousse-matcha.

Tout le monde n’a pas à sa disposition les fruits cités, mettez ceux que vous préférez. La première couche est une sorte de salade de fruit un brin gélifiée, surmontée d’une créme au lait de coco qui l’aromatise admirablement. La mouse matcha se marie à l’ensemble de façon harmonieuse.

Elle m’a pris un 1/4 d’heure pour sa confection, je ne compte pas le temps de préparation des grenades. Rapide à faire, pas de robot à sortir, elle raffraichit agréablement le palais après un repas festif qui aussi raffiné soit-il n’en demeure pas moins chargé.

Un petit bout de chou de 5 ans qui y avait goûté, là je me suis dis les graines de grenades ça n’va pas passer, ben comme quoi les djeuns sont imprévisibles puisqu’il m’a zozoté que « ca croque y a du jus ».

Sur ces belles paroles, je vous souhaite à tous de passer d’agréables moments et vous dis à l’année prochaine.

Pour 6 personnes :

3 grenades

12 mûres

120 de myrtilles

15 cl de crème de cassis

20 cl de lait de coco

4 càs rases de maizena

1 citron

2 feuilles de gélatine

40 g de sucre

Coupez les grenades en 4 morceaux puis extraire les grains, en éliminant les débris et filaments blancs.

Mettre à tremper dans de l’eau fraîche les feuilles de gélatine.

Dans un saladier mélanger les myrtilles et 30 g de sucre, couvrir d’une cloche et faire chauffer 1 minute au micro-ondes.

Filtrer au dessus d’un bol pour récupérer le jus.

Le verser dans une casserole avec le jus de cassis, portez à ébullition.

Délayer 2 càs rases de maizena dans 5 cl d’eau froide, verser sur le sirop en continant de remuer.

Ajouter dans ce jus la gélatine essorée, retirer du feu et laisser refroidir.

Puis dans un saladier mélanger les grains de grenades, les mûres et le jus de citron.

Répartir dans 6 coupes, puis arroser du sirop épaissit, et réserver au frais au moins une heure.

A l’issue de ce temps, dans une casserole portez à ébullition le lait de coco 20 g de sucre, délayer les 2 càs de maizena restantes dans 5 cl d’eau froide verser sur le lait et remuer jusqu’à épaississement.

Répartir le lait de coco dans les coupes et réserver encore une fois au frais dans l’attente de la dégustation.

MOUSSE- ESPUMA MATCHA

MOUSSEMATCHA3

Pour un siphon d’un 1/2 l

30 cl de crème liquide entière

50 g de chocolat blanc

1 càs de poudre de matcha

1 càs de sucre glace

Mettre la crème à chauffer avec le chocolat, le sucre, et le matcha, fouetter pour obtenir un mélange homogène.

Filtrer  puis verser dans le siphon.

Visser une cartouche de gaz secouez puis placer au réfrigérateur au moins une heure.

Mettre au frais en attendant de servir et là surmontez la coupe de mousse matcha.

MOUSSE SANS SIPHON

Faire chauffer 10 cl de crème liquide entière avec la poudre de matcha, bien remuer.

Mettre le chocolat blanc coupé en morceaux dans un saladier  et lui incorporer en trois fois la crème liquide chaude et la poudre matcha, lisser avec un fouet, on obtient une ganache.

Mettre un saladier dans le congélateur pendant 15 minutes, à l’issue de ce temps battre les 20 cl de crème liquide entière fraîche et le sucre glace en chantilly. l

Incorporer la chantilly à la ganache délicatement puis entreposer au frais jusqu’au moment de servir et remplir une poche à douille ou un sac de congélation, une fois rempli couper le bout et laisser votre créativité s’exprimer.

Info sur le matcha

MATCHA

Information à prendre ou à laisser, la poudre matcha est une poudre fine de thé vert moulu, utilisée dans la cérémonie du thé japonaise et entre dans la préparation de la pâtisserie japonaise.

Sa couleur vert jade est fragile, et pour qu’elle ne ternisse pas, une fois le produit entamé, il se conserve dans un bocal fermant hérmétiquement dans le réfrigérateur. Au goût, il a une légère pointe acidité tel que le tanin du thé en feuilles allié à de la douceur et il se vend dans les 30 €  pour 50 g c’est un produit qu’on peut qualifier de cher.

Par Véb –Voir les 35 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :