SOUBISE D’OIGNONS, BONITE & MORTEAU CROUSTILLANTS

Dimanche 21 novembre 2010

MORTEAUMORTEAU2

MORTEAU3

En goguette du côté de Dijon (à Arbois) et flânant devant une boucherie, j’y suis entrée en demandant la spécialité. Il m’a été répondu la saucisse de Morteau ! Quelques kilométres plus tard, voici notre saucisse ayant changé de département prête à accompagner de bonites en sommeil dans le congélo. C’est la rencontre de deux saveurs impropables juste un bémol, je referai à coup sûr ce plat mais j’opterai pour un poisson à chair blanche moins présent en goût pour que chaque ingrédient trouve sa place et ne soit pas occulté par l’autre.

Pour ceux qui ne connaitraient pas la bonite, c’est un poisson qui a de la famille puisqu’il est cousin du thon, mais en moins sec et plus savoureux.  C’est une recette piochée sur le site officiel de la « saucisse de Morteau ».

Sur ces notes iodées, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

 

Ingrédients (pour 4 ou 5 personnes) :

8 beaux oignons jaunes

1 dl de crème

2 cl de vin jaune (remplacé par un bordeaux blanc moelleux)

50 g de beurre

800 g de filet de saumon (remplacé par 4 tranches de bonite)

4 grosses pommes de terre (j’en ai mis 6)

1 saucisse de Morteau

4 feuilles de persil – 4 feuilles de cerfeuil + 3 càs d’huile d’olive

Préparation :

 

Enlevez la peau du saumon et le mettre dans une poêle anti adhésive huilé, faire frémir 5 mn puis couvrir de papier sulfurisé.

Laissez cuire hors du feu à basse température.

Si vous optez pour des darnes comme moi vous les faîtes revenir dans une càs d’huile d’olive 3 minutes environ de chaque côté.

Ciselez les oignons puis les mettre à suer avec le beurre (faire revenir sans les dorer) pendant 15 minutes en remuant souvent. Ajoutez la crème puis faire cuire encore pendant 10 mn.

Au dernier moment, juste avant de servir, ajoutez le vin.

Coupez la saucisse de Morteau en rondelles puis la déposer sur un papier sulfurisé.

Faire cuire à 180° pendant 15 mn pour leur donner une belle couleur et un côté croustillant.

Eplucher puis couper les pommes de terre en fines tranches, les mettre à poêler doucement dans  l’huile d’olive en déposant dessus les herbes finement ciselées pendant une quinzaine de minutes environ.

Dans une assiette déposer les pommes de terre en rosace, puis disposer une épaisse couche de soubise d’oignons déposer dessus la darne de poisson et garnir de quelques tranches de morteau.

Et là …jouez la modeste, attendez les compliments si…si…c’est forcé même les moins causants du genre Misteyre lâchera ne serait ce un soupir d’aise.

Par Véb – Voir les 32 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :