GALETTE DES ROIS, ENIEME FRANGIPANE DE LA BLOGSPHERE

Dimanche 30 janvier 2011

Il était une fois une petite fille de quatre ans qui un jour en rentrant de l’école avait ramené une recette « trop bonne » faite avec la maîtresse et que nous avions scrupuleusement reproduite un mercredi après-midi.

galetteroisNat

La recette a pris place dans un cahier que sa maman tient depuis l’age de 12 ans, on remarque d’ailleurs sur la photo de droite la recette d’un chef étoilé, grand-mère Donald.

CAHIERVEBCAHIERVEB2

La petite fille de 4 ans a aujourd’hui 22 ans et sa mère récente cinquantenaire, sort chaque année pour fêter les rois mages, cette recette qui a évolué au fil du temps. Et ça donne, une galette au goût unique pour certaines puisqu’elle porte le goût de l’enfance.

GALETTEROIS1.jpggalettes rois

GALETTESROIS4

Pour clôturer ce mois de janvier, suivront deux recettes sucrées, puisque j’ai du retard dans mes publications, que nous ne fêterons pas les rois avant l’année prochaine et avant que chandeleur et Saint-valentin ne détrônent les rois voici donc la première recette.

Je profite de ce billet pour remercier deux copinautes par ordre d’attribution, ma chaleureuse amie Caroreinedugingembre qui nous revient après un petit break au blog moderne qui fourmille de découvertes et trouvailles culinaires et mon autre amie THEVAMP étincellante disciple du chef Michel ROUX et dont les créations sont toutes belles et goûteuses et qui ont eu l’extrême gentillesse de citer ce blog parmi leur favori.

Le jeu étant de partager 4 voeux pour 2011, je suis limite pour la formulation des miens à j-1 de la fin du mois de janvier. Mes souhaits sont simples, je rêve de paix et d’harmonie dans le monde, moins de famine, de richesse mieux partagé. Je rêve d’un monde de solidarité et d’entraide et à titre plus personnel trouver la paix de l’esprit, entourer les miens de mon affection et leur rendre la vie douce comme ils le font à mon endroit.

Sur ces voeux pieux, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

Pâte feuilletée pur beurre
100 g de beurre
120g de sucre
3œufs + 1 jaune pour la dorure
250 g de lait (25 ml)
20 g de poudre à flan ou maizena
200 g de poudre d’amandes torréfiée pendant 5 mn dans un four préchauffé (ça exhale les arômes de l’amande)

Préparer la frangipane.

Fouetter légèrement les 3 jaunes d’œufs avec le sucre.

Faire bouillir le lait et le verser chaud sur les œufs en fouettant sans arrêt.

Mettre la casserole sur le feu et continuer à touiller jusqu’à ce que le mélange nappe à la cuillère.

Retirer du feu, ajouter la poudre d’amandes torréfiée, attendre que le mélange devienne tiède et là rajouter le beurre en pommade.  Bien mélanger.

Poser un disque de pâte feuilletée sur un moule verser la crème bien froide et l’étaler jusqu’à 2 cm du bord.

Déposer la fève.

Poser le deuxième disque de pâte feuilletée sur la crème.

Presser les bords pour bien souder la pâte du dessous avec la pâte du dessus.

A ne pas faire, un ourlet avec la pâte, ça l’empêcherait de lever.

Dorer avec un jaune d’œuf délayé dans une càs d’eau.

Dessiner un motif avec un couteau bien aiguisé.

Mettre une heure au frais avant la cuisson.

Faire cuire dans un four préchauffé à 200 ° pendant 10 à  et à 180° pendant 20 à 30 mn en fonction de votre four.

Je l’ai faite dorer à deux reprises une fois avant de l’entreposer au frais et une seconde avant de l’enfourner, ce qui donne cette couleur un peu ambré.

Désolée pour la qualité plus que médiocre de cette photo, mais je voulais vous faire partager l’intérieur.
GALETTEROIS5.jpg

Par Véb – Voir les 45 commentaires

Une réponse à GALETTE DES ROIS, ENIEME FRANGIPANE DE LA BLOGSPHERE

  1. Clark dit :

    J’aime vraiment votre article. J’ai essaye de trouver de nombreux en ligne et trouver le v?tre pour être la meilleure de toutes.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

    Mon blog:
    taux credit consommation ou Rachat de Credit credit

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :