Cinnamon roll ou chinois à la cannelle et à la pâte d’abricots de BOLJO

Lundi 7 mars 2011

chinoisboljo2chinoisboljo3

CHINOISBOLJO4

Son blog n’est pas que l’énoncé de recettes mais des histoires contées toujours avec esprit et bien souvent avec humour, alors dès que j’avais vu son chinois, et lu cette histoire :

« dés l’entrée de la galerie marchande, l’odeur vous attire irrésistiblement vers le magasin où sont alignés des plats tout chauds de « Cinnamon roll » fourrés aux noix, cacahuètes, pécan, caramel… le point commun étant la cannelle qui vous obsède pendant toutes vos courses (cinnamon en anglais) et la crème et/ou le glaçage qui les nappent généreusement.

Pas moyen de manger proprement, ça dégouline de partout et comme on ne veut pas en perdre une miette, on y met les deux mains et on s’enchaîne à l’escalier mécanique pour ne pas faire demi-tour et retouner en prendre le double ».

Je me suis dis que deux alternatives s’offraient à moi soit,: « casser ma tirelire et rejoindre  Boljo histoire de lui tenir compagnie dans l’escalator et la retenir afin qu’elle ne retourne pas se resservir de cette douceur, ou bien me retrousser les manches pour pétrir…

Avec les ingrédients donnés j’ai obtenu deux chinois soit de quoi remplir un moule à manqué de 24 cm diamètre et un moule à cake.

Je garde un peu la parole pour faire une biz à mon amie Flor et lui souhaiter  un bon anniversaire.

Sur ces notes toutes poisseuses et qui donnent envie de se lécher les doigts, je vous offre la première fleur de l’année provenant de mon camélia, vous remercie pour votre fidélité et vous souhaite à tous de passer une excellente journée.

1/ LA BRIOCHE

Mettre tous les ingrédients dans la machine à pain les liquides puis les solides la levure au centre de la farine et le sel dans un coin et le sel dans l’autre, mettre en fonction pétrin et laisser lever.  Ou bien comme moi j’ai mélangé les ingrédients à la main et j’ai opté pour une levée lente une nuit dans le bas du frigo si vous optez pour une levée normale laisser poursser pendant 2 H dans un endroit tiède.

  • 22 cl de lait tiède
  • 1 pincée de sel
  • 60 g de beurre fondu
  • 2 oeufs battus
  • 450 g de farine non blanchie (T 65)
  • 60 g de sucre ou (c’est une brioche qui n’est pas très sucrée donc si vous aimez bien sucré rajouter du sucre)
  • 1 c à c de levure de boulanger

Pendant que le brioche lève :

2/ Préparer la farce à la cannelle

Faire fondre : 100 g de sucre cassonnade, 50 g de beurre, 1 càc de cannelle, plus ou moins comme vous aimez.

3/ La garniture aux abricots

Faire chauffer 80 g de lait et verser sur 100 g de chocolat blanc en remuant jusqu’à dissolution du chocolat. Ajouter 150 g d’abricots séchés, une càs de rhum et mixer l’ensemble.

4/ LES ROULEAUX

Après la première levée, fariner le plan de travail, dégazer la pâte (donner un bon coup) puis étaler la pâte en un rectangle de 30 cm de large sur 60 cm de long.

Couper au milieu de façon à obtenir 2 bandes de 15 x 60 cm.

Etaler la farce à la cannelle sur une moitié, en laissant 1 cm sur un bord dans la longueur (1 cm x 60 sans farce), rouler la bande sur elle-même.

Couper 12 tronçons de 5 cm chacun, disposer les dans un moule légèrement beurré, en espaçant les morceaux.

Procéder de la même manière avec l’autre moitié en étalant de la pâte d’abricots.

Laisser gonfler 45 mn dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air.

Badigeonner d’un peu de lait sucré. (3 càs de lait et une càs de sucre)

Préchauffer le four à 180°.

Enfourner et faire cuire 20 mn.

5/GLAÇAGE

  • 130 g de sucre glace
  • 1 càs de lait
  • 1 càs de rhum

Etaler le glaçage sur la brioche tiède puis déguster.

PS : Boljo j’ai augmenté les quantités de la farce parce que je suis une gourmande invétérée.

Une autre version de brioches gourmandes fourrées  à la crème pâtissière :

ESCARGOTS A LA CREME ET AUX RAISINS SECS

OU

TRIANGLES BRIOCHE

Par Véb –Voir les 51 commentaires

Une réponse à Cinnamon roll ou chinois à la cannelle et à la pâte d’abricots de BOLJO

  1. jeanne dit :

    Je chiperais bien cette jolie brioche ma chère Véronique, j’adore le parfum de la cannelle, bravo, elle est vraiment réussie ! Grosses bises. Jeanne

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :