BRIOCHE AUTRICHIENNE FACON ESCARGOT, FOURREE

Mercredi 23 mars 2011

BROCHEAUTRICHIENNEBRIOCHEAUTRICHIENNE-copie-1

BRIOCHEAUTRICHIENNE2BRIOCHEAUTRICHIENNE

En voulant ranger l’autre jour mon garage, je suis tombée sur une caisse avec de vieux, mais vieux livres et revues, je les avais tellement bien rangés que je les avais complétement oubliés. Bien sûr, j’avais tout arrêté séance tenante et me suis installée pour  les feuilleter. MysterEyre passant là et fort épaté par ma rapidité  à l’exécution de la tâche m’avait demandé « tu as déjà terminé ? » . En fait, je devais ranger l’endroit où je peinturlurle mes meubles, où je les relooke, leur donne une autre vie. Et j’avais promis de jeter, trier bla, bla… mais comme une brioche ça n’attend pas …

Ce qui donne une version nuit de l’escargot (le temps de pause, la 1er levée et puis de la seconde avant cuisson) et une autre version jour. Ca a tout de même plus de peps une brioche au lever non ?

C’est une recette tirée d’un livre « les grandes traditions culinaires Autriche » âgé de 17 ans. L’âge d’un ado, vous savez celui  à qui on apprend rien, et qui sait tout et qui bientôt (menace extrême) sera majeur et pourra enfin faire tout ce qu’il veut. Tout ça pour vous dire qu’elle est partie à la vitesse grand V.

Sur ces notes, toutes rebelles, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

Pour un bel escargot :

Pour un moule rond de 24  cm de diamètre pour environ 12 parts de 380 kcal (faut ce qu’il faut)

500 g de farine + 2 càs de farine pour le plan de travail

20 g de levure de boulanger comme ici (sinon 2 sachets de levure de boulanger sèche)

30 g de sucre

25 cl de lait tiède (surtout pas chaud car ça tuerait l’action de la levure)

80 g de beurre

1 oeuf

2 jaunes d’oeufs

1 pincée de sel

le zeste râpé d’une orange

Pour la farce :

100 g de raisins secs

1 càs de vin d’oranges à défaut du rhum

30 g de beurre

100 g de sucre

1 càc de cannelle

100 g de cerneaux de noix hachés menu

2 càs de sucre glace

Mettre la farine dans une grande jatte, faire une fontaine au milieu et émiettez-y la levure.

Ajoutez  1 càc de sucre en poudre et un peu de lait tiède. Faites un levain en remuant.

Mélanger puis couvrir et laisser gonfler jusqu’à craquelures nettes sur le levain environ 15 minutes.

Mélanger au lait l’œuf, les jaunes d’œuf, le sel et le zeste de citron râpé.

Verser le mélange dans le levain et bien mélanger, ajouter en dernier le beurre pommade coupé en petits morceaux.

Bien mélanger encore on obtient une boule lisse.

Laisser la pâte lever pendant 30 minutes.

Rincez les raisins secs mis préalablement à tremper 10 mn dans du rhum ou du thé chaud.

Reprendre la pâte, la pétrir  et l’abaisser sur un plan de travail légérement fariné en un rectangle de 25 x 40 cm environ.

Préparation de la farce :

Faire fondre le beurre dans une casserole le verser sur le sucre et la cannelle, remuer.

Badigeonner au pinceau le beurre fondu (et refroidi ou très tiède) sur la pâte

Parsemez de noix hachées, de raisins secs, bien égouttés et dont aura essuyé le surplus de liquide avec du sopalin.

Former un rouleau d’environ 40 cm de long puis le roulez en spirale comme ici.BRIOCHEAUTRICHIENNE4

Placer la spirale dans un moule et laisser gonfler pendant encore 25 mn à couvert sous un linge dans un endroit tempéré.

Préchauffer le four à 180°.

A l’issue de la levée de 25 mn faire cuire pendant environ 35 mn, faire le test en enfonçant une pique si elle ressort sans trace, la brioche est prête.

Faire couler le café, pressez deux oranges avec mon appareil préhistorique, démoulez froid et saupoudrez de sucre glace.

Placez vous face à un rayon de soleil et écoutez les oiseaux chanter ah vous habitez la ville, mettez le cd que vous aimez tient au hasard ce matin ce sera :

«  L’espoir est dans la rue
La victoire au bout de la fleur
Dans ton ventre pousse un arc en ciel
Avec la gueule ouverte
Droit devant, droit devant »

Ca colle aux actualités en plus. Paroles extraites de l’avant dernier album de CALI.

PLANTEGRASSE

Par Véb – Voir les 37 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :