PREPARATION DU CAFE TURC A LA CARDAMONE OU A L’EAU DE FLEUR D’ORANGER

Dimanche 1 mai 2011

CAFETURC2CAFETURC3

Ce n’est pas une recette à proprement parler car elle prend allez 5 minutes chrono, mais je la publie juste pour le plaisir de la partager avec vous.

Le café turc n’est pas fort mais un peu épais.  Ce n’est pas un ristretto comme les italiens boivent d’une traite, celui -ci se déguste en aspirant et surtout pas l’intégralité, il faut laisser le marc au fond de la tasse.

C’est du café moulu très fin auquel on rajoute comme ici pour le parfumer de la cardamone ou de l’eau de fleur d’oranger.

Je le sers pour accompagner une pâtisserie orientale, ainsi l’avons aspiré avec les makrouds.

Tout d’abord, et si possible le faire cuire dans un ustensile dénommé cveze ou zézoua (comme ici) en fonction du pays d’origine à défaut une petite casserole en aluminium fera tout aussi bien l’affaire l’affaire.

On utilise la tasse à café comme verre à mesure.

On compte une càc de poudre de café et un morceau de sucre (là on oublie les canderel and co ça ne le fait pas) par tasse et par personne et une graine de cardamone finement moulu ou 1 càc d’eau de fleur d’oranger.

On verse donc l’eau en premier puis le café et le sucre.

On pose le cvézé sur le feu et on remue  délicatement à  l’aide d’une cuillère.

Et là on fait chauffer le liquide jusqu’à ébullition, dès que la mousse menace de déborber du récipient

CAFETURC

retirer du feu, laissez redescendre la mousse,

CAFETURC4

puis remettre sur le feu une seconde fois, puis recommencer le manège une troisième fois.

On sert le café turc avec un verre d’eau fraîche.

Une fois le café bu, on renverse la tasse sur la soucoupe et les motifs laissés par le marc sur les bords de la tasse permettent à certains (es) de lire l’avenir. Source internet.

On peut se procurer le café sur internet.

Aujourd’hui c’est la fête du travail alors avec ce brin de muguet je vous souhaite à tous, tardivement certes, du bonheur et un emploi pour ceux qui en cherchent.

P1040285

Par Véb – Voir les 9 commentaires

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :