SALADE TIEDE, POMMES DE TERRE & MORTEAU, SAUCE GRIBICHE

Jeudi 24 mars 2011

SALADE DE MORTEAUsalademorteau

C’était un samedi passé à traquer les habitants indésirables venus squatter durant la semaine la maison, en décodé après avoir fait le ménage, (je déteste refaire chaque semaine les mêmes gestes) pas vous ? Comme l’horloge tournait, je me disais qu’il fallait que je mettre mes neurones en marche si je voulais avoir quelque chose à proposer pour le déjeuner.

Dame Morteau attendant sagement d’être utilisée, une première recette déjà publiée ici :

MORTEAU2

Ayant mémorisé une recette vue sur le site officiel de la Saucisse de Morteau et après adaptation… ça donne une recette vendue aux résidents de la cuisine de Leyre comme « allégée ». On ne rigole pas sur ma version allégée des plats. J’avais voulu tartiner le morteau avec la sauce gribiche et foi de gourmande et pour ceux qui aiment les saveurs un peu acidulé, ce fut bien bon.

Sur ces notes donc acidulées, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

Ingrédients (pour 4 personnes)
500 g de pomme de terre
2 pommes granny
100 g de noix torréfiées
50 g de raisins secs
1 saucisse de morteau
2 endives
1 salade verte (feuilles de chêne)
1 cuil. à soupe de vinaigre de vin
2 cuil. à soupe d’huile de noix
1 càc de miel (tilleul ici)
1 càc de moutarde
10 g de beurre
Sel et poivre

Cuire la saucisse dans un volume d’eau (il faut qu’elle soit recouverte) pendant 20 minutes sans la percer.

Cuire les pommes de terre à la vapeur ou dans un sachet de congélation pendant 10 mn dans le micro-ondes, puissance maximum.

Lavez les endives, puis les couper finement.

Laver les pommes (j’ai gardé la peau truffée de vitamine C) puis la tailler en dés.

Une fois la saucisse cuite, la couper en tranches.  Poêler les tranches à sec pendant environ 3 mn de chaque côté. Elles deviennent toutes croustillantes.

Réservez-les.

Dans la même poêle, déposer le beurre et le miel et faites blondir 3 min à feu doux les  pommes coupés en dés avec les noix et les raisins secs.

Dans un bol, mélangez l’huile, le vinaigre, la moutarde, le sel et le poivre.

Dans un bol de service, tapisser de feuille de chêne, disposez une couronne de tranches de pommes et des tranches de saucisse intercalées avec, au centre, les endives, les noix et le raisin sec. Nappez de vinaigrette et servez aussitôt.

Sauce gribiche d’Éric Gonzalez

SAUCEGRIBICHE

Le chef Eric GONZALEZ en parlant de la sauce gribiche dit : « Une sauce parfaite pour assaisonner les cochonnailles comme le jambon à l’os, par exemple ou le jarret de porc braisé ».  Et pourquoi pas pour enduire une tranche de morteau !

2 œufs durs
3 cornichons hachés
1 càc de câpres
1 càs de moutarde à l’ancienne
1 càs de persil finement ciselé
Feuilles d’estragon finement ciselées (comme ce n’est pas la saison j’ai rajouté 1 càs d’estragon surgelé)
15 cl d’huile d’olive
2 càs de vinaigre de vin et le jus d’un 1/2 citron

Sel (modérément) et poivre

Cuire les oeufs pendant 10 mn.

Une fois refroidi, les écailler.

Retirez les jaunes d’oeufs puis les écraser à l’aide d’une fourchette.

Emincer finement les blancs d’oeufs.

Dans un saladier, mettre les jaunes d’oeufs écrasés, leur ajouter la moutarde, le sel et le poivre, puis l’huile doucement en fouettant comme pour une mayonnaise.

Verser sur le mélange le jus de citron, le vinaigre, le persil et l’estragon, puis bien mélanger.

Rajouter les câpres et cornichons coupés menu.

Mélangez bien rectifier en aissaisonnement puis mettre au frais dans l’attente de servir.

On peut aussi tout mettre l’ensemble des ingrédients dans le bol d’un mixer pulser une fois ou deux fois pas plus, pour laisser un peu de relief, c’est plus rapide.

Vous me connaissez maintenant j’ai procédé comme décrit plus haut, je ne suis pas le père Ducros, mais j’aime aussi me décarcasser.

Trouver un volontaire pour mettre la table, serait-ce sous la menace, certes, il n’est plus volontaire dans ce cas là. Déguster en admirant ce forsysthia et son jaune éclatant.
ARBUSTEALLEE

 

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :