ROUSQUILLES DU PAYS CATALAN DE Florence EDELMANN

Alphonse DAUDET écrivait dans  ses  « lettres de mon moulin » : « la gourmandise commence quand on n’a plus faim ». Ça tombe bien, parce qu’après une faëna, je n’allais pas vous proposer de crème ou une mousse à étages mais juste des

C’est un petit biscuit moelleux aromatisé à la vanille ou à l’anis recouvert d’un glaçage au citron. Spécialité catalane qu’on trouve aussi au sud de l’Espagne sous le nom rosquilla .

Poursuivons la lecture avec MAUPASSANT écrivant :

« de toutes les passions, la seule vraiment respectable, me paraît être la gourmandise ».

Et puisqu’il est de bon ton d’être gourmands, soyons le, pour cela commencer par choisir un bon thé, le laisser infuser et**

Mais avant de siroter le thé, il vous faudra bosser.

Pour environ 20 rousquilles, je ne suis pas sûre du décompte car j’ai  façonné deux diamètres et peut-être en ai-je goûter, donc j’ai perdu le fil…

Ingrédients : 1 sachet de sucre vanillé- 300 g de farine – 1 càc de levure chimique – 85 g de sucre glace – 1 bonne pincée de sel fin – 85 g de beurre – 3 jaunes d’œufs – 25 g de miel  – 3 cl de lait – 2 càs d’anisette (j’ai mis du pastis)

Dans un saladier tamisez la farine avec la levure et le sucre glace.

Ajoutez le sel et le sucre vanillé. Incorporez le beurre en petits morceaux et pétrissez du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.

Creuser un puits, incorporer les jaunes d’œufs, le miel, le lait et l’extrait de vanille. Pétrissez la pâte rapidement, sans lui donner trop d’élasticité, jusqu’à ce qu’elle soit homogène.
Formez une boule, emballez-la dans un film alimentaire. Laisser reposer deux heures au frigo. Vous pouvez la préparer la veille (je l’ai faite la veille).

Préchauffer votre four à 160°C.

Abaissez votre pâte sur 1 cm d’épaisseur (j’ai étalé un peu plus fin : environ 7 mm) et découpez des disques avec un emporte-pièce de 7 ou 8 cm de diamètre. Retirez le centre de chaque disque avec un emporte-pièce (ou un verre )de 3 cm de diamètre.

Déposez les gâteaux sur la plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 15mn.

Glaçage

170 g de sucre glace -1 blanc d’oeuf – 1 càc de jus de citron ou d’arôme naturel de citron

Mettre le sucre glace + 7 cl d’eau dans une casserole et portez à ébullition. Faites cuire ce sirop au boulé : en le prenant avec une petite cuillère et en le plongeant aussitôt dans un verre d’eau froide, vous devez pouvoir former une boule molle.

Otez la casserole du feu. Monter le blanc en neige et lorsqu’il commence à former des pics (neige pas trop ferme) incorporez le sirop en fouettant, rajouter la càs de citron.Continuer à fouetter quelques instants.

A l’aide d’un pinceau, recouvrez les rousquilles de glaçage puis déposez les sur la plaque de cuisson.

Si vous voulez un glaçage parfait pas comme le mien , le mieux est de repasser une seconde fois une couche de glaçage.L’auteur préconise de laisser le thermostat du four à 50°C et faites sécher les rousquilles pendant 1 heure. Je ne l’ai pas fait, je les ai laissé sécher à l’air libre, pendant une petite heure.

Comment vous décrire les sensations gustatives ami lecteur car

Et me voici encore à emprunter ses mots, là où il parle sentiments, la cuisinière que je suis évoque gourmandises et douceurs. Pendant qu’ « on parle on parle et » qu’  » il se fait tard » comme dirait le vieux Jean-louis, j’y pense que « tu dois avoir j’imagine, une raison à toi, pour ne pas être là » en Gironde où j’attends « d’ach’té mes billets avant mars pour être assise à ma place, au centre d’la première rangée, et bientôt, voir l’rideau s’ouvrir…* ».

Sur ces notes chantantes toutes fondantes de douceur, et la vision d’un rosier du jardin de Leyre, je souhaite à tous

Ps : * extrait d’une chanson de Linda LEMAY « le chameau ».

** citation de William GLADSTONE, homme politique anglais

34 Réponses à ROUSQUILLES DU PAYS CATALAN DE Florence EDELMANN

  1. Merci!!! J’ai habité quelques temps à Perpignan et j’ai toujours ce goût des rousquilles en bouche. Pleins de bons et beaux souvenirs. Je cherchais une recette pour partager avec mes amis…en Bretagne. Et je me suis lancée, en suivant scrupuleusement votre recette. Et tous ceux qui les ont goûtées ont adoré. J’ai un grand faible pour la fleur d’oranger. Pour le glaçage, j’avoue avoir fait plus simple (pas au boulé) et j’ai trempé puis laissé égoutter les rousquilles une à une. Encore merci, je fais suivre votre recette, parce qu’elle a vraiment eu son petit succès!
    Excellentes fêtes de fin d’année!!!

    • Véb dit :

      Bonsoir
      Merci pour le retour que vous me faîtes et qui me fait très plaisir. A mon tour de vous souhaiter de belles fêtes emplies de joie partagée. Et qui sait, à bientôt, pour un nouvel échange gourmand.
      Véronique

  2. truyen dit :

    Du Fenouillin
    Ça y ressemble.

  3. Nicole dit :

    Excellente recette, dixit des connaisseurs…Merci pour le partage.
    Pour le glaçage, j’ai immergé les rousquilles sur l’envers, et les ai séchées dans le four à 50°.
    A refaire très vite!
    Bon dimanche!
    Nicole

  4. GourmanDenise dit :

    Hummmmmmm, elles sont magnifiques tes rousquilles… on en mangerai si elles n’étaient pas si virtuelles pour nous !!! je bave devant mon écran
    A bientôt
    Bisous

  5. kola dit :

    Bravo pour ces merveilleuses rousquilles Veb !! je n’ai encore jamais osé les réaliser par peur de ne pas réussir… alors maintenant oui, pourquoi pas, mais il me semble que le travail est ardu… et difficile… en te lisant, bien sûr, cela semble un jeu d’enfant… m’y risquerais-je ? à suivre… peut-être finalement… ta réalisation est tellement fabuleuse… merci merci mon amie pour tout ce que tu nous proposes, tes recettes sont vraiment une source de délices et de merveilles… si, si, je te l’assure… enfin pour moi !! et c’est là le principal… bisous à toi
    Jacqueline

  6. Miamana dit :

    Hier j’ai pas pu n piquer un l’hébergeur merdait…Bravo ma vero, a crquer ces petits anneaux sucrés…

  7. Un petit en ce début de semaine pour te remercier de ta fidélité et tes commentaires toujours très agréables à lire, malgré le peu de temps que tu as « MERCI »
    Bises
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie

  8. CLquipopotte dit :

    Une jolie bague comme celle là … Je veux bien qu’on me mette la bague au doigt … Pour le reste , je te raconte tout vite … Peut être !!!!
    Belle semaine …
    ♥♥♥

  9. Calou dit :

    c’est trèèèèèèès bon ça !!! et tes photos sont jolies comme tout ….

  10. Messergaster dit :

    La première fois qu’on m’a dit « goûte ces biscuits à l’anis », j’étais un peu perplexe, puisque de l’anis, je n’en raffole pas.. mais après avoir croqué dans le biscuit, ja’i changé d’avis! Ils sont super bons ces petits trucs!

  11. Françoise dit :

    Je connaissais ces petits biscuits au parfum anisé mais j’ignorais leur nom et leur origine. Avec ton beau glaçage je trouve que cela leur donne un côté chic, un air de fête et je les verrais bien trôner sur les tables de noël ou du jour de l’an… je te souhaite un bon début de semaine, bisous, Françoise

  12. joelle dit :

    Coucou,
    Je n’ai jamais mangé de rousquilles mais j’en dégusterai bien un petit avec un chocolat chaud.
    Bisous, Vèb.
    MamyJo

  13. Boljo dit :

    Et avec un glaçage royal, ce serait pas plus pratique ? J’dis ça, j’dis rien de toute façon je comptais bien m’assoir et t’écouter lire Maupassant ou que tu m’apprennes les chansons de ce Jamait (je file sur deezer après) en grignotant TES gâteaux et en buvant TON thé. Bon d’accord, je fais le thé. Biz et bon dimanche.
    PS : j’aime beaucoup le dernier commentaire, oh des calamars glacés !
    Te fâche pas, j’ai juste trouvé ça drôle parce qu’elles sont drôlement gourmandes et puis on pourrait les prendre aussi pour les roues du carrosse du Père Noël. Magique ! Re-biz

  14. Méli dit :

    Ah la la les rousquilles! Quand j’en achète, je ne sais pas me raisonner, et le paquet ne fait pas long feu… J’adore ça!

  15. Mamé dit :

    Bonsoir Véb dit moi je passe en vitesse Papy est au fournil . Des rousquilles catalane dans la pur tradition .C’est la super bonne recette mais comprends que je pouvais pas la lire devant Papy il m’aurait fait une attaque !
    T’es marrante !
    Et les rousquilles ne sont que catalane …(lol)
    Bonne soirée Mamé

  16. Pierre dit :

    les photos mettent bien en valeur tes rousquilles !!pierre

  17. Ma chère Véronique, je ne sais ce qui me régale le plus dans ton billet mais en réalité, je prends tout avec bonheur ! Maupassant, Alphonse Daudet, Monsieur Jamait et tes rousquilles si joliment gourmandes ! Mais, si je comprends bien, il sera à Bordeaux en Mars !!!!! C’est loin pour un concert mais je vais tenter de convaincre mon mari, hi, hi, hi ! Merci ma chère et bravo pour tes talents de cuisinière littéraire ! Je t’embrasse et bravo également pour ces belles photos ! Bisous, bonne soirée. Jeanne

  18. Hervé dit :

    superbes ces rousquilles j ‘ai eut la chance d’en déguster 2/3 fois j adore
    je note ta recette voici une belle idée de cadeaux gourmands bon je crois que là ma liste est pleine !!
    merci pour ce beau partage gourmand
    bon week end
    bises
    hervé

  19. Heart Of Wild dit :

    Je viens de montrer tes photos (de l’article précédent) à M. Végé, je les trouvais magnifiques et je voulais son avis (il est d’accord avec moi). Sans changer d’appareil photo, elles rendent vraiment bien ! La prise de vue et tout et tout. Donc je pestais un peu sur mon incapacité à m’améliorer 😉
    Enfin, revenons à la recette.
    Je ne connaissais pas, j’ai donc gardé ton lien en favoris, car j’aime beaucoup les recettes du monde, cela étoffe mes « menus » (en catégorie sur mon blog). Et puis je fais rarement des biscuits sucrés, cela accompagne pourtant à merveille, un thé, un café ou un chocolat !

    Pour les oeufs, j’en ai parfois de la part de ma belle-mère: qui a une collègue qui a une soeur qui a de nombreuses poules – compliqué tout ça 😉 Mais généralement l’hiver c’est très calme, donc pas d’oeufs, j’achète donc.

    J’espère que quand j’aurais atteint l’âge de la retraite (si le monde ne s’est pas écroulé avant), il existera toujours la-dîte retraite. Mais bon, je n’y suis pas encore, et heureusement je n’en suis pas encore au point de l’attendre avec impatience, même si l’on voudrait tous un boulot de rêve. D’ailleurs j’espère que toi ça va d’après ce que tu m’avais dis !

    Bonne fin de journée et bon week-end !

  20. cathdragon dit :

    j’avoue humblement que les rousquilles sont un de mes péchés mignons …… j’adore ça !!!! je note de ce pas la recette pour pouvoir les faire pour moi toute seule !!!!! merci beaucoup ! biosus cath

  21. coucou vébounette !

    bon ,

    tout d’abord:

    j’aime bien te voir « encanaillée » avec ces desserts , ces sucreries, ces spécialités de pays…. là je crois que TU as saisi le fond de ma pensée… n’est ce pas ?

    ensuite :

    pour ton glaçage, je m’étone de ta méthode
    bien que le réultat, TON résultat me plait
    ces petites rousquilles me donnent juste envie d’y gouter

    mon conseil glaçage a la lecture de ta méthode inhabituelle

    1 jus de citron pressé de chez mon fiston OU PAS ( là j’déconne)
    (et pourquoi pas le zeste rapé !?)
    dans un cul de poule (un truc ka pas de fond plat ni d ‘angle )
    verser le sucre glace (sans peser ) au travers un chinois étamine ( le plus fin ) tu « branles » en tapant sur la queue de ton chnois avec un truc pour secouer et faire tomber une pluie fine …sans grumeaux

    et tourner au fouet jusqu’à consitance voulue; tester la consitance sur une cuiller en bois (comme la cuisson de crème anglaise, tu fais un trait et la trace reste )

    voilà tout kesque jai a dire mamzelle la bordelaize
    tres gros
    ultra gros bisous
    ultra frais
    le la région paname

    ;= ))

  22. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    C’est une découverte pour moi et je dirai même plus :  » c’est une double découverte  » …
    D’abord, ces superbes rousquilles auquelles auquelles il ne manque qu’un merveilleux écrin doré tant elles sont belles. Je ne connaissais pas du tout et je pressens que très bientôt, je vais faire plaisir à mon collègue et ami espagnol  » Marcos  » … J’imagine sa tête lorsque je vais lui présenter ces délices.
    Et puis ce superbe glaçage … Inconnu au bataillon de Patrick et donc  » bienvenue  » à cette nouvelle recrue que je vais tester au plus vite. C’est dommage, je viens de réaliser un glaçage royal pour napper des mille – feuilles, si j’avais su …

    Mille et une fois bravo Veb pour ces jolis bijous à déguster, tu es … Mais oui, formidable!
    Je vous souhaite à toi et les tiens un merveilleux week – end. Ici, le soleil est présent.
    Bisou
    Patrick

  23. Je les voit bien accrochés à l’arbre de Noël avec un ruban
    Je te souhaite une belle journée ensoleillée
    Valérie

  24. Brigitte dit :

    Magnifiques ces rousquilles! je ne connaissais pas le terme;)
    je n’en ai jamais mangé; du moins, je ne m’en souviens plus. Ce serait chouette si je leur faisais une petite place dans mes paniers gourmands!
    Je me tâte;)
    Merci pour cette belle recette gourmande ma chère Véronique.
    Passe un bon week-end. Bises,
    Brigitte

  25. sagweste dit :

    je suis plus que fan des rousquilles à chaque fois que je vais à font romeu j’en fais une orgie lol
    biosu
    sag

  26. Flor dit :

    Je préfère te laisser la faëna de faire les rosquillas et de les offrir par exemple en cadeaux gourmand pour Noël! La recette est impécable et la réalisation, que dire… y a rien à dire! Bon we ma Véb

  27. Lili dit :

    Ces rousquilles m’émoustillent!!!!
    La rose est belle,donc un plaisir du palais et des yeux
    Trés bonne fin de semaine chère Veb
    2235 bises
    Lili

  28. domi dit :

    Oh !!! Des calamars à la pâtissière…

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :