CARBONNADE FLAMMANDE DE MARYSE A ROBECQ

Je pourrais vous dire : c’est un petit village comme il en existe ailleurs, s’il n’abritait pas une pépite nommée Maryse. Si un jour,  vos pas vous amènent jusque dans le nord Pas-de-Calais, dans les environs de Béthune et à ROBECQ en particulier..

Poussez sa porte et

puis, laissez-vous envelopper par la chaleur des gens du Nord qui ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors

Installez-vous et ne vous attendez pas à une carte à rallonge, à de la cuisine sophistiquée ou du genre  moléculaire. Vous verrez, vous allez vous sentir un peu comme si vous étiez en visite dans la famille et que l’on aurait concocté en pensant à vous avec cœur et générosité, des produits de saison.

Et si vous lui plaisez à la belle Maryse peut-être qu’elle vous griffonnera sur un bout de table une fois le coup de feu passé, sa recette de la carbonnade flamande. Et vous n’aurez qu’une hâte, que l’hiver arrive, pour pouvoir sentir les effluves s’échapper de la cocotte  et revivre à sa dégustation les moments de cordialité échangés.

Pour rester dans la note ch’timi, on sert ce plat accompagné de frites, mais je n’ai pas voulu alourdir l’ardoise calorique en confectionnant des mini-gratins.

Pour 6 personnes : 1,8 kg de viande de bœuf pour bourguignon (du paleron) – 3 oignons – 2 gousses d’ail – 75 cl de bière blonde – 75 cl de bière brune

100 g de beurre – 1 bouquet garni (persil -thym-laurier)- 6 biscuits de type « spéculoos » – 2 càs  de cassonade brune – sel – poivre – 2 càs de vinaigre de vin

1 / Faire fondre le beurre dans une cocotte en fonte ou un simple fait tout (ça le fait aussi) ajouter la viande découpée en morceaux d’environ 50 g et l’oignon entier.

2 / Ajouter les gousses d’ail écrasées et les deux oignons émincées -déposer le bouquet garni et mélanger.

3/ Recouvrir l’ensemble des deux bières et de vinaigre de vin.

Laisser mijoter pendant 2 H à feu doux.

Une fois la viande cuite, la sauce aura bien réduit,  si elle reste encore un peu liquide, la lier avec de la sauceline*.

Servir et saupoudrer chaque part d’une généreuse pincée de cassonade et d’un spéculoos finement écrasé en poudre.

GRATIN DE CÈPES ET AUX POMMES DE TERRES DÉLICIEUSEMENT SIMPLE

1 kg de pommes de terre – 2 oignons – 250 g de bolets (variété de cèpes) – 2 gousses d’ail – 2oeufs – 10 cl de crème liquide – sel et poivre

Laver les pommes de terre (les mettre dans un sac de congélation puis faire pré-cuire pendant 5 mn au micro-ondes). Une fois refroidies, les éplucher puis les trancher en rondelles d’environ 1 cm.

Déposer dans des mini-cocottes en intercalant les pommes de terre avec les oignons et les cèpes.

Dans un saladier battre légèrement les œufs et la crème liquide, saler et poivrer.

Arroser avec ce mélange les légumes. Puis faire cuire dans un four préchauffé à 170 ° pendant 20 mn.

PS : J’ai placé dans cette recette mes bolets en bocaux, par contre si vous vous utilisez des champignons surgelés, les faire rissoler auparavant (pour qu’ils perdent leur eau) dans un peu d’huile avant de les faire incorporer au reste des légumes.

PSS : Mettre tout le liquide sans  hésiter car il va s’évaporer lors de la cuisson.

La sauceline est une poudre qui fait office de liant qu’on trouve en paquet au rayon épices des supermarchés et permet de rattraper des sauces trop liquides par exemple.

Concernant la cuisson de la viande, il faut qu’elle se détache à l’aide d’une fourchette, sans difficulté aucune sinon poursuivre la cuisson.

Puis

Sur ces notes musicales de Brel et de « Flamandes qui dansent sans frémir
Sans frémir aux dimanches sonnants » je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

12 Réponses à CARBONNADE FLAMMANDE DE MARYSE A ROBECQ

  1. domi dit :

    Avec un tel repas servi avec cette gentillesse et ce sourire  » cèpes  » pas étonnant que tu te soit régaler….Bisous à tous les deux

  2. Heart Of Wild dit :

    Ce gratin de cèpes me met en appétit ! J’aime bien la cuisine familiale, cela change du moléculaire que je n’apprécie que très peu ou de la cuisine sophistiquée que l’on apprécie aux occasions !
    De quoi se régaler pas de doute 😉

  3. Jeanne dit :

    J’aurais bien bu ce petit café ch’ti avec toi ma chère Véronique et surtout goûté ce délicieux gratin ! Bravo et merci de partager ce moment avec nous ! Tes photos sont superbes ! Je viens de t’envoyer à nouveau un message grâce au formulaire de contact mais je ne dois pas faire les choses comme il faut, si tu ne le reçois pas ! Mais à part cliquer sur « envoyer », je ne vois pas ce que je peux faire !!!!!!! Je croise les doigts et j’attends de tes nouvelles ! Gros bisous, bonne soirée. jeanne

  4. kola dit :

    Bonjour Véb,
    Ha !! la carbonade… vaste problème entre francophonie et flandres.. je ne connais que celle que concoctait ma « mère-grand », avec un fond de pain d’épices et voilà que je découvre de nouvelles et très succulentes recettes… comme je ne suis pas « figée » là c’est le moins que l’on puisse dire… j’accepte… que dis-je… je réalise cette recette merveilleuse qui sera toujours pour moi, un souvenir très attachant et très savoureux de ce qui m’avait paru le meilleur du monde quand j’étais enfant, avec quelques autres merveilles quand même… merci à toi… bisous
    Jacqueline

  5. Patricia dit :

    Coucou Vero,
    Mais tu es montée dans le Nord ??? Etait-ce récemment ???
    Ca alors !!!! 🙂 Es-tu allée à la rencontre de la Dame qui Popotte ???? Ce n’était pas très loin …
    C’est vrai que les gens du Nord sont chaleureux, accueillants et que l’on ne s’ennuie en leur compagnie.
    Bises,
    Pat. …… Caresses à Minoucha

  6. cita dit :

    Et comme si une tentations ne suffisait pas …tu nous en livre deux … et mon coeur balance……Biz bon week end

  7. loridyl dit :

    mon Dieu comme le nord me manque!!
    c’est super bon une carbonade, cela fait longtemps qu’on en pas mangé….
    bonne fin de semaine

  8. Lili dit :

    Brel,la carbonnade flamande,le gratin de cêpes au pommes de terre la jolie
    cafetière(ma grand-mère avait à peu prés la même )
    Tout cela rechauffe le coeur comme l’accueil des gens du Nord qui ont leur
    coeur en forme de soleil
    Le sourire de cette charmante dame en est la preuve
    Merci cchère Veb
    2165 bises chaleureuses
    Lili

  9. Mercotte dit :

    Me dis pas que tu a quitté ton sud ouest pour t’expatrier dans de lointaines contrées de l’hexagone ! Tous mes vœux pour cette nouvelle année gourmande bien sûr !

  10. cathdragon dit :

    je suis bien tentée par ton gratin ! bisous cath

  11. Flor dit :

    Très ch’timi ton plat, comme à la maison, dit! Et puis Enrico, le petit bistrot de Maryse, la bière, ton superbe gratin, Brel et enfin la caf’tière de Mister (café bouillu, café foutu! Hein, Mister!). Tu as tout le Nord chez toi, soeurette! Manqu’pu qu’moi…
    Un pti’g’nièf pour pousser tout cha, de Houlle, bin ouai, hein!
    Big biz et bonne fête des Rois à vous deux

  12. the vamp dit :

    voila un bien beau billet de bon matin ( pars + tot bcp d eboulot=
    rempl de poésie,de gaité, de gourmandise, de sourire,
    avec plein de bonnes choses à déguster

    bises

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :