GIGOT D’AGNEAU FONDANT (INRATABLE) EN FEUILLETAGE ET SES PETITS POIS DE Mr Paul BOCUSE ET UN TI FLAN AUX ARTICHAUTS

Comme toujours si les photos n’apparaissent pas cliquez sur « accueil » en haut à gauche.

Je vous avais confié ici la recette d’un gigot confit de 4 H vraiment inratable  et qui connait un véritable plébiscite par les lecteurs de ce blog et d’anonymes qui par l’odeur alléchée et après l’avoir tenté ont succombé. C’est une merveille tant gustative que par la simplicité de sa confection … si  malgré tout ce que je vous conté, le gigot vous fiche encore des frayeurs et si vous hésitez  encore à vous lancer  demandez à ma Caloubes ce qu’elle en pense.

Vue de face

La recette que je vous confie aujourd’hui n’est pas compliquée, elle a juste une particularité, elle se fait en deux temps. La veille on cuit la viande 1 H au four puis on la laisse refroidir, cela permet à la pâte feuilletée de ne pas être détrempée . Le lendemain on tartine le gigot on l’enroule dans de la pâte feuilletée et puis on laisse cuire 40 mn. C’est tout ! Pour accompagner ce gigot je suis restée sous le charme de Mr BOCUSE et à sa façon particulière de concocter ses petits pois fondants et parfumés, et pour tenir compagnie à tout ce beau monde j’ai confectionné avec mes fonds de placard un petit flan sans prétention mais avec du goût.

Vue de profil

DU GIGOT D’AGNEAU FONDANT EN FEUILLETAGE

Pour 8 personnes
1 gigot d’agneau 1.8 à 2 kg (après désossage)
6 gousses d’ail
2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre de qualité
1 càs de thym citronné séchée
100 g de tapenade noire (j’en ai mis une bonne couche soit 200 g)
1 jaune d’œuf
20 g d’huile d’olive

La veille, préchauffer le four à 190°c.
Peler, couper les gousses d’ail en deux piquer la viande avec des deux côtés. Badigeonnez d’huile puis saupoudrer de thym. Enfourner et faire cuire pendant 40 minutes. Sortir du four, laissez refroidir puis placer le gigot au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Le lendemain : Préchauffer le four à 190°c.
Dérouler un disque de pâte sur son papier sur une plaque allant au four.
Poser le gigot sur la pâte, côté bombé en haut.
Tartiner le dessus et les côtés avec la tapenade.
Recouvrir du second disque de pâte sans couvrir le manche. Appuyer tout autour pour souder les deux épaisseurs de pâte En garder environ 1 cm autour du gigot et découper le surplus à l’aide d’un couteau.

Formez un bourrelet en ramenant la pâte vers le gigot tous les 1 cm de la pointe du couteau économe.

Délayer le jaune d’œuf avec 1 càc d’eau  puis enduire à l’aide d’un pinceau toute la surface de la pâte. De la pointe de l’économe tracez des rayures comme vous le sentez histoire d’obtenir un joli quadrillage.

Enfourner 40 minutes.

Pour servir, trancher en premier l’extrémité arrondie du gigot puis continuer en coupant des tranches un peu épaisses pour que la croûte ne s’émiette pas. Laissez la vapeur s’échapper…laissez là vous envelopper par son fumet tout parfumé…

PETITS POIS AUX PETITS OIGNONS

Séparer les feuilles d’une laitue. Dans une sauteuse mettre à chauffer 250 g de petits pois avec 1 dl d’eau, 1 tablette de bouillon de poule et 80 g de lardons cuisez 3 mn. Ajoutez deux oignons émincés.  Quand il n’y a plus d’eau ajoutez 100 g de beurre en trois fois. Une fois qu’il est fondu ajouter les feuilles de laitue cuisez environ 3 mn en ramenant légumes et lardons sur la laitue, maintenez au chaud en attendant de servir.

PS : Les recettes du gigot et des petits pois sont extraites du Best Of de Mr Paul BOCUSE.

J’ai déjà emprunté à ce monument du patrimoine culinaire français trois recettes ici ou ou encore et à chaque fois, comme dirait l’oncle Ben’s « c’est toujours un succès ».

TAPENADE COMME JE L’AI SENTI A L’INSTANT T DONC SIMPLE

Vous avez ici ou une recette de tapenade.  Cette fois j’ai mixé 200 g d’olives noires dénoyautées, 10 filets d’anchois made in home, 20 g de câpres, c’est prêt.

FLANS CONFECTIONNES AVEC LES FONDS DE PLACARD SANS PRÉTENTION MAIS BONS

Pour obtenir 6 flans bons, mais pas trop photogéniques, il vous faudra : 200 g de châtaignes cuites sous vide – 80 g de lait – 3 cœurs d’artichauts – 25 g de gomasio (sésame broyé avec du sel ) – 100 g de crème liquide entière – 2 petites suisses 0% -soit 120 g de fromage blanc – 40 g blancs d’œufs battus en neige – sel – poivre.

Mixer l’ensemble hors les blancs qu’on bat en neige. Incorporer les blancs en neige au mélange mixé. Remplir des ramequins et cuire pendant 25 mn au bain-marie.

Pour le bain-marie mettre les ramequins dans un plateau contenant de l’eau chaude ça fait gagner du temps et ainsi les flans cuiront + vite.

Promis j’arrête de vous parler le langage  « agneau » et j’arrive dès que je peux avec une recette sucrée. Sur ces notes fondantes de saveurs annonciatrices d’un futur partage Pascal, et de la vision du camélia en fleurs, je vous souhaite à tous

19 Réponses à GIGOT D’AGNEAU FONDANT (INRATABLE) EN FEUILLETAGE ET SES PETITS POIS DE Mr Paul BOCUSE ET UN TI FLAN AUX ARTICHAUTS

  1. […] de la crème de riz ou d’épeautre, le sucre par le miel, le beurre par mon pote de toujours « petits suisses ». C’est vraiment un ami celui là. Il répond toujours présent à toute sollicitation, et […]

  2. Rhaaaaaaa …. QUe dire ????

  3. kola dit :

    Hello Véb,
    Là je me sens plus à l’aise… lol… une recette grande classe et haut de gamme pour un gigot croustillant et superbe, encore un tout grand bravo et merci pour cette excellente et superbe réalisation goûteuse et parfumée à souhait, de l’excellent travail savoureusement préparé !! là, j’adore !!! excellente et très agréable journée pour toi mon amie, bisous
    Jacqueline

  4. Je l’ai manqué cette recette, habillé de croûte croustillante, j’adore
    Je te souhaite un bon WE de Pâques
    Valérie.

  5. jeanne dit :

    Ah, voici une recette que je n’ai pas reçu, pourtant tout se passait bien ces derniers temps ! Comme j’adore les viandes en croûte ( j’ai une bonne recette de rôti de boeuf que l’on me réclame au 1er janvier!) Je suis ravie de trouver ton superbe gigot qui plaira à mon jeune fils (celui qui aime notre ami Yves !) Il aime aussi beaucoup les olives et donc je testerai avec ta tapenade, je n’ai jamais osé jusqu’à présent ! Bravo ma chère Véronique, la croûte est très belle et sans fuite hi, hi, hi, ça arrive quelquefois ! Avec tes petits pois c’est parfait bien que Monsieur le Charentais va réclamer de la « mojette » ! Merci, comme d’habitude, je note et je garde sous le coude, c’est une belle réussite ! Tu as donc fait un déjeuner de Pâques avant l’heure ! Je te souhaite de joyeuses fêtes, gros bisous. A bientôt ! Jeanne

  6. Messergaster dit :

    super cette couverture croustillante!! (par contre un peu lourd à digerer peut etre??.. oh enfin bon, le tout est de ne pas se servir deux fois d’énormes portions comme j’ai tendance à le faire quand j’adore un plat!)

  7. Yolande dit :

    quel joli menu !!! bravoooo !!!

  8. cita dit :

    eh bien tu nous gâtes ,ma belle, deux recettes d’agneau pour pâques …je serai bien en peine de dire celles que je préfère……elles m’ont l’air toutes les deux aussi délicieuses….heureux sont tes proches et tes invités…..j’ai vu tes petits messages sur mon blog hier….tu sais …..tu es incroyable….et c’est des signes d’amitié comme le stines qui me poussent à continuer car comme diraient mes proches : »mais qu’est ce qui te pousse donc à avoir un blog? » biz ma très chére Veb et je te souhaite entourée de passer de très bonnes fêtes de Paques…..

  9. Djemaa dit :

    Bonsoir en passant entre deux articles de presse ! amitiés, Pascal.

  10. Bacchus dit :

    Uu superbe plat, de la présentation à la dégustatio, pour un déjeuner du dimanche de Paques de grande classe et qui appelle pour l’accompagner un Grand Bordeuax comme un Pauillac. Magnifique. Belle soirée

  11. Heart Of Wild dit :

    J’aime beaucoup les versions feuilletées, je trouve cela beaucoup plus gourmand. Je ne suis pas vraiment amatrice d’artichauts, alors ton flan je ne suis pas certaine que je l’aurais apprécié à sa juste valeur !
    Et puis les petits pois, j’ai un mal fou à les cuisiner, ils ne m’inspirent pas les pauvres !
    Les carottes ce n’est que tout récemment qu’elles trouvent une (petite) place dans ma cuisine.
    Bises et passes une bonne fin de journée 😉

  12. cathdragon dit :

    rhoooooo voilà un menu idéal pour le repas de Pâques !!! merci de tes recettes ! bisous cath

  13. Flor dit :

    Comme j’aimerais manger chez toi ce dimanche!!!!!!!!! J’adore tout, mais dis-moi, quand vas-tu faire traiteur à domicile?????
    Je vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques et n’oublies pas la souris en chocolat pour Minoucha, big bizzzzzzzzz

    • Véb dit :

      Coucou ma Flor
      Tu es adorable de m’écrire tout cela et pour manger chez moi fo prendre l’automobile rouler rouler…Je te souhaite de joyeuses fêtes de Pâques entourée des tiens et je ne doute pas du menu royal que tu as commencé à concocter. Biz soeurette

  14. bree dit :

    c’est beau
    ça m’a l’air bon
    ça ressemble à du travail de Grand chef !
    bisous ma vébounette
    passe une belle journée
    pluviose ici

  15. domi dit :

    Un superbe feuilletage qui enveloppe avec amour ce délicat et goûteux gigot qui trôneras bientôt sur nos tables…

  16. Mercotte dit :

    OMG le plat de Pâques par excellence il est topissime rien à ajouter… ah si j’aime la composition originale des petits flans ! bonnes fêtes!

  17. boljo dit :

    Tu gigotes à tour de bras dis-moi, c’est plus une fête Pascal c’est un troupeau de mouton ! Je te charrie, ce gigot est tout à fait de mon goût, la viande, la tartinade, la pâte feuilletée et même les petits pois.
    Je n’ai encore pas eu ta news et toi, tu galères avec les com chez moi. T’as un compte gravatar ou pas ?

  18. Hervé dit :

    superbe et oui l’Agneau sera à l’honneur chez beaucoup d’ entre nous ce week end
    Bises
    Hervé

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :