CONFITURE DE PRUNES VERTES SAUVAGES CEVENOLES AUX ZESTES DE CITRON VERT CONFIT & AUX FRUITS SECS PRALINES

Lors d’une balade en forêt Cévenole comme je vous le contais ici, nous sommes tombés sur un arbre portant des prunes vertes, pas encore mûres de la taille d’une cerise et un peu aigres au goût. D’ailleurs ces prunes sous d’autres latitudes (au moyen-orient) sont consommées à la croque au sel comme nous croquons les radis chez nous.

Après récolte, ces prunes ont changé de département et parvenir à la cuisine de Leyre. Là, je les ai faites cuire dans un peu d’eau et puis je les ai  enrichies avec des zestes de citron vert confits. Dans mon élan, j’ai voulu apporter un petit côté croquant, avec des fruits secs torréfiés enrobés de sucre. C’est une confiture est à déguster à la petite cuillère tellement ces prunes sauvages ont du goût.

MysterEyre qui est plutôt un fan exclusif de confiture fraises-fruits rouges a concédé que cette confiture « a de la saveur ». Je vous confie donc cette recette des fois que vous croisiez sur votre route, un prunier sauvage…

FRUITS SECS PRALINES

Le jour où vous aurez 10 minutes à perdre, préparer le praliné aux fruits secs :

-100g de sucre semoule -100g de  fruits secs  (passés 10 mn dans un four préchauffé pour torréfaction) ici amandes-noisettes-noix de cajou

Passer entre vos paumes de mains les noisettes, la peau va s’envoler. Il faut que la noisette devienne blanche, donc sans aucune trace de peau. Si vous avez du mal à l’enlever remettre au four pendant encore 5 mn en surveillant pour éviter que le fruit sec ne brûle.

Puis mettre dans une poêle à fond épais le sucre, le laisser dissoudre tout doucement lorsque le sucre prend une jolie couleur caramel – de 3 mn, verser dessus les fruits secs.

Laisser cuire moins d’une minute (le sucre ne doit pas brûler).

Verser le mélange sur une feuille de papier sulfurisé déposée sur le plan de travail.

Laisser refroidir, puis écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie les fruits secs enduits de caramel afin de les concasser grossièrement.

Conserver le praliné dans un bocal fermant hermétiquement.

CONFITURE DE PRUNES VERTES

2 kg de prunes vertes poids net sans noyaux (soit 2,5 kg poids brut) – 1 kg de sucre blanc en poudre – Fruits secs pralinés – 20 g de zestes de citron confits.

Mettre les prunes lavées à l’eau fraiche dans un fait tout et couvrir d’eau au niveau des fruits.

Mettre sur le feu le temps que les fruits deviennent tendre donc au premier bouillon. Retirer du feu.

Réduire en purée à l’aide d’un moulin à légumes, là les noyaux vont rester sur la grille du moulin , les retirer donc au fur et à mesure.

Peser la purée obtenue. La verser dans une bassine à confiture puis saupoudrer de sucre.

Pour 2 kg de prunes poids net mettre 1 kg de sucre blanc.

Faire confire sur le feu pendant une vingtaine de minutes.

Vérifier la consistance de la confiture en versant quelques gouttes sur une assiette froide, le jus doit se figer, sinon poursuivre la cuisson  encore pendant quelques minutes. Je procède avec des tranches de 5 minutes de cuisson supplémentaire, test, recuisson etc…

Écumer si nécessaire (enlever les impuretés qui naviguent au dessus de la bassine à l’aide d’une écumoire).

A ce stade rajouter les fruits secs pralinées grossièrement concassées et les dés de zestes de citron vert confits comme ICI.

Pendant que la confiture mijote, lavez les pots, laissez sécher sur un torchon repassé.

Répartir la confiture dans les pots, bien les remplir, les visser et les poser côté couvercle en bas le temps que le mélange refroidisse.

Si vous optez pour le sucre « confisuc » comptez 5 minutes de cuisson après l’ébullition.

PS : Une confiture se déguste 6 mois après sa confection, car ce temps de repos permet aux arômes de se mélanger harmonieusement.

Alors les prunes vous les préférez en confiture ou en marmelade ?

Sur ces notes sauvage, et la vision de Minoucha (pour faire plaisir à la jolieLili) je vous souhaite à tous de passer d’excellent moments et à très vite pour un nouvel échange gourmand.

15 Réponses à CONFITURE DE PRUNES VERTES SAUVAGES CEVENOLES AUX ZESTES DE CITRON VERT CONFIT & AUX FRUITS SECS PRALINES

  1. domi dit :

    Quelle originalité dans cette cuillère…une recette qui ne comptera pas pour des prunes….

  2. Patrick dit :

    Introuvable ailleurs que chez Veb! Cette fois, c’est  » recette de leyre et rien que de leyre  » et pas d’ailleurs …
    Ma chère Veb, tu es véritablement la reine des confitures, tes associations sont absolument incroyables et quand on parle de confitures avec toi, on a vraiment envie de les goûter toutes. Celle-ci me fait carrément bondir et exploser … C’est bon bon bon!

    Bravo et mille mercis, tu es épatante comme toujours … C’est Veb comme d’hab!
    Bise toute amicale
    Patrick

  3. Heart Of wild dit :

    Elle donne bien envie aussi cette confiture. Les fruits secs pralinés font frémir mes papilles. Je veux bien goûter à cette confiture qui « a du goût » 😉
    Je n’ai rarement quelque chose d’original à mettre sur mes tartines !

  4. jeanne dit :

    Oh la la ! Quelle confiture extraordinaire !!!!! Avec ces fruits secs caramélisés c’est déjà une merveille mais l’idée des prunes vertes, je ne connais pas du tout ! Je suis bluffée !!!!
    C’est un dessert à elle toute seule cette confiture, tu as raison ! J’en chipe une grosse cuillère, miam !!!!!! Bises, bravo Véroniqe et belle soirée.

  5. Jo dit :

    Coucou,
    recettes très gourmandes. et Minoucha est super beau.
    Bonne soirée et big bisous
    MamyJo

  6. Mercotte dit :

    bon les prunes j’avoue que ce n’est pas ma tasse de thé je suis plus comme Mr Leyre ceci dit ton idée de pralines concassées c’est quand même sympa pis l’acidité du citron ça me branche aussi ! mais bon, j’ai pas de prunes sauvages mais j’en parlerai autour de moi aux fans !

  7. Mamé66 dit :

    Confiture ou Marmelade ??? Voila la question et ma réponse sera les deux bien sur ….
    Bonjour Veb ! Hum j’aime bien cette confiture mais pour moi se sera l’année prochaine !

    Papy m’a dit de te faire une bise donc je te la fait !
    Bisous Mamé

  8. Calou dit :

    j’ai fait de la confiture de reine-claude fin juillet car notre prunier (à moitié mort) nous a offert de belles grappes de fruits ….. après avoir laissé cramer (!!!!!) la première marmite, la seconde fut réussie !!!!!

  9. Brigitte dit :

    Elle est bien belle ta confiture sauvage;)
    Quel dommage que nous n’en mangeons pas!
    Mais je me régale visuellement! Tu peux en être certaine;)
    Bravo ma chère véb; tu es une pro des confitures!
    Bises

  10. chacha dit :

    comme toi je confipote quasi toutes les semaines ces temps ci, abricot mûres rhubarbes. Ma puce qui n’aime pas trop les haricots m’a même demandé d’en faire aux haricots histoire de ne pas à avoir à les manger lol. J’ai un prunier sauvage, je penserais à ta petites confiture l’année prochaine car je dois dire qu’elle me tente beaucoup. Sinon j’espère que tu as bien rafraichi ta petite maison, il parait qu’à partir de demain on va crever de chaud. Passes une bonne journée je file au marcher.

  11. Lili dit :

    Tout d’abord merci pour la jolie photo de Minoucha,il est toujours aussi beau,c’est
    très gentil et vos attentions me touchent beaucoup
    La confiture de prunes sauvages sort de l’écran elle brille de toute sa couleur
    sucrée,onctueuse et sur une tartine toastée encore tiède cela être…..divin
    Mais n’ayant pas eue la chance de croiser une arbre de prunes sauvages
    je vais faire cette confitures avec des prunes cultivées!!!!
    Mais le plaisir ne sera pas le même
    A uzès toujours ce temps lourd et chaud,mais youpi,les touristes commencent
    a  » faire  » leurs bagages
    Très bonne journée très chère Veb + une bise très amicale
    Lili

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :