1 BISCUIT ROULE QUI SE PREND POUR UNE BUCHE (HORS SAISON) MANGUE-ABRICOT-COUVERTURE CHOCOLAT BLANC, COMME ELLE AIME

Je sais, je sais, vous vous dites mais n’importe quoi, une bûche  en novembre, la cuisinière de Leyre se croit à Noël ou quoi ? Mais que voulez-vous tout à l’heure pendant ma pause, je suis allée faire un tour en ville et j’ai vu que le tapis rouge était déroulé pour les consommateurs moroses que nous sommes, jouets en cascade, rayons débordant de chocolat, guirlandes, paillettes…Je m’y serai cru.

Alors pour oublier un bref instant cette bruine (déprimante) qui couvre la ville depuis quelques jours j’ai décidé de partager cette recette avec  » quelques ombres perdues sous des capuchons »car nous sommes bien  « hors saison » Je ne sais pas vous, mais lorsque nous sommes invités,  MisterEyre choisit le vin et moi une confiture que j’accompagne invariablement d’un dessert adapté aux goûts de nos hôtes fait avec mes mimines.

Nos hôtes du jour amateurs d’abricots, de mangues juteuses et si de plus on recouvre cette douceur non pas du fameux n°5 mais d’un soupçon chocolaté, alors là… j’ai gagné de chantonner « Malgré tout ce que l’on ose et qui parfois réussi ». Je sais, j’ai le triomphe modeste…

..même si à force de mignardises, j’ai gagné le droit d’être aimé par 4 kg qui se sont tellement attachés à moi…que j’ai l’impression qu’ils « m’aiment pour toujours », a en devenir fusionnel…

Je digresse. Je récapitule donc, une crème à la mangue entourée par les bras forts et moelleux d’un biscuit qui se prend pour une bûche, et posé négligemment sur le creux de son épaule, une veste couleur abricotet autour du cou, une écharpe chocolatée.

Après on garni selon l’inspiration du moment et ce fut kumquat confit maison, noisettes caramélisées…alouette, non ça c’est l’intrus, pour voir si vous suiviez. Emballez, c’est prêt !

Génoise : 4 oeufs  – 120 g de sucre semoule – 100 g de farine -30 g de maizena (fécule de maïs)

Préchauffer le four à 170°.

Casser dans un saladier (en inox) les oeufs, verser le sucre.

Remplir le fond d’une casserole d’eau chaude poser le saladier dessus, tout en mettant le CD de Johnny en vous imaginant au stade de France et « allumez le feu ».

Fouetter (je mets le batteur fonction moyenne vitesse) jusqu’à ce que l’ensemble épaississe et forme un ruban 5 à 8 mn environ. Si vous utilisez le thermosonde, le mélange doit rester en dessous de 49 ° au delà, retirer du feu  et continuer à battre jusqu’à refroidissement de l’appareil (encore 3 mn environ).

Incorporer la farine à travers une passoire afin de ne pas faire retomber la masse. Mélanger délicatement.

Verser la pâte sur le moule à biscuit roulé qu’on aura recouvert d’une feuille de papier sulfurisé.

Enfourner pour une cuisson de 10 à 12 mn.  La pâte reste pâle et ne dore pas car si elle cuit trop et on ne pourra plus l’enrouler par la suite.

***

Enrouler une génoise en bûche c’est tout un art : Déposer sur une serviette humide le biscuit cuit côté papier sulfurisé, couvrir la face extérieure d’un autre morceau de papier sulfurisé (pour éviter que ça ne colle) et enrouler la génoise prise entre les deux feuilles avec la serviette. Laisser tièdir quelques minutes 2 à 3 puis enlever le torchon et les papiers. La bûche est prête à garnir.

2 / Crème à la mangue (à préparer en premier)  :

230 g de chair de mangue (2 fruits) – 40 g de sucre blanc – 30 g de confiture d’abricot – 2 feuilles de gélatine ou 20 g de fleur de maïs (maïzena) -40 g de céréales aux pépites de chocolat noir (plus diététique) ou des pépites de chocolats noir.

Dans une casserole mettre les dés de mangues préalablement épluchées, la confiture d’abricot  à chauffer tout doucement saupoudrer de maïzena, remuer jusqu’à ce que le mélange prenne consistance.

Si vous optez pour les feuilles de gélatine, les mettre à tremper dans un bol rempli d’eau fraîche pendant 3 mn environ. Essorer et incorporer les feuilles à la purée de mangue tiède remuer jusqu’à complète dissolution. Retire du feu couvrir au ras de la crème avec du film alimentaire et laissez refroidir au frigo.

3 / Pour recouvrir la buche : 60 g de confiture d’abricots– 5 fromage qui rit (80 g) 40 g de sucre glace – Mettre dans le bol d’un mixer la gelée, le fromage et le sucre, pulser.

Une fois que la bûche aura tiédi, la recouvrir de crème de mangue. Parsemer de céréales au chocolat concassées à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.  Enrouler.

Badigeonner la bûche à l’aide d’une spatule avec le mélange abricot-fromage-sucre.

Mettre à refroidir une petite heure.

4 / Pour enrober la bûche, faire fondre 200 g de chocolat blanc de couverture dans 2 càs d’huile neutre (huile de tournesol par exemple) au micro ondes ou au bain marie (toujours 1 mn) on répète l’opération si le chocolat n’a pas fondu une fois. Mélanger. Couvrir la bûche à l’aide d’une spatule, strier à l’aide d’une fourchette.

Décorer selon l’inspiration du moment j’ai posé quelques rondelles de fruits confits kiwi et kumquat confit maison.

PS : Pas d’adjonction de levure pour la vraie de vraie de la génoise, c’est juste des oeufs-sucre montés en ruban au bain-marie et de la farine.

PSS : Pas de photo de l’intérieur, je n’ai pas dégainé mon appareil pendant le dessert j’ai préféré profiter du moment. Verdict, cette bûche pas compliquée a été appréciée et m’a donné envie d’en refaire une autre, car pourquoi attendre Noël pour se régaler de bonnes choses !

Sur ces notes de jingle bells, et la vision du figuier sous la pluie, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous dis à très vite pour un nouvel échange gourmand.

12 Réponses à 1 BISCUIT ROULE QUI SE PREND POUR UNE BUCHE (HORS SAISON) MANGUE-ABRICOT-COUVERTURE CHOCOLAT BLANC, COMME ELLE AIME

  1. Heart Of wild dit :

    C’est vrai que l’on se croit vraiment à noël, ta bûche paraît dans le bon cadre. Mais à vrai dire on commence à s’approcher de l’époque des bûches, et la tienne donne bien envie, avec toutes ses saveurs et ses parfums. Je n’ai jamais mangé la mangue de cette façon !
    J’en aurais bien mangé une part, pour découvrir cette association des plus gourmandes !

  2. Tu sais je ne suis pas du tout pressée d’arriver aux fêtes, ce qui indique l’hiver, le froid, la glace et je ne pourrai plus me rendre dans ma Bretagne à cause des routes gelées. Mais pour me réconforter je mangerai bien ta bûche hors saison et même en saison prochaine auprès de la cheminée accompagnée d’un petit crémant de Loire.
    J’aime beaucoup tes parfums choisis mangue et abricot.
    Bises amicales

  3. jeanne dit :

    Bonjour Véronique, je veux bien chanter Noël toute l’année avec toi si tu me proposes de si belles bûches hi, hi, hi ! Elle est originale avec ses saveurs de mangues , abricots, chocolat, fruits confits… oh la la, côté kilos, les miens rigolent déjà hi, hi, hi ! (3Kg 500 ce matin mais chut……) Chez nous aussi les fêtes ont déployé leurs ailes partout dans les magasins et je commence doucement les listes et les préparatifs. Un grand bravo pour ce superbe dessert, tes amis sont bien gâtés comme toujours. Gros bisous et belle soirée. Jeanne

  4. Méline dit :

    Coucou,
    Un « roulé » magnifique et superbe c’est sûr, j’aime tout particulièrement ces fruits confits que tu proposes si chaleureusement… les kumquats, je les ai réalisés justement en partant de ta recette maison, un pur régal… j’aime aussi, cet ajout de crème à la mangue (un fruit « magique » pour moi…), une prestation tout autant succulente que fabuleuse encore une fois… mille mercis pour cette délicieuse invitation à la gourmandise…
    Excellente journée pour toi, bises
    Jacqueline

  5. Mercotte dit :

    aie aie tu me fais penser qu’il est temps d’attaquer les bûches, superbe la tienne .. les parfums que j’aime
    signé Mme Wikipedia qui a plus bien le temps de flâner sur les blogs amis

  6. Messergaster dit :

    oh quoi qu’il en soit une bûche en novembre, ça ne me gêne NULLEMENT! 😉

  7. sagweste dit :

    ben ça alors! moi qui voudrait faire ma buche à noël, la tienne ne me parait pas trop compliquée pour l’angoissée que je suis!!
    biosu
    sag

  8. Patrick dit :

    Magnique, mirifique, sensationel! Tu sais Veb, on attend pas la chandeleur pour manger des crêpes ni la fête des rois pour déguster une galette que lon préfère alors appeler pithivier pour faire semblant de rien …. Ta bûche est donc bienvenue n’importe quand dans l’année … Même à Noêl si tu veux LOL
    C’est une splendide et gourmande réalisation et j’rai même jusqu’à dire que ta bûche affiche une certaine élégance …

    Mille et une fois bravo et merci infiniment, tu es formidable!
    je te fais une bise toute amicale et n’oublie pas de t’offrir le cordon bleu qui te va si bien.
    Patrick

  9. Lili dit :

    Ce biscuit roulé qui se prend pour une bûche donne un avant goût des fêtes
    de fin d’année
    La description de cette recette est géniale à lire et relire
    La présentation de celle-ci par les photos……..toujours réussie !!!!
    Que dire de plus
    Tout simplement……je vais le faire ce biscuit roulé,et bien avant les fêtes
    car il doit être succulent avec sa veste couleur abricot
    Très chère Veb recevez une bise très amicale un peu frisquette
    Je vais mettre une petite laine pour aller à mon petit marché du mercredi
    Bonne journée !!!!!
    Lili

    • Véb dit :

      Bonsoir jolieLili
      Là vous m’épatez, car notre pêcheur émérite va avoir son dessert made in home, heu entre deux lecture tout de même vous laissez pas trop distraire. Cet aprem avec la pluie qui n’a pas arrêté j’ai lu un livre pas comme les autres sur les régimes. J’en parlerai sur le blog. Tiens vous parlez du marché de mercredi d’Uzès il doit y avoir moins de stand qu’en été. J’étais aussi ce matin sous la pluie battante au marché et j’y ai vu des radis roses faisant environ 20 cm de long ça m’a laissé dubitative… Je vous souhaite un excellent dimanche et biz bien amicale

  10. même si moi pas bec sucré : MANGO ça me parle !
    1 de mes fils habite tout pres de la capitale mondiale de la mangue !

    ton gâteau est beau, plein d’Amour
    la bouteille de Misteyre : bien choisie
    le fameux n° 5 proposé par bradpiitounette me séduit encore plus !

    que de générosité et de créativité dans ce gâteau qui effectivement n’as pas besoin de levure pour être moelleux et aéré.

    belle journée à toi ma vébounette pour ce mercredi de novembre grizouille mais pas tristouille, une journée de travail avec des collègues sympas, la chance d’avoir un boulot a reprendre et la chance d’avoir la santé pour y aller bosser ! : = ))

    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.