FONDANT AU KAKI, AUX DATTES ET A L’HUILE MOCHE MAIS SI BON !

kaki1 Je voulais un gâteau rapide à confectionner pour mon goûter du dimanche. L’association s’est faite naturellement, des kakis venant à la rencontre de dattes mélangés à une merveille d’huile d’olive (je vous en parlais ICI). kaki6 J’ai dérangé un moule qui ne sert pas souvent et pourtant je le trouve si beauuuuuuu !kaki12 Nous avions pris avec MisterEyre chacun une part, et j’avais embarqué le reste pour accompagner le café au bureau. J’avoue avoir hésité car mes collègues unanimement n’apprécient qu’une saveur, chocolatée et je me suis dis peuf, elles n’aimeront jamais. 

Et bien elles me surprendront toujours, car voyez vous et ce sont elles qui parlent sous ma plume elles l’ont trouvé, « fin avec un goût caramélisé »….c’est bon les filles continuez à me parler de la sorte… et vous l’aurez votre gâteau chocolaté.kaki11De quoi remplir un moule à kouglof : 3 œufs – 150  g de sucre rapadura (ou du sucre roux) – 85 g d’huile d’olive – 80 g maïzena – 140 g de farine – 1 sachet levure chimique – 250 g de kaki – ½ càcafé de bicarbonate – 120 g de dattes dénoyautées (soit 140 g poids brut) – zeste d’1 orange – 20 g de noix torréfiées grossièrement concassées – 20 g d’écorces d’orange  confite 

Tamiser la farine la maïzena et la levure. Dénoyauter les dattes et les découper en dés.

Enlever la peau du kaki. Mettre le fruit dans un bol et saupoudrer avec le bicarbonate ce qui aura pour effet de gélifier le fruit (il faut compter 10 minutes). kakiBattre les œufs avec le sucre. Ajoutez l’huile. Remuer. kaki3Ajouter le kaki en purée mélanger. Rajouter la farine-maizena-levure. Mélanger intimement puis rajouter les dattes coupées en dés, le zeste d’orange râpé, les noix et le zeste d’orange confite coupé en dés.

Beurrer soigneusement un moule, verser dans un moule. Enfourner pour une cuisson de 50 à 60 minutes à 170 °. Enfoncer une pique au centre du gâteau si elle ressort séche on arrête la cuisson dans le cas contraire poursuivre 5 à 10 minutes encore.

Pour puncher le fondant : Presser une orange mélanger le jus obtenu à 120 g de sucre glace et 50 g de beurre, mettre sur le feu une fois le sucre fondu laissez tiédir. Puncher le gâteau chaud avec. Napper le gâteau une première fois il va tout absorber puis une seconde.kaki5L’entreposer au frais et ne le démouler que lorsqu’il aura complétement refroidi, sinon patatras….. Saupoudrer de sucre glace (pour faire joli) puis dégustez !

Nous l’avons trouvé meilleur le lendemain.

Sur ces notes mochement savoureuses, et la vision de ma prochaine lecture, je vous souhaite à tous de passer un excellent week-end malgré la pluie et le vent, bien au chaud, et vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel échange gourmand !kaki2Et  pour ceux que ça intéressent vous pouvez télécharger gratuitement l’appli RECETTES DE LEYRE sur un simple clic

Véb (902 Posts)

Récits gourmands d'une épicurienne curieuse de tout. J'aime, vos mots, nos échanges, les saveurs, les odeurs...la vie !


À propos de Véb

Récits gourmands d'une épicurienne curieuse de tout. J'aime, vos mots, nos échanges, les saveurs, les odeurs...la vie !
Ce contenu a été publié dans GATEAUX AUX FRUITS, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à FONDANT AU KAKI, AUX DATTES ET A L’HUILE MOCHE MAIS SI BON !

  1. Méli dit :

    Moche, peut-être, mais en tous les cas: hyper bon c’est sûr!

  2. Mamé09 dit :

    Mais arrête de nous tenté comme ça !!!
    Bises Mamé

  3. Messergaster dit :

    c’est vrai que ton moule à kougelhof est quand même super beau!!! et je suis sûre que ce gâteau était bien délicieux.
    Bon mardi!

  4. boljo dit :

    Il n’est pas si moche et puis finalement l’objectif principal est atteint puisque visiblement il a rempli les estomacs et ravi les papilles. Je ne crois pas avoir jamais cuisiné les kakis mais joli ou pas il me fait envie ton gâteau. Biz Boljo

  5. PS :

    je crois que le problème est le KAKI
    je veux dire que dans sa réalisation unique hebdomadaire du repas du Shabbat Shalom le vendredi soir keukeur a fait il y a peu un dessert a base da kaki et ce fut une découverte mais pas une orgasme gustatif

    voili-voilou !
    just MY opinion…

    : – ))

  6. le gâteau :

    voir la beauté intérieure moche dehors
    et d’ailleurs pas i moche que ça
    mais fait avec le cœur et l’ingrédient magique principal : l’Amour !!!!!!!!

    que de bonnes choses dans ce gâteau partagé avec collègues de bureau tel un moment de convivialité et d’humanité dans ce mon de brutes !

    Pour ma part j’ai hâte d’en finir avec ce satané « télétravail » à la mode et d’avoir des collègues sympa a qui faire des gâteaux !

    très gros bisous à ma super vrai pote de bordeaux que je super kifffe et a qui je réserve une super hyper méga dédicace … pour lui montrer a quel point je vais bien même en « télétravaillant ».

    ze vamp’ happy en famille

  7. le bouquin :

    La vie à côté
    Mariapia Veladiano
    Catherine Pierre-Bon(Traducteur)
    Note moyenne : 4 | 15 notes StockBrochéParu le : 21/08/2013 Rebecca est laide. Extrêmement laide. Elle vit, avec prudence et en silence, dans une magnifique maison au bord d’un fleuve, aux côtés d’un père, médecin trop absent, et d’une mère qui « a pris le deuil à sa naissance ». Rebecca se tient elle aussi hors du monde, enfermée pour ne pas être blessée, élevée par la sainte et tragique servante Maddalena qui la protège. C’est sans compter sur l’impétueuse tante Erminia, qui décide de l’initier au piano, et qui cache pourtant des sentiments moins nobles.
    Mais Rebecca est douée et va concentrer sa vie entière dans ses mains, parfaites. La rencontre avec la Signora De Lellis, musicienne réputée et détentrice d’un secret de famille, le confirme : une autre vie est possible, un autre langage, une vie à côté. Avec la légèreté et la férocité d’une fable, La vie à côté brosse le portrait d’une famille corrompue par le mensonge et les tabous. Mariapia Veladiano comble le silence et les bruits étouffés en donnant voix à la différence.

    à l’air pas mal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    merci de partager tes lectures avec nous !!!!!!

    bisous

  8. cathdragon dit :

    il a l’air bien moelleux ! bisous cath

  9. Lili dit :

    Il est tout mignon votre gâteau et bon il ne faut pas se fier aux apparences !!!!
    Elles ont vraiment de la chance vos collègues de bureau !!!!!!
    Et je retiens aussi le titre du livre commenté par vos soins ( c’est une bonne idée )
    Le soleil fait une timide apparition!
    Bizzzzzzzzz!
    Lili

    • Véb dit :

      J’ai beaucoup aimé le livre vous me direz si vous l’avez apprécié. Je trouve que partager des gourmandises aident à tisser des liens de cordialité. Bizette chère Lili

  10. Dame m dit :

    Coucou
    J ai eu la chance de gouter ce fameux gateau et je dois avouer que j ai ete agreablement surprise. En effet, à la degustation on retrouve en bouche un subtil mélange de saveurs de textures très originales
    Y a pas à dire tu es un vrai chef

  11. Lydie dit :

    J’adore ces saveurs ! Un gâteau bien gourmand ! Bonne soirée

  12. Brigitte dit :

    Elles sont beaucoup trop gâtées tes collègues! Quand je pense que nous qui t’aimons autant si pas plus nous n’avons rien!!!Pfttttttttttt!!!Même pas juste!!!

  13. Des saveurs originales dans ce gâteau : un peu de diversité, ça ne peut pas faire de mal à tes collègues ;) J’ai cuisiné le kaki en gâteau pour la première fois cette année, jusqu’ici je l’avais seulement goûté nature et je dois dire qu’en pâtisserie c’est bien bon! Ton association avec dattes et oranges donne des envie de voyages…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>