RECETTE BOEUF BOURGUIGNON D’APRES Mr Yves CAMDEBORDE ET STERILISATION LONGUE CONSERVATION

boeuf3Chaque hiver, je cuisine un bœuf bourguignon. A la maison c’est un plat consensuel par excellence, on l’accompagne de pommes de terre vapeur et quelques fois de tagliatelles. J’étais persuadée avoir publié ma recette jusqu’à ce que ma collègue Reine me dise un matin : « Tu sais que ce week-end j’ai fait la liste intégrale des plats à base de viande sur ton blog à la recherche d’un bœuf bourguignon, et je n’ai rien trouvé ». J’ai fouillé, farfouillé mon blog et effectivement aucun bourguignon en vue. boeuf1Qu’à cela ne tienne, j’en ai un de programmé. Me voici donc un dimanche matin dès potron minet dans ma cuisine à vouloir concocter ma recette fétiche. Je cherche retourne mes piles dans tous les sens, ceux qui me connaissent savent de quoi je parle (vous savez l’énorme pile sous la console)…1/2 heure passe, puis je me dis tant pis, je vais aller fureter sur le net pour trouver la recette de Cyril LIGNAC et voilà que je tombe sur celle de CAMDEBORDE, à sa lecture je me suis laissée séduire par le gingembre, l’écorce d’orange et le chocolat. Allez zou emballez c’est pesé, je prends !boeuf2J’ai fait le choix de multiplier par deux les ingrédients. J’ai donc pu conserver ce plat en le stérilisant, pour les soirs de débauche où j’aurais le poil terne et où j’aurai envie de me faire dorloter par un plat qui aura mitonné.

Pour 6 personnes d’une recette terroir pleine de saveurs : 1,5 kg de bœuf à braiser (pris dans le jumeau, le collier ou la macreuse) – 150 g de poitrine de porc (pour découper en lardons c’est meilleur que les lardons achetés tout prêt au supermarché c’est moins salé aussi)

Légumes :  300 g de carottes –  200 g de  champignons de Paris – 300 g d’oignons – 200 g de topinambours – 200 g de tomates concassées (en boîte)

30 g de farine de blé (pour le liant) – 50 g de beurre pour faire revenir les champignons

Marinade : zeste de 2 oranges – 50 cl de vin rouge corsé – 1 bouquet garni (le mien était composé de 4 feuilles de laurier – 3 branches de thym – 1 branche de céleri)boeuf9Épices : 1 grosse pincée de gingembre, 1 grosse pincée de paprika, 1 grosse pincée de noix de muscade,  sel fin, poivre du moulin

Divers : 2 cuillères à soupe de fond de veau diluée dans 50 cl d’eau chaude – 10 cl d’huile d’olive – 1 branche de céleri – 10 g de chocolat noir à 70%

1/ Dégraisser et tailler en cubes de 5 cm le bœuf. Découper en rondelle les carottes puis chaque tranche en 4 et émincer les oignons en rondelles.

Dans 1 récipient, mettre la viande, les dés de carottes et les oignons émincés, les zestes d’orange et le bouquet garni. Mouiller avec le vin rouge à hauteur. Laisser mariner pendant une nuit ou plusieurs heures.

A l’issue de ce temps, retire la viande de la marinade et la mettre à égoutter dans une passoire.

2/ Mettre l’huile d’olive dans un fait tout et faire rissoler les morceaux de viande sur toutes les faces jusqu’à ce qu’ils colorent. Saupoudrer avec la farine remuer .

Ajouter les éléments de la marinade (carottes oignons, le bouquet garni et le vin) puis assaisonner avec du gros sel et du poivre,

3/ Mouiller avec le fond de veau, rajouter la branche de céleri et les tomates concassées. Porter à ébullition puis couvrir la cocotte et mettre au four (thermostat 180°C) pendant 2 H. Durant la cuisson, remuer plusieurs fois (environ toutes les 1/2) . Ou faire cuire à feu doux si vous optez pour une cuisson sur le feu.boeuf10

  • 1 heure avant la fin de cuisson rajouter les topinambours
  • 1/4 heure avant la fin de la cuisson, enlever le bouquet garni et les feuilles de laurier. Rajouter le gingembre, le paprika, la noix de muscade et le chocolat, remuer.
  • Cinq minutes avant la fin de cuisson rajouter la garniture champignons et lardons afin que tout soit à la même température.

Rajouter la garniture champignons et lardons. boeuf6Préparer la garniture pendant la cuisson du boeuf bourguignon :
Tailler la poitrine en lardons, les mettre dans une casserole avec de l’eau froide puis porter jusqu’à ébullition en écumant pendant la cuisson. A ébullition, les retirer.
Laver les champignons, les escaloper en 3 dans le sens de la longueur, les réserver.

Pendant la préparation des champignons, mettre à chauffer de l’huile dans 1 poêle (huile très chaude) et faire colorer les lardons. Les retirer à l’aide d’une écumoire puis mettre à cuire les champignons dans la même poêle.

Ce que préconise le chef et que je n’ai pas fait : Retirer les morceaux de viande.  Passer au chinois la sauce. La mettre à chauffer dans une casserole  Laisser cuire doucement puis ajouter la viande et la garniture (oignons grelots, lardons et champignons). Rectifier l’assaisonnement.

Je n’ai pas trouvé d’oignons grelots, j’ai augmenté la quantité d’oignons car c’est bon pour mon petit coeur, des carottes pour entretenir mon teint de porcelaine et rajouté le topinambours car j’aime tout ce qui est ancien (légumes anciens si tu vois…) pour étoffer ce plat.

STÉRILISATION D’UN BOEUF BOURGUIGNON

boeufLaver des bocaux de façon rigoureuse puis les sécher. Remplir à 3 cm du bord les bocaux supportant la stérilisation. Fermer les bocaux puis les placer dans un stérilisateur. Recouvrir  d’eau (10 cm au dessus des bocaux)  et compter à partir de l’ébullition (100° si vous avez un thermomètre) et si vous n’en possédez pas dès que l’eau commence à faire des bulles, et là  stériliser pendant 1 heure.
Laissez refroidir dans le stérilisateur puis retirer sécher soigneusement et conserver dans un endroit frais (cave, garage) à l’abri de la lumière.

PS : J’ai opté comme d’habitude à des bocaux LE PARFAIT (je précise que je ne suis sponsorisée par personne et c’est donc par choix) et à opter entre les bocaux à joint et ceux à capsule, ma préférence va à ceux à capsules car ils se clipsent lors de la stérilisation et évitent tout incident qui pourrait intervenir avec les joints qui même neufs eux peuvent être déformés par la stérilisation. Qu’est ce qui peut me faire dire cela, mon vécu pardine !

 Sur ces notes terroir et la vision de champignons qui vont rissoler, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous dis à très vite pour un nouvel échange gourmand.boeuf7Et  pour ceux que ça intéressent vous pouvez télécharger gratuitement l’appli RECETTES DE LEYRE sur un simple clic

27 Réponses à RECETTE BOEUF BOURGUIGNON D’APRES Mr Yves CAMDEBORDE ET STERILISATION LONGUE CONSERVATION

  1. valerie deroy dit :

    Superbe recette, je vais la tenter! Ayant un stérilisateur depuis peu, combien de temps peut t’on les conservés ? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Véb dit :

      Bonsoir
      C’est une recette que nous avons apprécié. Mes bocaux n’ont pas survécu à la durée de3 mois, parce que le contenu a été dévoré rapido par des gourmands. Stériliser cette recette a été fort pratique, et un des pots a même voyagé et le contenu dégusté avec délectation. Cordialement
      Véb

  2. […] en sauce à la maison nous en sommes fans. Alors pour changer de la viande, exit les osso bucco, bourguignon et autre sauté de veau au profit d’un plat fleurant bon l’océan. Un, ça change, […]

  3. Sylvie Coccinelle annécienne dit :

    Merci pour cette belle recette qui nous réchauffe !!

  4. Coucou!! Habituellement, ce n’est pas le genre de plat qui me fait envie. Je ne suis pas « très viande » et encore moins bas-morceaux mais là, j’avoue, je craque. C’est cette histoire de gingembre et d’orange qui me donne l’eau à la bouche et aussi ces jolies photographies! Voilà comment bien commencer le weekend. Bises et à bientôt!

  5. jeanne dit :

    Bonjour Véronique, voici un de mes plats préférés, il fallait vraiment réparer cette erreur et nous en proposer une belle version sur ton blog hi, hi, hi !!!!!! Je suis vraiment tentée par l’ajout d’écorces d’oranges et de gingembre, c’est un bourguignon aux saveurs originales, merci beaucoup pour ce partage, ton talent associé à celui de Mr Camdeborde ne peut que réjouir nos papilles !!!! J’aime aussi le chocolat dans les sauces au vin rouge comme celle du civet, il amène du brillant, de l’onctuosité, un vrai régal !!!!! Avec la tempête, nous restons à la maison et ce divin bourguignon serait parfait sur notre table hi, hi, hi !!!!! Heureusement, tu as fait des bocaux, on peut tous venir en vacances hi, hi, hi !!!!! Merci encore, bises, bon we à vous deux. Jeanne

  6. chacha dit :

    Je me lèche les babines avec ton boeuf bourguignon, mais là tu vois si j’utilise les doses que tu donnes et bien je n’aurais pas de quoi faire des bocaux, ils seraient capable de dévorer tout lebourguignon en une seule fois (j’en ai déjà fait l’expérience). Je n’ai jamais utiliser les bocaux à capsule mais il faudrait que j’essaie un jour, ma réserve de bocaux à caoutchou étant conséquente je devrais investir l’automne prochain et faire quelques terrines. Bon je file, je commence à me dire qu’il va falloir commencer à potager (nettoyer les fraisiers pour les mettre sous toile de croissance et bécher un peu quelques petits lopins de terre pour pouvoir refaire un lopin à arômate, et un petit bout pour les présemence). Bonne journée

  7. Lili dit :

    Bienvenue à ce plat chaleureux réconfortant par ce temps de misère
    Ce matin ……..un déluge,ce qui chagrine aussi Snoopy
    Gros bisous pour vous chère Veb et votre maisonnée
    Lili

  8. Lydie dit :

    Un plat fort gourmand ! Je note la recette !
    Bonne journée

  9. Brigitte dit :

    Miam! Je garde ta recette bien au chaud.
    C’est un délice ce plat!
    Tu as été bien inspirée de le faire!
    Merci pour ton gentil commentaire laissé sur mon site.
    J’espère moi aussi avoir du monde;)
    Bisous et bonne fin de soirée ma chère Véb.

  10. sicacoco dit :

    J’ai noté cette recette des plus séduisante.avec les zestes d’orange et le gingembre!
    bises
    sicacoco

  11. Magnifiques tes bocaux représentatifs de cette recette d’antan ! Un seul bémol : dommage que certains se l’approprient et en fassent un bouquin… Ma pauvre grand-mère, ma pauvre tante, qui mijotaient encore mieux ce plat avec de vrais légumes parfumés du jardin et de la viande fermière, heureuses à elles de n’être plus de ce monde pour voir cela !
    Bises bonne soirée

  12. Mamé09 dit :

    Bonsoir Véb !
    Pourquoi pas ce petit plus de chocolat le tente j’essayerais sur !
    Bisous bonne soirée Mamé

  13. cathdragon dit :

    tes photos me font saliver ! bisous cath

  14. Géraldine dit :

    très belle recette de boeuf bourguignon, recette que je vais d’ailleurs m’empresser de ranger dans mes favoris pour l’essayer prochainement. Merci pour ce délicieux partage.

  15. regine dit :

    hum il me tarde de le gouter !!! merci

  16. ze vamp' dit :

    coucou vébounette !

    avec mes entretiens , recherches et rdv qui s’enchainent j’ai pensé à ta fête mardi mais j’ai oublié e te la souhaiter…

    BONNE FETE vébounette !

    ce soir c l’anniv de keukeur
    a 17h30 avant le champagne j’ai rdv pour un super poste a coté de chez moi
    on croise les doigts

    ton bœuf bourgignon a l’air bien généreux et réconfortant
    je ne sais pas comment tu fais pour préparer des quantités comme ça et faire des bocaux ou des congelés… moi je vis au jour le jour : – )))

    très gros bisous
    belle soirée
    @ +

    • Véb dit :

      Coucou vampoune
      Je croise les doigts souhaite un bel anniv à keukeur qui je sais sera gâté par sa belle. Mon secret vampoune, suis une fainéante, donc je bosse une fois pour avoir du temps libre et surtout ne pas cuisiner le soir j’ai horreur de c’la. Big biz thevamp et douce soirée avec yeux revol vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.