RAVIOLIS MAISON RICOTTA-SAUGE DE MIMI

raviolis4Je voulais pour suivre les anti pasti en prime piatti (premier plat) des raviolis maison. Je savais très exactement ce que je voulais. Une pâte à base de farine et de semoule une farce aux herbes et à la ricotta. Pour napper ces merveilles maison, du beurre de sauge. Bref, l’éloge de la simplicité, car pourquoi rajouter des sauces et autres artifices pour masquer le goût d’un plat qui, de mon point de vue, se suffit à lui même.raviolisitalie2 Enfin si le lendemain pour un « exigeant »  nappons de quelques cuillères de sauce..raviolisitalie5 Puis je vous disais ICI que je n’avais absolument pas le temps pour feuilleter mes livres-revues, alors j’ai toqué à sa porte, sachant que l’italie et elle c’est une histoire d’amour. Je lui avais demandé si elle n’aurait pas en stock des raviolis avec une pâte confectionnée à base de semoule. Je vous ai dis que j’ai des copinautes vraiment chouettes et celle là n’est pas des moindres. Elle m’avait confié avec toute la générosité qui la caractérise,  sa recette et me voici un soir après ma longue journée vous savez de celles « où l’on se lèvent tôt pour gagner plus » d’ailleurs plus de quoi ? Heu, je m’égare, à confectionner ses raviolis.raviolis3

Pas de photo du pas à pas, parce que je vais vous l’avouer, ne vous gaussez pas, je NE SAIS PAS utiliser mon appareil LA NUIT, si si, ça fait rire MisterEyre qui a failli casser son assurance-vie pour me l’offrir pour mes 50 ans…et qui a promis de se pencher sur la question dès que son planning de jeune retraité lui permettra (je pense donc jamais) alors comme les photos ne sont pas top je ne les publierai pas.Va falloir que je surmonte mon handicap. Vous trouverez ici une recette imagée avec un pas à pas, sans machine.

Si vous les servez en plat principal peut caler 4 personnes. Je l’ai servi en entrée alors le lendemain on a remis le couvert à deux.

Ingrédients pour la pâte :300 g farine ou farine de semoule de blé dur (épicerie italienne ou magasin bio) – 3 œufs moyens – 1 càs d’huile d’olive – 1 g sel

Casser les oeufs dans le bol du robot. Ajouter la farine, l’huile et le sel. Mélanger au crochet jusqu’à l’obtention d’une boule. Réserver au réfrigérateur emballée dans un film alimentaire pendant 1 H.

Farce : 340 g de ricotta  – 1 gros citron – 15 feuilles de sauge + 10 pour le service – 1/2 càc de noix de muscade moulue –  parmesan fraîchement râpé – sel – poivre – 50 g de beurre

Dans un saladier moyen, assembler la ricotta, le zeste du citron, la muscade, la sauge émincée finement, le parmesan, le sel et le poivre. Verser un peu de jus de citron pour détendre un peu le mélange. Goûter et rectifier l’assaisonnement s’il y a lieu. Couvrir de film alimentaire. Garder au réfrigérateur.

Au bout d’une heure de repos, sortir la pâte, la laminer plusieurs fois en position 0, puis 2X par cran en terminant par le n°5. Étaler sur la table bien farinée les bandes.

Comme je n’ai toujours pas le décodeur de la machine à pâte. J’ai sorti mon rouleau à pâtisserie…va falloir que je m’y mette et que je dompte la machine, entre celle des pâtes et l’appareil photo, j’ai du mail !

Répartir des boules en les espaçant (pour former les boules prélever de la farce avec une cuillère à café et tourner à l’aide des mains en forme de boule).

Passer à l’aide d’un pinceau de l’eau autour des boules de farce.

Poser dessus une 2ème bande de pâte. Plaquer fortement en chassant l’air avec la main. Découper avec un emporte-pièce rond de ∅ 6cm. J’ai opté pour un emporte pièce carré (oui j’ai fait ma rebelle). Poser sur une plaque bien farinée. Garder au frais jusqu’au moment de la cuisson.

Faire bouillir une grande casserole d’eau salée. Plonger les pâtes et cuire 3 minutes. En principe elles remontent à la surface. Égoutter en conservant un peu d’eau de cuisson. Dans une poêle, fondre le beurre avec 5 càsoupe d’eau de cuisson.

Assaisonner en poivre et ajouter les pâtes en mélangeant.

Servir aussitôt avec du parmesan râpé et de la sauge ciselée. Ce plat se déguste chaud.

Source de cette recette texte inclus empruntée à :  Mme MENUS PROPOS, merci Mimi c’était bien bon !

PS : Au prochain article je vous ferai part du tirage au sort et du nom des élus !

Sur ces notes de « raviolis oui, mais pas buitoni » et la vision d’une porte qui s’ouvre sur de nouveaux horizons, je vous souhaite à tous de passer un excellent week-end !

porte1

  Pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

19 Réponses à RAVIOLIS MAISON RICOTTA-SAUGE DE MIMI

  1. Mamé09 dit :

    Coucou Veb ! J’espère que tu vas bien ? ,je passe ici car avec Papy nous nous sommes mis a faire des pates du coup je viens voir ce que tu propose .Je savais bien que je trouverais chez toi une recette qui me tendrait les bras .
    Gros bisous bon Dimanche Mamé

    • Véb dit :

      AHHHHHHHHHHHHHHHHH Amem est revenue ! Suis trop contente de te revoir surtout que j’ai perdu ta trace sur Facebook car mon ancienne page est bloquée pour une raison qui m’est inconnue. Je te fais une grosse bise à toi et à Apep.

  2. Vanille dit :

    Ah, les raviolis de Mimi, j’ai eu la chance de les goûter une fois, trop bons. Jamais faits, il me manque le laminoir, la liste au père Noël s’allonge !

  3. jeanne dit :

    Oh oui, des bons raviolis « maison », à la ricotta et au beurre de sauge , c’est excellentissime !!!!! Je rigole en voyant ton assiette et la ration dans le petit creux, j’en connais un qui est sans doute aller chercher son bol hi, hi, hi !!!!!
    En ce qui concerne ma machine à « pâte » offerte par ma belle-fille au dernier noël…..elle est toujours dans son carton et oui, il faut lire le mode d’emploi, grrrr !!!!! En attendant, merci de partager cette délicieuse recette avec nous ma chère Véronique. Je t’embrasse.
    Jeanne

  4. Je suis carrément admirative car moi j’ai trop la flemme de faire la pasta maison… je dois l’avouer (non sans une certaine honte) 🙂

  5. joelle dit :

    Coucou. Encore une recette bien appétissante ! A essayer de toute urgence, je la note.
    Bonne semaine ensoleillée. Chez moi, le soleil est au rendez-vous, cela fait un bien fou pour le moral même s’il faut aller au travail.
    Bises amicales.
    MamyJo

  6. Méli dit :

    Un vrai régal, et avec la sauge, le régal…

  7. These look sublime! Thank you so much for sharing them.

  8. Menus propos dit :

    Merci Véb ton ressenti me fait toujours chaud au cœur. Contente que vous vous soyez régalé. Félicitations pour avoir façonné à la force de tes bras tes ravioli. Un conseil : achète le laminoir du Kitchenaid, ça change la vie et ça fait gagner un temps… Bisous ensoleillés et chauds. Mimi

  9. JA DO RE la sauge, les pâtes, l’Italie,
    les portes qui s’ouvrent sur de nouveaux horizons 🙂

    bon dimanche vébounette

  10. Lili dit :

    Bon Dimanche et bon début de semaine chère Veb
    Lili

  11. Lydie dit :

    Délicieux plat de raviolis ! Bon dimanche

  12. jackie dit :

    J’en ai fait également et pour une première j’étais assez contente de moi. Pas de machine à pâte alors faute de laminoir, dur dur le rouleau. Je suis tout à fait d’accord que le produit se suffit à lui même. L’idée de la sauge que j’adore et mon pied au jardin est énorme, je la retiens. Je me suis promise de renouveler l’opération . Très beau dimanche, profitons en puisque l’été s’est installée au mois de septembre et ici en Chartreuse et Voironnais c’est magnifique.

  13. Brigitte dit :

    J’en ai fait…avant hier;) C’était une première pour moi alors j’ai préféré faire simple: bolo.;)
    mais ta recette ma vébounette je la retiens et la place dans mes favoris.
    C’est quand même meilleur quand les raviolis sont faits » maison »!
    je te remercie pour tous les gentils commentaires que tu as laissé sur mon blog; tu es un amour de Vébounette;)
    je te souhaite un bon dimanche. je ne la fait pas plus longue, j’ai mon petit fils qui tourne autour de moi et qui aspire faire son devoir pour l’école de demain;) ( non, je blague;) )
    Gros bisous

  14. chacha dit :

    il y a bien longtemps que je n’ai pas fait de raviolis maison, à la sauge cela change des saveurs traditionnel que l’on rencontre souvent et ce doit être extra (le printemps prochain il faudra que je cherche de la sauge à planter dans mon banc d’aromate) Tu me donnes vraiment envie d’en préparer mais pas tout de suite, car là vois tu la semaine je suis de décapage de porte et nettoyage de maison avant que les filles ne rentre deleur journée de labeur en vu d’un avenir florissant (je l’espère) et le week end et bien c’est potager et conserve (hier j’ai ramassé 5 kg de haricots extra fin un vrai délice, par contre les pêches sont tombée de l’arbre et ont pouri très vite avant que je n’ai eu le temps de faire quoique ce soit). En tout cas cette semaine j’ai vraiment pensé à ton article où tu écrivais à quel point la poussière de platre se glisse de partout, j’ai encore l’impression de respirer du platre. Bon je file, j’ai prévu une journée devoir avec la seconde qui est resté en mode vacances puis relache avec lecture les pieds en éventails si la température le permet dans le hamac (pour le moment je lis « un avion sans elle » qui est assez sympa mais qui n’avance pas très vite avec tout ce que j’ai à faire). BOn dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.