COBBLER DE LOUISE DENISOT AUX FRUITS D’AUTOMNE ET CREME GLACEE AUX COINGS

cooblerfigues6

 L’histoire commence par un tour dans le jardin avec mon défi du jour, concocter le dessert dominical avec les fruits du verger.  On traverse le jardin, on croise Monsieur Pêcher 2 ans d’âge… peau de chagrin. On heurte le bras, de demoiselle Mirabelle 2 ans d’âge… pour une autre vie. Puis poursuivons la ballade de quelques mètre nous v’là face à Monsieur Prunier 8 ans d’âge et 2 prunes au compteur. Je vous fais grâce des quolibets des copains, du genre : « alors tu nous feras quoi avec ta cueillette :  « une confiture ou mieux une tarte ?  » On ne se déconcentre surtout pas, prendre de la hauteur continuer à le bichonner, à lui murmurer  à l’oreille qu’il est le plus beau et qu’une panne… de fruits… Ça arrive et  ce n’est même pas grave. On attendra que l’envie revienne. On poursuit la ballade et là on croise damoiseau pommier (5 ans) qui se pavane au milieu de ses courtisanes à deux pattes, si tu veux te repasser le replay du feuilleton « le pommier SDF » clic ICI et qui à tout casser contient un grand kg de pommes garnissant quelques branches…On déambule   dans la cour des miracles et nous voici face à mon chouchou de l’année 2014 c’est lui :

cooblerfiguesMonsieur Figuier, 8 ans, 800 g de figues soit 100 g par année d’existence, le début de la fortune quoi !coobler8

Poursuivons nos déambulations et faisons une dernière halte face à demoiselle Charlotte aux fraises et 200 g cédés par demoiselle Framboise SUMO avant d’arriver au terminus « Raisin » 4 pieds, 8 ans d’âge et 2 grappes…Ça s’appelle avoir la main verte.

cooblerfigues3

Parfait, on a de quoi concocter un dessert avec des fruits d’automne.

cooblerfigues5

prolongeons ces saveurs et parons notre coobler d’une boule glacée et crémeuse aux coings… cooblerglacecoing3Par ailleurs, j’ai décidé de vous parler de temps à autre de mes lectures culinaires, car aimer c’est partager. Je ne m’attarderai pas sur mes déceptions, et vous ferai profiter de mes coups de cœur. Le livre dont est extrait cette recette en fait partie. J’ai tout de suite senti une sorte de feeling avec les recettes de cette journaliste culinaire, Louise Denisot, fille de Michel qui officie sur canal+. C’est en le feuilletant lors d’une de mes escapades en librairie qu’il m’a emballé. Si jeune avec une telle fraîcheur culinaire, je suis sous le charme. Je sais qu’elle passe sur une chaine privée comme ma TV ne capte que ce qui est en décodé, je ne risque pas de la voir…  coobler10 Pour 6 personnes au moins et un moule de  22 cm prévoir pour la pâte : 3 c.à soupe bombées de purée d’amandes – 150 g de farine (mis ma farine fétiche celle au maïs) – 50 g de sucre roux + 1 c.à s – 15 cl de fromage blanc – 1 oeuf – 1/2 sachet de levure chimique -1 pincée de sel

Pour la garniture : 50 g de sucre – 1 c. à s. de fécule de maïs – 1 kg de fruits (200 g de fruits rouges –  800 g de figues-pommes-raisins-2 prunes) – 1/2 citron – 1 c.à s. de sirop d’orgeat

Couper les raisins en deux, épépinés si vous le voulez, je ne l’ai pas fait. Couper les figues  et les prunes en 4 et les pommes en gros dés.

Mettez-les dans un saladier, ajoutez les fruits rouges, le jus du demi citron, la fécule de maïs, le sucre et l’orgeat.

Mélangez délicatement et versez dans un plat à gratin beurré.

Préparez la pâte : mélangez la farine avec la levure, 50 g de sucre roux, le sel.

Ajoutez la purée d’amandes par petites cuillerées et mélangez pour obtenir une pâte proche de celle d’un crumble.

Ajoutez ensuite l’œuf préalablement battu en omelette et le fromage blanc. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte collante et épaisse.

Déposez de grosses cuillerées de pâte sur les fruits (4 à 6 cuillères  selon le nombre de parts souhaitées). J’ai intercalé des figues entières entre les tronçons de pâte…cooblerfigues2
Saupoudrez avec le reste de sucre roux et enfournez pour 40 à 45 minutes.

Source de cette recette : Louise DENISOT

CREME GLACÉE AUX COINGS CONFITS

cooblerfigues1

J’ai pensé que pour accompagner ce cobbler des coings seraient parfait. Pour cela faire confire trois coings selon la méthode ICI.  Si tu as la flemme de zapper, je te fais un résumé. On tranche les coings, on jette les cœurs, on met deux clous de girofle la moitié du poids net des coings en sucre et la moitié du poids net en eau. Mettre à confire 25 minutes. En principe le sirop va se densifier. Laisser refroidir,  mixer.

Monter 20 cl de crème entière liquide en chantilly avec 50 g de sucre. Monter deux blancs en neige. Introduire à la purée de coings, la chantilly une fois le mélange homogène introduire les blancs en neige.

cooblerglacecoing Turbiner si vous avez une turbine sinon faites comme moi, mettre au congélateur au moins 4 heures et servir, la crème est onctueuse, crémeuse comme vous pouvez le constater.glacecoingSur ces notes fruitées et la vision de « qu’est ce qu’elle a ma fraise ? », je vous souhaite  tous un bon début de semaine et vous retrouve très vite pour un nouvel échange gourmand. fraises

  Pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

19 Réponses à COBBLER DE LOUISE DENISOT AUX FRUITS D’AUTOMNE ET CREME GLACEE AUX COINGS

  1. je viens de voir :

    Cobbler est un dessert présent notamment au États-Unis, mais aussi au Royaume-Uni. Il est composé de fruits déposés dans un plat, recouverts de biscuits.

    soit : Cobbler et pas coobler : = ))

    PS : la glace aux coings : très originale !

  2. Lili dit :

    Très bonne semaine chère Veb !!
    Lili

  3. Excellente recette !
    Les coingts me rappellent mes étés chez ma grand-mère avec sa confiture maison !
    Merci encore pour le partage de cette recette

  4. Marie dit :

    Un vrai régal que de pousser la porte de votre univers…Ma chère Véronique, une délectation pour les yeux et les papilles cette belle recette, très tentante et appétissante, seulement à mon grand désespoir! Mon homme n’aime pas les fruits rouges, mais qu’à cela ne tienne… je remplacerai par les fruits jaunes! bonne continuation et très belle semaine.Marie

    • Véb dit :

      Bonsoir Marie
      Ah ah des fruits jaunes, ou comment contourner pour mieux faire aimer bravo à vous Marie qui par votre constance et gentillesse, adorable oui oui adorable. Belle semaine que je vous souhaite gourmande et sereine.

  5. gene dit :

    ça m’a l’air très bon tout ça . je vais pas faire une indigestion de figues , pourtant j’ai 4 figuiers mais la plupart sont pourries , la faute à cet horrible été pluvieux . J’ai beaucoup de pommes mais idem au lieu de murir , elles pourrissent . Cet année , c’est 0 . bisous

  6. Méli dit :

    Ce cobbler me plaît carrément… Ce mélange de fruits d’automne, art, j’adore ça…
    Bravo pour ces récoltes! 🙂

  7. Brigitte dit :

    Ben dis donc! Tu en es des arbres fruitiers chez toi!!!
    Ici un petit pommier qui a donné 6 pommes;)
    Un cerisier qui a donné des fleurs
    Un noisetier qui donne des noisettes aux vers. beurk!
    Pas de fraises ni de framboises. Quelques mûres ( 12,qui dit mieux?) et 4,5 grappes de groseilles.
    Bref, je serais incapable de suivre ta recette sans fruits à moins de les acheter. Elles sont magnifiques tes figues!
    Ton coobler devait être savoureux surtout accompagné de cette merveilleuse crème aux coings confits!
    En parlant de confire, cet aprem j’ai confit des….poivrons rouges! Eh oui, j’ai fait ta recette;) Faudra aussi que je me lance dans ton pâté mais ce sera pour une autre fois.
    Tu crois qu’il faut vraiment attendre 6 mois avant de goûter au confit de poivrons? je voulais le déguster le mois prochain avec des amis!
    Bon, on verra.
    En attendant, je t’embrasse bien fort ma Vébounette; merci pour ce délicieux partage gourmand et à bientôt. ( encore rien dans ma boîte aux lettres. je piaffe d’impatience;) )

  8. jeanne dit :

    Si c’est pas merveilleux une si belle cueillette hi, hi, hi !!!! Tu ne peux pas te plaindre ma chère Véronique, ton cobbler aux fruits du jardin est unique avec cette association, j’aime l’idée et comme tu peux le deviner, j’imprime ta recette, je m’en lèche déjà les babines, merci beaucoup !!!!!!! Et qui ne va pas encore perdre ses 2 kilos de l’été, c’est moi, sniff !!!!!! Grosses bises, belle soirée. Jeanne

  9. Lili dit :

    Coucou!
    Mon abricotier m’a donné généreusement……2 abricots !!!!qui ont fait
    le régal des fourmis !!!! vu ‘ils étaient tombés misérablement
    sur le sol !!!!!
    Vous promenez parmi vos arbres fruitiers en recueillir leurs fruits
    en les complimentant quel plaisir cela doit être et finir leur parcours
    sur une douceur que je ne connaissais Pas
    Pour la farine de maïs impossible d’en trouver,puis je la faire
    avec la farine classique
    Mais je n’aurais tous ces bons fruits,donc je la met dans mes favoris
    Et bravo au petit et valeureux petit figuier
    J’ai eu le plaisir de voir la charmante Louise Denisot sur côté cuisine
    Mais avec leur manie de changer leurs chaînes !!!!!
    Enfin il y a notre chère VEB alors……!!!!!!
    Une bise très amicale très chère Veb pour vous et votre maisonnée
    Grat! Grat! pour Chianki
    Snoopy a été un peu malade car il a trop mangé de brandade,son
    péché mignon,mais la fautive c’est….Lili
    Quel manipulateur ce chien avec ses yeux suppliants
    Vous connaissez hein Veb !!!!
    re bisous
    Lili

    • Véb dit :

      Coucou ma chère Lili
      J’espère que notre Snoop Snoop va mieux, mais une indigestion de brandade, elle devait être bonne je dis ça, je dis rien. Mais je connais le même qui quémande plus quand on est que tous les deux parce que quand son maître est présent disons qu’il n’est pas insistant. Comme vous dites entre les animateurs qui changent de chaines, de station, j’avoue qu’à force on ne sait plus qui fait quoi et surtout où. La farine de mais on la trouve en magasin bio. Je vous fais une grosse biz à vous, mes amitié à notre pêcheur émérite et prends léchouille du raisonnable Snoop Snoop

  10. chacha dit :

    qu’est ce que ta glace au coing me tente, quant à ton cobbler je me laisserais bien tenter. Je crois que c’est un peu partout que les ceuillettes n’ont pas été bonnes, ici la météo a été telle que nos raisins qui promettaient une belle production ont pourries sur place tout comme la plupart de nos fruits.
    Aujourd’hui j’ai eu une super surprise dans ma boite au lettre, merci beaucoup pour le coffret, je sens que ce week end je vais faire des cupcakes, et j’espère que la puce sera d’une humeur enfantine pour me tenir compagnie en cuisine. BOn je file à mon décapage de porte, puis béchage du potager pour les plants hivernaux. Bonne journée

  11. ah ! je suis la preum’s ! : = ))

    j’a do re les figues !
    ce week eend (de garde) keukeur m’a fait un clafoutis aux figues fraîches
    j’ai mangé la crème pas les figues paske cuites : j’aime pas trop …

    tu as de la chance d’avoir des arbres fruitiers

    nous à bamogoland on a

    1 noisetier qui vient de sortir 3 noisettes siamoises et vides ( les vers se dont régalés !

    1 ceriser qui ne donne que de quoi nourrir les moineaux l’été : déjà pas mal quand on sait que je les nourris et les loge l’hier …

    bref : un jardon c’est chouette
    ton jardin de Leyre semble : extraordinaire comme celui de Charles Trenet

    bizzzzzzzzzzzz
    @ + !
    beaux rêves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.