POULET AU FOUR EN FINE CROUTE D’HERBES

POULETCROUTE3C’est une des rares recettes confectionnée avec son altesse tomate provenant du potager. Cette année la princesse tomate a été des plus capricieuse ! Pourtant, dieu sait que nous y avons mis de l’huile de coude à notre potager.  L’automne, nous avons biné puis enrichi le sol de fumier de cheval (puisé directement au pied de sieur Tornado dans une écurie).  Je te vois épaté par ma culture cinématographique…Zorro, Bernardo, Tornado…hé oui c’est mon Truffault à moi. Je disais donc, le printemps venu, nous avons ajouté du bon terreau avant de planter pas moins de sept variétés de tomates. L’été venu, nous avons bichonné, cocooné, étêté, arrosé, murmuré des comptines du genre 1 et 1 font 10 tomates, que nenni !   Nous avons récolté à tout casser deux  kilos de tomates ! Voici ce que j’ai confectionné avec 1 des deux kilos.POULETCROUTE7Un plat fleurant bon la diététique, un plat complet et ma foi savoureux. Je sais que ce n’est plus la saison de la tomate on vient d’arracher les derniers pieds, mais tu peux mettre de la tomate concassée au lieu d’acheter de la fraîche, made in je ne sais où, sans goût, gorgée d’eau qui aura poussé en hauteur et sans saveur.

POULETCROUTE Pour 6 grignoteurs en semaine, ou deux qui se resserviront : 1 kg de haut cuisses de poulet – 3 oignons – 1 aubergine – 500 g de poivron – 1 kg de tomates (qu’on peut remplacer par 500 g de tomate en boite concassée)

Sauce : 30 g de mélasse de grenade – 100 g de soya cuisine (soja) – 1 càcafé de pâte de curry vert – 1 càcafé de curry en poudre – piment d’espelette – sel

POULETCROUTE5
Chapelure, mixer 130 g de croutons à l’ail mixés avec 20 g d’herbes (ici de la ciboulette).

POULETCROUTE6
Laver les légumes puis épépiner le poivron. Découper les aubergines et le poivron en dés et les tomates en 8 quartiers. Tapisser un moule d’une rangé d’oignons émincées, déposer sur le dessus les tomates, puis parsemer de dés de poivrons et aubergines. Déposer les morceaux de poulet sur les légumes.

POULETCROUTE2Dans un saladier mélanger la mélasse (qu’on peut remplacer par du miel) avec le soja, la pâte de curry vert, curry en poudre, piment d’espelette (ça c’est l’ingrédient que MarieExotic dénichera sans problème)  saler. Arroser votre plat avec le mélange.

Saupoudrer avec la chapelure et cuire 45 minutes à 180°.

PS :  Ne surtout jamais confesser à vos goûteurs carnassiers amateurs d’authentique que vous avez mis du soja à la place de la crème liquide, parce que je connais des réfractaires à en devenir suspicieux qui vont asséner un :  » rien ne remplace l’onctueux de la crème fraîche » !  (pas faux) c’est juste que nos artères aiment aussi….alors donnons leurs du soja, du tofu, surtout que c’était crémeux, bon et cerise sur le gâteau, diététique.

Avec les tomates cerises vertes j’ai confectionné une confiture plutôt sympathique. Il faudrait que je fasse un article qui récapitulerait les confitures que j’ai confectionné l’an passé, certaines alliances s’étant révélées plus que chouettes. Cette année j’ai décidé qu’au lieu de confipoter j’allais poncer-décaper…pour améliorer mon cadre de vie.

 Sur ces notes y a du soleil dans notre plat du quotidien,  et la vision des tomates du jardin de Leyre je vous souhaite à tous de passer une belle fin de semaine, sous le soleil tomatele prochain échange gourmand sera aux saveurs caféinées, tu sais ami lecteur toi qui me suis fidèlement comme  j’aime la couleur café.gateaucafe1

  Pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

13 Réponses à POULET AU FOUR EN FINE CROUTE D’HERBES

  1. jeanne dit :

    Quelle misère !!! Plus de tomates au jardin ! J’en voulais bien de ce bon poulet léger, croustifondantacidulé, sniff, il me faudra attendre l’année prochaine pour m’inviter à ta table hi, hi, hi !!!!!! Ton imagination est sans limite ma chère Véronique, je suis toujours admirative de tes belles associations ! Gros bisous, bonne semaine. Jeanne

  2. Coucou! Moi cette année, j’ai récolté… 1 tomate… sur 8 pieds plantés. Bon il faut dire que je ne les ai pas autant bichonné que toi mais quand même, j’aurais aimé en avoir au moins 8, je sais pas moi, 1 de chaque, c’est quand même pas tant demander, hein? En tout cas, tu nous as encore mitonné un bon p’tit plat avec ton kilo!! Flûte, je n’ai toujours pas trouvé de mélasse de grenade et ce n’est pas faute d’y penser tous les jours (ou presque…) Bises et surtout bon weekend gourmand (entre autre) à toi!!

  3. Patrick dit :

    Surprenante soeurette! ta recette me séduit autant que toutes les autres et je serais enclin à me resservir
    deux fois plutôt qu’une.
    Bon! Ok, le soja est peut-être controversé mais si on n’exagère pas, où est le problème? l’excès nuit en tout , c’est bien connu mais à petites doses tout est permis non? Si on se laissait aller à suivre tous les conseils des diététiciens et nutritionnistes, demain, nous n’aurions plus qu’à aller brouter de l’herbe.

    Superbe et alléchante recette à laquelle j’adhère complètement!
    Un tout grand bravo et merci infiniment, tu es épatante comme toujours!
    Bises toutes amicales joue gauche et joue droite
    Patformi

  4. Isabelle dit :

    Jolie recette ! mais tu n’ as pas honte d’ avoir utilisé des tomates fraiches qui ne demandaient qu’ à être mangées en salade avec fleur de sel et huile d’ olive ? crime de lèse tomates … Lol
    Chez nous aussi le mildiou a frappé cette année…. j’ ai tout cueilli dès la première attaque, et transformé les malades en confiture de tomates vertes , ou rouges, ou les deux …. on fera mieux l’ été prochain , inch allah !!!

  5. Méli dit :

    Coucou ma Veb,
    Contrairement à toi, notre potager nous a offert énormément de tomates cette année. J’etais même débordée (lol), et j’ai pu congeler un peu de la sauce que j’ai pu faire. Alors comme quoi, les potagers, c’est bizarre…
    Ton plat me plait beaucoup, et pour rejoindre le commentaire de Joelle, il n’y a plus de soja dans ma cuisine depuis quelques années. Ce n’est pas bon pour nos intestins d’européens, et ça n’est pas si bon que ça à la santé. Pourtant, moi qui suis intolérante au lactose, j’avais un temps remplacé la crème par le soja, et bien non, j’ai vite arrêté car je ne le digérais pas. Alors je mets un peu de crème ( très peu) dans mes plats quand j’ai besoin, et ça passe tout seul. Je ne suis pas allergique au lactose, mais intolérante, donc j’en mange de temps en temps sans problème. Bref, chacun voit midi à sa porte comme on dit, hihi, ce n’est que mon humble expérience.
    Dans les produits sans lactose, il y a des choses au riz, à l’epeautre aussi. C’est plutôt bon.
    Allez, je te fais de gros bisous, et vivement la recette du bon gros gâteau qui était à la fin de ton article… Miam!!

  6. chacha dit :

    VOilà un plat très sympa qui me plairait bien avec les tomate en conserve parce que là je n’ai plus de tomate en état d’être manger, la conservation a été laborieuse (et comme toi la récolte plutot médiocre quoique plus importante vu le nombre de pieds plantés). Mes bagels sont prêts pour demain, je vais les congeler pour qu’ils soient encore moelleux demains soir, la maison a enfin perdus toute sa poussière (tout le monde a attrapé un chiffon humide pour attraper toute la poussière), le matériel des travaux est rangé pour la fin de semaine(thierry veut faire le second couloir) reste plus qu’à installer toile d’arraignée migales sorcières et fantomes, et ensuite préparer doigt de sorcière momie et pizza dégoulinante. Bon je file, ce week end j’irais à la chasse à ta rillette de porc qui est vraiment délicieuse.

  7. Brigitte dit :

    Excellent plat qui me conviens tout à fait. je suis cependant assez surprise par le com. que tu as reçu de Joelle!
    je vais aller me renseigner sur le soja car moi aussi je l’utilise beaucoup sous forme de crème.
    Bises ma Vébounette; il n’empêche que j’adore ta recette;)

  8. coucou vébounette !

    je ne suis pas une spécialiste du jardinage mais :

    il y a peut être des années à tomates et cette année était peut être 1 année sans ?

    peut être comme les kiwis et les thuyas il faut 1 mâle et 1 femelle comme pied ?

    en tous cas ton plat a l’air sympa
    moi qui ne suis pas gâteau : je lorgne le moka de la fin et j’a hâte d’être à la prochaine fois …

    belle journée
    bisous
    ta vamp’

  9. Lili dit :

    Coucou chère Veb,
    Tout d’abord,merci pour vos gentils commentaires que je lis toujours
    avec grand plaisir.
    Ce matin ilfait frisquet mais il y a du soleil, il faut en profiter
    car les prochains jours s’annoncent maussades
    Voilà pour la météo !!!hi! hi!
    La recette de votre poulet m’interpelle car fort appétissant.
    Donc demain,je vais faire quelques courses dans le temple de
    la Bouffe qu’est Carrefour remis de leur innondation et je vais
    ajouter à ma liste tous les ingrédients qui me manquent et je pense
    le mettre à mon menu de Dimanche
    Je vous souhaite une bonne fin de semaine
    et vous fait une bise très amicale gentille amie
    Snoopy commence a sentir le fauve!!!!!
    Très sympa Marieexotique !!!
    Lili
    Pour votre maisonnée aussi et grat! grat! pour Chianki

    • Lili dit :

      J’ai lu ( doctissimo ) tous les bienfaits du soja sur la santé
      d’après l’agence française de sécurité des aliments des vitamines
      qui protègeraient notre santé face à certaines maladies
      Bien sûr cet aliment suscite autant de méfiance que d’engouement !
      Lili

  10. Joelle dit :

    Bonjour,
    J’habite au Japon de puis bientot un Demi siecle et il faut savour que lA cuisine au soja n est pas Aussi inoffensive qu’on le croit.
    En effet le sojA, contient des oestrogenes. Il y a beaucoup de cancers au Japon, 1japonais sur 2 a ou aura un cancer, suivant les stastistiques du gouvernement. Pour un pays a la cuisine si dietitiquecela pose probleme. Beaucoup de cancers du sein et en premier de l’estomac
    Croire que la cuisine du Japon est saineest est un cliche. La cuisine familiale est tres grasse..beaucoup de fritures, tres salee et tres sucree..on met du sucre dans quasiment tous les plats.

    Le sojA est a utiliser Avec beaucoup de moderation. Vous pouvez verifier sur les sites traitant du cancer. Le sojA est formellement interdit.
    Desolee de vous decevoir.

    • Véb dit :

      Bonsoir Joëlle,
      Je vous remercie pour votre contribution concernant le soja. C’est un alicament, qui à petite dose passe mais devient dangereux consommé en excès. Le cancer je connais, les méfaits du soja aussi.Vous ne me décevez pas. J’essaye de varier notre alimentation, de la dégraisser autant que possible. Si vous suivez mes publications, vous lirez que j’utilise de la crème d’épeautre, de riz ou du lait d’amande, mais aussi de la crème fraîche je dose donc en fonction de mes convictions, manger sain,pas trop sucré, ni salé, ni gras. Je vous remercie pour cet éclairage provenant du pays levant, j’avais un a priori que vous venez de démonter, je pensais que manger japonais c’est manger sain, fichtre ce n’est apparemment pas le cas. Cordialement

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :