SUPIONS OU PETITES SEICHES AU BOULGOUR ET AU SAFRAN

seiches2

C’est l’occasion qui fait le larron, un petit arrêt chez mon poissonnier, des supions sur son étal et des harengs frais avec un prix qui caresse dans le sens du poil, mon porte monnaie. My good c’est Byzance aujourd’hui, allez emballez, j’embarque.Le week-end dernier j’avais voulu ranger mon garage. Vous savez , c’est l’endroit où l’on accumule, un tas de choses. On se dit, non, je ne jette pas tout de suite, ça peut servir, ça sera utile un jour. C’est qu’au bout du 365ième jours, le garage qui au départ était spacieux rétrécit jusqu’à devenir un box. C’est décidé, on prend les choses en mains, on trie drastiquement, jusqu’à la prochaine. Tout cela pour vous annoncer une recette rapide, car je ne peux pas ranger, être pimpante et cuisiner du sophistiqué. Je lui attribue les adjectifs de savoureux, gouteux. Si tu aimes les encornets, si tu craques pour leur version mini, les supions, allez vas y, c’est cadeau. Je t’offre ma recette. Tu peux m’offrir la tienne, je n’ai rien contre car à Leyreland, nous sommes fans absolu de ces céphalopodes.

seiche3

Pour 4 amateurs de ces petites bestioles : 1 kg de supions (petites seiches) – 70 g de purée de tomate- 2 échalotes émincées – 6 gousses d’ail – 1 dose de safran – 1 càcafé de cumin en poudre – 1 càcafé de curcuma – 75 cl d’eau chaude – 200 g de boulgour – 1 càsoupe d’huile d’olive

olives et câpres équivalent d’une càsoupe de chaque (facultatif)

seiche

Nettoyer ou faire nettoyer les supions. J’adore les papouiller ça m’détends, je sais, je peux paraître bizarre des fois.

.poulprDans une sauteuse verser l’huile puis faire revenir les échalotes émincées et les gousses d’ail épluchées puis écrasées en purée.

Rajouter les supions, la purée de tomates, les épices (curcuma, safran-cumin) sel et poivre.

seiches1Saupoudrer de boulgour et couvrir avec 1/2 l d’eau. Laissez absorber environ 25 minutes puis rajouter les 25 cl restants. Laisser mijoter tranquillement, une fois le liquide absorbé, encore une vingtaine de minutes de cuisson.

C’est prêt. Parsemer de fines herbes de votre choix, j’ai mis de la sarriette et de la ciboulette.

Un gourmand par l’odeur alléché a râpé du vieux parmesan, franchement, c’est devenu une vraie mignardise!

 Sur ces notes tentaculaire et la vision d’un oiseau apprivoisé, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments. Si les céphalopodes ne vous bottent pas trop, repassez me voir, la prochaine recette sera mousseusement sucrée.

oiseau

  Pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

14 Réponses à SUPIONS OU PETITES SEICHES AU BOULGOUR ET AU SAFRAN

  1. Alain dit :

    Merci pour la recette que j’ai envie de faire mais je ne vois pas quand on utilise les 70 g de purée de tomate

    • Véb dit :

      Bonsoir Alain
      Merci pour votre intérêt et votre lecture, j’ai rajouté la mention manquante.
      Régalez vous bien, nous avons bien apprécié ce plat.
      Bien cordialement

  2. Alison dit :

    Je connaissais ton blog mais n’avais jamais pris assez le temps de l’explorer. Il regorge de recettes originales et très appétissantes,
    je sens que je vais y trouver beaucoup d’inspiration 🙂

    Bonne journée, Alison

  3. Patrick dit :

    Peu d’ingrédients pour une recette haute en saveur! C’est bien là tout l’art de la cuisine et en cette matière, nous savons tous que tu es une championne … la championne.
    Voilà qui te hisse, une fois de plus, sur la plus haute marche du podium.

    Bravo et merci soeurette, tu es formidable!
    Bise bien amicale
    Patrick

  4. jeanne dit :

    J’en connais un qui saliverait devant tes belles photos, nous adorons les encornets et ta recette est vraiment appétissante ma chère Véronique, miam, miam !!!! Dernièrement, j’ai cuisiné des lanières d’encornets avec du chorizo, la bouche de Monsieur n’est pas encore remise hi, hi, hi !!!!!
    Je vous souhaite une douce soirée au coin du feu. Bises. Jeanne

  5. Méli dit :

    J’adore ces petites « bestioles », alors ton plat me ravit. Merci du partage!

  6. colo dit :

    Super, j’imprime ta recette.
    Je prépare souvent des « calamaritos » mais toujours dans leur encre, avec beaucoup d’oignons…voici donc une autre façon, qui m’a l’air délicieuse, de régaler ma famille.
    Un tout grand merci, je t’embrasse fort

  7. Isabelle dit :

    c’ est bon ça, et quand je vais dans le sud, j’ aime les chipirons à l’ encre, mais je ne sais pas du tout les faire, tu sais faire ça toi, gentille dame de Leyre ?
    Bises et bon we si tu « pont » !!!

  8. jackie dit :

    Alors là je craque littéralement pour cette recette.Que de saveurs, de parfums , mais c’est drôle ce que moi j’appelle supions est beaucoup plus petit. Bises et Bonne soirée

  9. Les céphalopodes me bottent carrément! Je n’en cuisine pas souvent et je les ai découverts il n’y a pas si longtemps mais je les aime. Allez, échange de bons procédés, l’année dernière, j’ai fait ça: http://monmaraicheralacasserole.over-blog.com/2013/10/encornet-saut%C3%A9-au-chorizo-tomates-et-poivron.html Mais c’était avec un balèze… Vide bien ton box (je crois que nous sommes beaucoup à partager ce petit travers…) Bises & très bon weekend à toi!

  10. Lili dit :

    coucou,
    Là je passe,mais j’aime bien le petit oiseau apprivoisé !!!
    Je vais profiter en encore un peu du soleil,car demain rebelote
    la pluie vient encore nous rendre visite pour une bonne semaine
    Visite dont on se passerait bien!!!!
    Bon dimanche très chère Veb
    Lili

  11. regine dit :

    hum !! joli plat !!!

  12. Brigitte dit :

    Avec la meilleure volonté du monde..je ne peux pas!
    Dommage!
    Et toi tu les papouilles??? C’est comme si tu me demandais de jouer avec une araignée!
    Une autre fois alors ma Vébounette.
    Des bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.