GRATIN DE COTES ET FEUILLES DE BLETTES AUX HARENGS FRAIS

 hareng

Je trouve rarement du hareng frais, il est le plus souvent vendu séché. Alors lorsque j’en avais déniché du frais sans artifice aucun, sur l’étal de mon poissonnier, je n’ai pas hésité, j’ai pris.  Je l’ai utilisé pour parfumer un gratin de côtes et feuilles de blettes.

hareng1Je sais que certains vont détourner le nez parce qu’ils auront déjà fait connaissance avec Sieur Hareng, et que peut être il le trouve trop présent en goût, trop persistant en bouche… Je comprends, on n’y peut rien. Sieur Hareng on l’aime ou pas, ça ne se discute pas ! On le déguste ou on le fuit. Si à sa vision tu ne fuis pas, si à ses saveurs tu succombes, voici une variation sur le thème…sachant qu’il est bourré de bienfait qu’il contribue à la prévention des troubles de l’humeur qu’il agit comme un anti-dépresseur…si, si je ne raconte pas de cafougnettes, clic ICI si tu veux en savoir plus.

blettes00Pour un plat à gratin de  30 cm x 17 cm  soit 4 amateurs avertis : 1 botte de blettes (feuilles et côtes) – 3 gousses d’ail – 2 oignons – 20 cl de lait de coco – 1 càcafé de piment d’esplette – 1 càcafé de curry – 2 oeufs – 30 g de fromage râpé (mis du cantal) – 4 filets de harengs frais – 2 càsoupe (30 g) de maizena

  blettes0

Laver la botte de blettes, émincer finement feuilles et côtes et les faire revenir dans l’huile avec l’oignon émincé et les gousses d’ail écrasées pendant dix minutes en remuant. A l’issue de ce temps, les blettes vont s’attendrir et perdre de leur eau.

Retirer du feu puis rajouter le lait de coco, le curry, le piment d’espelette, le sel, les oeufs, le fromage râpé, mélanger, saupoudrez sur le mélange la maïzena. Amalgamer.

blettesBeurrer un moule et verser les ingrédients du gratin, disposer sur le dessus les  filets.

Enfournez pendant 35 minutes dans un four préchauffé à 180°.

LEVER DES FILETS DE HARENGS

hareng4On dépose le poisson sur une planche à découper. Avec un couteau à lame plate, couper la tête, puis pratiquer une incision avec la pointe du couteau, tout le long du dos de tête à la queue. Puis introduire le plat du couteau sous la chair au dessus de l’arrête du poisson. On retire le premier filet, on passe le couteau au dessous et on retire le second filet. Ne pas oublier d’enlever les nombreuses arrêtes pour une dégustation plus digeste. Je vous mets le lien d’une vidéo trouvée sur le net, c’est peut être plus parlant, clic ICI.

hareng2Sur ces notes, « je prends des anti-dépresseurs non chimiques et je me soigne », et la vision d’une prochaine recette plus consensuelle,   je vous souhaite à tous un bon début de semaine. Au plaisir de vous retrouver pour un nouvel échange gourmand !

nougat6

  Pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

8 Réponses à GRATIN DE COTES ET FEUILLES DE BLETTES AUX HARENGS FRAIS

  1. Marie dit :

    Et voilà à quoi peut ressembler la sérénité… Evidement, tu t’enivres de potions magiques, t’as encore appuyé sur toutes les touches de l’harmonium en même temps. Evidement j’ai tout zieuté et vais chiper encore plein de bonnes idées de ton apéro dinatoire, et de ce gratin alléchant de hareng frais et blettes, lait de coco, curry!!!Hum… Je rajouterai juste 2 petites ognasses de chez mon maraicher préféré. Toujours la même subtile inventivité, toujours la même intelligence des saveurs.
    Merci et gros bisous
    MarieExo

  2. Lili dit :

    Nous aimons beaucoup les gratins de légumes et votre recette de celui
    aux blettes et déjà noté ,j’ai tout pour ce plat appétissant sauf les blettes,mais cocagne,demain j’irai faire un coucou chez une charmante
    productrice que j’appelle Miss Bio :-))
    Mais le hareng j’ai du mal a m’y faire ,donc sans lui ma Veb.
    Ce nougat me fait briller les yeux ( facile je suis enrhumée )!!!
    Avec un coulis de fraise magnifaïïïque !!!!!(ô_o)
    Hier nous avons eu un temps ensoleillé et chaud
    Ce matin gris et froid !!!!
    Une bise très amicale pour vous et votre maisonnée et un grat! grat!
    pour Chianki,le frère jumeau de Snoopy.
    Ils doivent employer le même parfum hi! hi! hi!
    Lili

  3. Méli dit :

    Bon, alors… Les harengs, j’aime, les blettes, j’aime, mais associer les deux… pourquoi pas? C’est surprenant, et sûrement délicieux.
    Bise!

  4. chacha dit :

    j’aime bien le hareng avec une choucroute alors pourquoi pas avec un gratin de blette, j’ai d’ailleurs des blettes dans le potager parce que vois tu les blettes résiste bien au gel, il suffit de retirer les feuilles qui ont gelée et de laisser le coeur pour le printemps. BOn je file cet après midi je sème mes graines pour de belles tomates cet été (enfin j’espère que les plants vont pousser). A bientot

  5. jackie dit :

    Les blettes j’a’dore et j’en mets toujours deux pieds au jardin. De les associer avec des harengs je trouve l’idée intéressante. Je préfère le hareng frais et gratiné ainsi je peux te dire qu’à la maison il serait très apprécié. Bonne journée

  6. Brigitte dit :

    J’aime beaucoup les blettes mais je n’en trouve pas dans ma région à croire qu’ils ne connaissent pas! Quand au hareng c’est pareil. Donc, je me régale de visu. Je devrai donc continuer mes anti-dépresseurs chimiques;)
    Tu as vraiment sublimé ton plat avec toutes ces différentes saveurs! J’aurais aimé y goûter! Bravo pour cette belle recette mon amie
    Gros bisous et bonne semaine.

  7. JA DO RE les cotes de blettes en gratin!!!!!!!!!!!!!

    je mets des anchois dans ma sauce béchamel
    pas loin de tes harangs : l’idée est très bonne

    moi par contre j’aurai eu la flemme de lever les filets moi même
    j’aurai demandé à mon ami poissonnier de me les lever !!!!

    en dernière image
    du nougat
    vas tu nous parler de nougat glacé ?
    j’ai failli en faire avec un coulis de fruits rouges pour l’anniv de keukeur
    mais il a préféré son Pithiviers….

    bises et belle journée ma vébounette
    cette semaine j’ai 2 nains en pension
    les lulu kids……………….

    et toi, t’as sochoko ?

  8. jeanne dit :

    Coucou ma chère ! Lait de coco, blettes, piment, curry, harengs…. on dirait une potion magique pour débuter la semaine en fanfare et quand je vois que c’est en plus un anti-dépresseur, j’en veux bien tous les jours des recettes de ce poisson, bravo Véronique, une fois de plus, tu nous prouves que l’on peut sublimer chaque aliment, le plus simple soit -il ! Félicitations et merci à toi !!! Gros bisous, bonne semaine. Jeanne

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :