POULPE EN DAUBE ET SON RIZ PILAF

 poulpe7

Souvent c’est les ingrédients qui dictent ma recette, pour celle-ci j’avais en provenance directe de la mer méditerranée, un magnifique poulpe de 1,800 kg. Avec 1,400 kg j’ai concocté une daube et avec les 400 g restants j’en ai préparé une seconde. Vous qui me suivez  régulièrement vous savez à quel point je suis son charme tentaculaire. Alors pour varier les plaisirs, j’ai préparé une daube  et avant la fin de la cuisson j’ai rajouté une petite sauce à base de basilic, anchois, olives et ail qui a réveillé tout cela. Cette recette a mis nos papilles en émoi, si vous aimez les céphalopodes, tentez, vous verrez !

   poulpe25

Si vous vous demandez, quoi déguster, avec notre daube ? J’ai opté pour un riz pilaf …

poulperizpilaf

Pour 6 postulants à une dégustation tentaculaire : Un poulpe de 1,500 Kg– 4 échalotes -1 tête d’ail (faut ce qu’il faut de plus c’est bon pour ton petit cœur) – 200 g de chorizo – 1 càsoupe d’huile d’olive –

30 cl de vin blanc – 400 g de tomates concassées – 400 g ou 40 cl d’eau – jus de 2 citrons verts

1/ A Mettre dans un mortier (à défaut un mixeur) 5 gousses d’ail – 4 filets d’anchois – 2 càsoupe de basilic frais ciselées – 1 càcafé de câpres puis les piler puis réserver.

poulpe

2/ Éplucher les échalotes et les gousses d’ail. Émincer les échalotes et écraser les gousses d’ail.

Mettre dans un fait tout le chorizo dont on aura enlevé la peau coupé en dés à revenir avec les échalotes et les gousses d’ail. Remuer pendant 3 minutes environ. Puis rajouter le poulpe coupé en morceaux moyens (environ 3 cm de longueur) rajouter une càsoupe d’huile et faire revenir pendant deux minutes. Puis couvrir avec le vin, les tomates concassées, l’eau, le jus des citrons. Saupoudrer de paprika.

poulpe5

Et laissez cuire pendant 45 minutes. A l’issue de ce temps piler au mortier : les gousses d’ail, les filets d’anchois, les feuilles de basilic et les câpres. Les rajouter à la daube.

poulpe6

3/ Servir avec ce que vous voudrez, moi j’ai opté pour un riz pilaf. On fait revenir les grains de riz dans un mélange d’huile et de beurre ce qui va leur conférer un petit côté translucides et oserais je « croquant ».

PS : Concernant le poulpe et ses différentes cuissons je crois vous avoir tout confié, accédez à droite de l’écran dans catégorie ou en haut de l’écran et recherchez : seiche-soupion-encornet-poulpe et vous aurez un panel de recettes s’y rapportant. Grace à lecture de mon ami Alexis grand amateur de ces tites bestioles, je rajoute que mon poulpe est arrivé à la maison frais et fringuant, je l’ai illico mis au congélateur. Je le garde jusqu’à 3 mois congelé. Puis la veille du jour J, je le mets à décongeler au frigo clayette d’en haut pour le cuire le lendemain. Lorsque je le découpe, il est encore ferme raidit par la congélation et s’attendrira à la cuisson. Pour le poulpe soit on privilégie une marinade et une cuisson rapide donc en brochettes  soit on le laisse mijoter pendant 40 à 45 minutes et là vous obtenez un poulpe extra tendre rempli de saveurs. Si votre trip est plutôt encornet j’ai cette carbonara empruntée à Mr Jean François PIEGE juste une merveille et si rapide à confectionner. Je me suis promise de la refaire prétexte pour changer les photos.

Riz pilaf

poulpe8

Je vous donne mes quantités 500 g de riz basmati – 3 oignons – 75 cl d’eau dans laquelle on a fait diluer un cube de bouillon de légumes – 20 g de beurre – 2 càsoupe d’huile d’olive- 1 dose de safran

On met dans une poêle l’huile et le beurre à chauffer puis on dépose les oignons émincés. Remuer le temps qu’ils deviennent translucides, puis verser le riz sans l’avoir lavé. Remuer jusqu’à ce que le riz devienne translucide environ 2 minutes. Arroser avec le bouillon de légumes reconstitué, chaud. Parsemer de safran, couvrir et laisser le riz absorber tout le liquide pendant environ 20 minutes. Égrener le riz

Source d’inspiration concernant le riz pilaf  chef SIMON  qui propose  un article détaillé sur le mode de progression de la recette si cela vous intéresse.

Servir une part de riz a nappée de daube et régalez vous.

PS : Ne pas saler la daube les anchois et les olives vont s’en charger. Cette daube a été plébiscitée par mes goûteurs. Un vrai régal cette recette, la tenter c’est y succomber !

 Sur ces notes je pilaf à donf et la vision du groseillier rempli de promesses, je vous souhaite  à tous de passer d’excellents moments et vous retrouve avec un plaisir renouvelé pour un nouvel échange gourmand SUCRE !

groseiller

13 Réponses à POULPE EN DAUBE ET SON RIZ PILAF

  1. popote14 dit :

    sympa ton plat j’aime beaucoup bonne semaine bisous

  2. Chef Simon dit :

    Merci de faire référence à notre page sur le riz pilaf et bravo pour le blog.

  3. regine dit :

    hum je sens le fumet d’ici!!!!

  4. chacha dit :

    Sur le coup j’ai sourie la fille du côté de l’atlantique qui mange des produits méditérannéen, mais bon quand on aime vraiment et que l’on a des copains qui peuvent dépanner en produit frais il faut en profiter. Elle a l’air vachement bonne ta daube, je n’ai pas de bon souvenir de poulpe un peu trop dur mais si tu dis qu’avec ta méthode ils sont tendres je te fais confiance, soit il va falloir que je vire les filles de la maison pour un repas en tête à tête à la maison (elles n’aiment pas les poulpes) soit il va falloir que je leur prévois leur menus favoris (burger fritte) pour pouvoir prévoir une bonne daube de la mer maison. BOn je file cette fois définitivement parce qu’il serait bien l’heure que je prépare le repas. Bonne journée

    • alexis dit :

      Mais non, vous vous trompez ! la cuisine du poulpe ne concerne en rien la cuisine méditerranéenne. Par exemple, le poulpe à la galicienne est un grand classique de la cuisine espagnole.
      Faites une recherche rapide dans google avec  » poulpe à la Galicienne  » et vous comprendrez ce que je veux dire….

  5. alexis dit :

    Bonjour véronique,
    j’adore toutes ces bestioles ( calamars etc ) et cette recette me tente bien. Cependant, une question : est ce que le poulpe n’était pas ferme ?
    Normalement, on dit qu’il faut le battre pour l’attendrir avant cuisson, ou alors le congeler.
    Avec 45 mn de cuisson, c’est suffisant pour avoir un poulpe tendre ?
    Le blog est vraiment bien, un truc de pro.
    Alexis

    • Véb dit :

      Ah coucou Alexis, ça me fait très plaisir d’avoir ton coucou. Grace à ton intervention j’ai rajouté un paragraphe concernant le mode de opératoire. Mon poulpe frais je le fais passer obligatoirement par la case congélation pour m’éviter la cornée de l’attendrir et ça marche bien. Merci pour le compliment concernant le blog,même s’il est encore perfectible, il a avancé grace à tes conseils et aide précieuse ainsi que celle de mon amie NEL. Je t’écris en off. Biz bien amicale et bon long we

      • alexis dit :

        Maintenant je comprends mieux la recette ! Merci pour les petites précisions car j’ai souvent eu du mal avec ces bestioles que j’adore pourtant.
        Seiches, calamars, poulpes….Un délice !
        Heureusement pour moi, il y a beaucoup de gens qui n’aiment pas, ça permet d’acheter à un prix correct….
        J’aime bien ta petite sauce qui me rappelle la sauce italienne à la  » puttanesca  » …

  6. Lili dit :

    Coucou !
    Pour cette recette,je passe mon tour
    Bon vendredi de repos et bise très amicale pour vous très
    chère Veb et votre maisonnée
    Lili

    • Véb dit :

      Coucou adorableLili
      Je vous souhaite un excellent we, ici Trufette a reçu un kdo d’un copain qui avait mangé un gigot et qui en passant par chez nous lui a déposé le nonos, je vous dis pas il est à la fête, je l’ai cherché partout dans le jardin, il est terré dans un recoin à se pourlécher les babines. J’en rigole. Biz

      • Lili dit :

        En grignotant le gros nonos il doit pousser des grognements
        de plaisir !!!!
        Et puis c’est bon pour ses ratounes !!! 🙂
        Bizzzzzz!!!

  7. Brigitte dit :

    C’est pas que je ne veuille pas t’écrire mais là, je passe mon tour allègrement;)
    J’espère que tu vas bien ma Vébounette.
    Gros bisous et bonne fin de semaine

    • Véb dit :

      Ah ah ma BrideBri, promis que si tu passes par la maison je ne t’en concocterai pas. Comme ça tu es hermétique au charme (non visible je te l’accorde) de mon pote poulpe ? Des biz tout plein et bon we

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.