OSSO BUCCO DE DINDE AUX ANCHOIS

ossobucco

En triant les photos sur mon disque dur externe, je suis tombée sur cette recette que je n’ai pas partagée avec vous. C’est un plat du « dimanche » par excellence qui ravira grands et petits. J’ai déjà confectionné de l’osso bucco de veau ou de dinde dont voici des versions ICI ou une dernière au citron et aux cèpes. Celle-ci se démarque par sa cuisson au four. Je trouve que le fait de l’avoir cuisiné dans une cocotte fermée, les saveurs étaient démultipliées. A tester vraiment !

ossobucco1

Quand je dégaine mon joker pâte, pas un mot, un silence religieux…

ossobucco2

J’achète la paix avec ce féculent…c’est dingue comme les pâtes peuvent être consensuelles !

ossobucco3

Pour 6 amateurs de plats en sauce  : 6 osso bucco de dinde –  2 oignons  – 2 carottes – 1 branche de céleri – 3 filets d’anchois à l’huile-  1 orange et 1 citron  – 5 gousses d’ail –  une dizaine de feuille de sauge – 20 cl de vin blanc sec – 1 tablette de bouillon de bœuf –  50 g de farine – 2 cuillères à soupe d’huile d’olive –  20 g de beurre – sel – poivre

Diluez la tablette de bouillon dans 15 cl d’eau très chaude. Épluchez les carottes, le céleri et les oignons, émincez-les. Farinez les tranches de jarret, tapotez-les pour faire tomber l’excédent de farine.

Faites chauffer le beurre et l’huile dans une cocotte allant au four, mettez-y la viande à revenir des deux côtés pour qu’elle soit colorée.

Préchauffez le four à 180° (th 6). Ajoutez les légumes préparés dans la cocotte, faites-les un peu dorer en remuant.

Versez le vin, portez à ébullition pour que l’alcool s’évapore.

Baissez le feu, salez, poivrez, mouillez avec la moitié du bouillon et grattez bien le fond de la cocotte avec une cuillère en bois pour décoller les sucs de cuisson.

Couvrez et enfournez pour 1 h. Vérifiez de temps en temps qu’il reste assez de bouillon dans la cocotte et n’hésitez pas à en rajouter un peu.

Préparez la gremolata : Lavez et essuyez l’orange et le citron puis râper. Hachez également les anchois, les gousses d’ail et les feuilles de sauge. J’ai mis les ingrédients dans un mortier et j’ai obtenu une texture crémeuse.

Ajoutez la gremolata dans la cocotte 5 minutes avant la fin de la cuisson de l’osso-buco. Disposez l’osso-buco dans un plat de service creux, déglacez la cocotte avec un peu de bouillon, porter à ébullition, puis servir aussitôt avec des pâtes.

Source de cette recette :   CUISINE ET VINS DE FRANCE

PS : J’ai remplacé le persil par des feuilles de sauge encore bien vivaces dans mon jardin.

Sur ces notes savoureusement gourmandes, et la vision de   » Trufette HS d’avoir marché et qui fait grève en attendant que des bras charitables succombent à son charme » je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous retrouve rapidement pour un nouvel échange gourmand. D’ici là, prenez bien soin de vous, vous le valez bien !

truffeàlaplage

Cliquez sur le lien pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

Pour ne pas rater les publications de Recettes de Leyre,  il suffit de renseigner la case en haut de l’écran à droite.

5 Réponses à OSSO BUCCO DE DINDE AUX ANCHOIS

  1. jeanne dit :

    Miam, exactement le style de plat que nous aimons les jours de grand froid et comme tu dis, les pâtes sont toujours un régal même si les hanches en prennent un coup hi, hi hi ! Gros bisous.

  2. lili dit :

    Coucou Veb !!
    En voila un joli toutou qui fait son charmeur et auquel on ne peut
    résister vu que j’ai son jumeau 🙂
    Il aura malgré son régime hum! hum! un peu de cet excellent Osso Bucco !!
    Nous aimons beaucoup ce plat et avec des pâtes miam! miam
    Les pâtes j’adore à toutes les sauces et je ne m’en lasse jamais
    En parlant régime toutou,le notre en aurait besoin lui aussi car il est
    un peu grassouillet !!!!:-(
    Une bise très amicale très chère VEB pour vous et votre maisonnée
    + un grat! grat! pour le randonneur Chianki
    Lili

  3. Véb dit :

    AH AH Vampounette moi aussi suis spaghetti ou penne… Trufette est un gâté qui traine des pattes…et qui préfère le coin du feu à courir enfin si mais peu si tu veux. Wouaf pour la videdechien. Biz et bon courage pour ce soir Vampoune

  4. Marie dit :

    Ce plat devrait s’intituler bonté et douceur puisqu’il parle au ventre et au cœur…Et surtout pas de culpabilité en fin de repas… Décidément ce sera le plat de samedi soir quand tous les boutonneux sont au complet!!! Humm!Ta sauce relevée aux anchois est un vrai bonheur dense et tranquille,l’acidité de l’orange et LE citron faisant le reste (je suppose que pour la gremolata tu as utilisé 1citron et non 10?) C’est un enchantement… Bref,J’adore ! Merci ma Véro.
    Des bises à vous deux.
    Et beaucoup de compassion pour cette jolie Trufette qui n’a JA MAIS demandé de faire une rando!!!

    • Véb dit :

      Coucou MarieExo
      C’est toujours un bonheur de te lire. De savoir que les boutonneux vont avoir leur dose de pasta samedi, je me dis voilà une soirée de zénitude qui se prépare pour Minisansbag. La tranquillité assurée, la bouche pleine tu seras tranquillou. Merci pour les 10 citrons effectivement un seul suffit. Rha Truffette on l’a traité de cassoulet sous entendu « gros-bienportant » alors nous sommes lui et moi vexés comme des poux et il a droit à ses biscuits pour chien, plus rien fait maison, il fait de la rando…il est content les 2 premiers km après il préfère sa galette près du poêle…c’est un sportif dans l’âme comme sa maitresse.
      Bon wikène au pays où il fait bon vivre et biz à toi et à ta jolie tribu

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :