- Recettes de Leyre et d'ailleurs - http://www.recettes-de-leyre-et-d-ailleurs.fr -

CORNES DE GAZELLE SIMPLES

La semaine passée j’étais en congés. J’ai eu une chance d’enfer,  au programme, un remake d’une météo digne de la Toussaint. Au menu de la pluie du soir au matin, des nappes phréatiques  gorgées d’eau, des grenouilles croassants d’aise… Pas un jour, avec une vue sur un ciel dégagé…grisaille, pluie pour leitmotiv. Pleine d’allant, j’avais commencé par ranger, laver, récurer et puis un matin, je me suis demandée si je n’allais pas tourner en rond comme cela pendant huit jours à nettoyer la maison et le garage du sol au plafond,  à en devenir chèvre quoi !  J’ai donc enfilé mes chaussures de rando, préparé un sandwich et je me suis dis qu’il pleuve, qu’il vante, qu’il neige, je sors m’aérer….MisterEyre trouvant l’idée optimiste m’a vu capituler au bout du troisième kilomètre et de la deuxième averse, trempée jusqu’aux os, malgré mon équipement anti-intempérie, enfin vendu comme tel…Alors chemin du retour faisant, comme cela fait au bas mot deux ans que je rêvais de cornes de gazelle…Je me suis dis qu’une journée ne pouvait être fichue de la sorte, que j’allais la positiver en  réalisant mon envie de cornes de gazelle. Allez savoir pourquoi, je m’en faisais une montagne de cette pâtisserie, je la suspectais d’être longue dans sa confection, technique… que nenni ! Une pâte qu’on étale finement, on dépose en son sein, une farce à base d’amandes, on enroule, enfourne et c’est tout ! Le temps de se préparer un thé et c’est prêt !

En prévision d’un repas entre amis sur le thème « faisons voyager nos papilles », j’avais prévu pour le dessert des pâtisseries orientales avec des makrouts au four, de la baklava et nos fameuses cornes de gazelle. Il m’a fallu un après-midi entier pour préparer les trois pâtisseries. Mais franchement, je ne regrette absolument pas le temps passé, car les makrouts étaient fondants, la baklava divine et les cornes de gazelle au goût de « reviens-y ». D’ailleurs, je n’ai pas résisté longtemps au charme de cette mignardise, puisque j’ai succombé à une autre version que je partagerai prochainement avec vous. Voici donc,  l’ épisode numéro un, d’un panier gourmand oriental, intitulé : des cornes de gazelle.

Pour  12 cornes de gazelle de 10 cm de diamètre et 9 cornes de gazelle de 7 cm de diamètre. Le diamètre des emporte-pièces choisis.

Pour le glaçage : 100 g de sucre glace

Farce : 250 g de poudre d’amandes – zeste râpé d’un demi citron – 1 belle pincée de cannelle en poudre – 70 g de sucre glace – 5 à 10 cl d’eau de fleur d’oranger

Verser dans un saladier, la poudre d’amande, le sucre glace, la cannelle puis l’eau de fleur d’oranger. Commencer par 5 cl puis tout en malaxant à la main afin d’obtenir une pâte épaisse. Il faut qu’elle ait de la consistance afin de pouvoir la rouler en boule. J’ai utilisé les 10 cl d’eau de fleur d’oranger.

La mettre en boule. Laissez reposer 1 h à température ambiante ou mieux une nuit.

Pâte : 200 g de farine – 8 cl d’eau de fleur d’oranger – 80 g de beurre fondu – zeste d’un citron râpé

Verser la farine dans un saladier, ajouter le beurre fondu, le zeste de citron râpé et la fleur d’oranger, suffisamment pour obtenir une pâte légère (souple). Laisser reposer 30 minutes à température ambiante, le temps de préparer la farce.

Après le temps de pause : étaler sur un plan de travail légèrement fariné, la pâte assez finement sur 2 millimètres d’épaisseur environ. Découper des cercles à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre. Prendre un peu de farce d’amande, former en un petit croissant. Poser un croissant de farce sur chaque cercle de pâte.

Refermer chaque cercle en chausson et travailler avec les doigts pour leur donner la forme d’un croissant. Souder les bords. Enlever le surplus de pâte à la roulette ou au couteau.

Préchauffer le four à 180°C.

Les poser sur la plaque du four couverte d’une feuille de papier sulfurisée et cuire 10 à 15 minutes. Les gâteaux doivent rester blancs, ils ne doivent pas dorer.

A la sortie du four, les laisser tiédir puis mettre le sucre glace dans un sachet de congélation ou une boîte qui ferme. En déposer 4 dans le sachet de congélation contenant le sucre glace secouez afin de bien les enrober. Mettre les cornes de gazelle enrobées de sucre dans une assiette de présentation et recommencer l’opération jusqu’à ce tous les biscuits soient enveloppés de sucre glace.

Ps : Si jamais vous tentez la recette le mieux est de privilégier des emporte pièces de 7 cm de diamètre, plus grand c’est certes gourmand, mais de mon point de vue c’est trop, et côté présentation petit c’est plus raffiné.

Pss : Ami lecteur il faut que je te prévienne. Si tu veux trouver un postulant pour se charger de la vaisselle tu obtiendras peau de chagrin, par contre, tu feras carton plein, de prétendants prêts à fondre-partager avec toi cette mignardise. .

Source de cette recette extraite d’un petit livre :  Pâtisseries orientales (Mango)

Ces mignardises se conservent dans une boîte qui ferme hermétiquement le temps de résister à l’assaut des gourmands, donc pas très longtemps….

Sur notes roucoulantes et une vision « je vous ressers un petit verre de thé ? », je vous souhaite à tous de passer un excellent week-end et vous retrouve la semaine prochaine pour de nouveaux échanges gourmands.

D’ici là prenez bien soin de vous, vous le valez bien !

Cliquez sur le lien pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

Pour ne pas rater les publications de Recettes de Leyre,  il vous suffit de renseigner la case en haut de l’écran à droite.