MACARONS A L’ANCIENNE DE Mr YOTAM OTTOLENGHI

MACARONYOTHAM2

Tenir un blog « oblige » à ne jamais refaire la même recette et être dans une sorte de quête constante de nouvelles variantes, parce qu’il n’y a pas d’intérêt à reproduire la même chose. Des macarons à l’ancienne, j’ai quelques recettes répertoriées sur ce blog, pour étoffer ma collection j’ai opté pour une version  sous le coude depuis un moment, celle de Monsieur Yotam OTTOLENGHI. Essai validé, aussitôt, j’ai récidivé  à l’occasion d’un panier gourmand, à offrir. A la maison nous aimons les macarons à l’ancienne ceux qu’aucune ganache ne viendrait garnir et dont le goût se suffit à lui même.  Dans sa recette, le chef met des griottes séchées que vous pouvez éventuellement remplacer par des cranberries. J’y ai placé ma liqueur de cerises, ce qui leur a conféré un supplément d’âme, tout en réduisant considérablement leur durée de vie puisque mes cerises sont gorgées de liqueur. Verdict, ils sont absolument délicieux dégustés le jour même croustillants à l’extérieur et fondants à l’intérieur. Par la faute de mes cerises conservées dans de l’alcool, le lendemain, ils avaient perdu leur croustillant… mais heureusement pas leur goût.

MACARONYOTHAM1

Pour une vingtaine de macarons  : 180 g d’amandes en poudre – 120 g de sucre en poudre – zeste râpé d’un citron – 2 blancs d’œufs (60 g) 1 càsoupe de miel (30 g)

60 g de griottes séchées  hachées grossièrement les miennes comme je vous le disais étaient conservées dans de l’alcool.

macarono

Préchauffez le four à  170 °.

Mélanger la poudre d’amande, le zeste de citron, le sel, les griottes coupées en dés et le miel.

Monter en meringue les blancs d’œufs en versant le sucre en trois fois jusqu’à obtenir une meringue souple.

Incorporer délicatement au mélange contenant la poudre d’amandes.

Vous devez obtenir une pâte malléable.

Divisez la pâte en vingt morceaux. Enrouler chaque morceau dans le sucre glace. Placer sur un plateau recouvert d’une feuille de papier sulfurisé.

yothamottenleghi

Enfournez pour une cuisson de 12 minutes. Ils vont prendre une jolie couleur doré tout en restant mou au centre et un brin croustillant sur l’extérieur.

Laissez refroidir hors du four avant de décoller délicatement à l’aide d’une spatule. Se conserve dans une boîte fermant hermétiquement.

Source de cette recette : JERUSALEM de Mr  Yotam OTTOLENGHI

MACARONYOTHAM5

La semaine passée, la choupinette que je suis s’est récoltée une grippe doublée d’une bronchite MisterEyre m’a calculé 18 H de sommeil par jour…alors « un frisson qui file…ne l’arrête pas » durant les 6 heures où j’avais les yeux ouverts, j’ai lu quelques livres.

Je ne connaissais pas Bernard OLLIVIER et c’est le résumé de son livre qui m’a alléché et incité à l’emprunter. Auteur, autodidacte devenu journaliste, un esprit ouvert, qui conte simplement mais agréablement son incroyable aventure de retraité. Elle commence par une marche à pied introspective de 1500 kms qui le décide à marcher encore plus. Il devient un voyageur féru mais aussi un écrivain à succès en tenant une sorte de journal de ses marches, il va écrire trois tomes sur cette formidable traversée de la route de la soie. Grâce à ses gains littéraires, il crée l’association SEUIL pour aider à travers la marche de jeunes délinquants à trouver leur voie.

livre

Puis j’ai lu avec délectation : « Quatre saisons de l’été » ou quatre histoires d’amour toutes reliées entre elles. Un beau roman écrit par Mr DELACOURT qu’on ne présente plus vous rappelez, j’avais partagé mon coup de cœur avec la  LISTE DE MES ENVIES,  Une très belle écriture, une manière de nous raconter, la vie, ses chagrins, ses petits bonheurs, comme un murmure au creux de l’oreille… Un roman qui se laisse dévorer … C’est un livre qui m’a donné envie de réécouter « frisson d’avril » la même veine, même poésie et même douceur.

delacourt4saiasonsd'été

Sur ces notes prends un  » Un moment de pause à tes gros soucis » et la vision prise tout à l’heure d’une reine claude en fleurs tout sourire, rien que pour vous. Je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments. D’ici notre prochain échange, prenez bien soin de vous, car vous le valez bien!

reineclaudeenfleurs

Cliquez sur le lien pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

Pour ne pas rater les publications de Recettes de Leyre,  il vous suffit de renseigner la case en haut de l’écran à droite

16 Réponses à MACARONS A L’ANCIENNE DE Mr YOTAM OTTOLENGHI

  1. Lou dit :

    Merci pour le partage de cette recette, voici ma réalisation http://uneaiguilledanslpotage.blogspot.fr/2016/05/amaretti-aux-cerises-de-yotam-ottolenghi.html
    Encore une recette gagnante de Y. Ottolenghi ! J’ai adoré le côté craquant, le coeur fondant et le « chewy » apporté par les cerises.
    Merci et bonne fin de journée

    • Véb dit :

      Merci à toi Lou, tes photos sont superbes et donnent envie d’en refaire. Merci à Mr Ottolenghi qui a réuni une cuisinière du pays de caribou et une autre pas loin de Leyre. Bien cordialement

  2. Olala, je fais bien de revenir par ici car je trouve, comme d’habitude, de jolis petits délices. Il faut que je note cette belle recette 😉

  3. Béatrice dit :

    Sympathique ces petits gâteaux, je découvre votre blog plein de bonne humeur. Bon dimanche.

  4. chacha dit :

    Contente de te savoir en meilleur forme, ici la grippe nous l’avons combattus pendant les vacances de février. Je ne comprend pas je ne reçois plus tes publications il va falloir que je me réinscrive. En tout cas tes macarons m’ont l’air délicieux, vu que je me suis remise à faire des goûters pour les filles (bon parlons vite j’ai refais des cookies pour leur goûter cette semaine savoir si cela va durer vu tout le jardin qu’il y a à remettre en état présentable) je pense que je vais tenter ta recette.
    BOn je file car ici on gère l’hospitalisation de ma mère, et ce week end c’est sa grande sortie, un week end de course et de stress en perspective.

    • Véb dit :

      Merci Chachinette, je vais mieux. Pas rigolote la grippe cette année. Non non ne te réinscris pas c’est la nw qui en fait des siennes elle fait sa capricieuse. Ah le jardin avec la pluie et le soleil l’herbe est haute, l’allée à désherber. Bon j’ai planté plein de tites graines pour les fleurs je te dirais quoi. Ah les cookies tu me donnes envie ça fait un bail que je n’en ai fait. Tu m’raconteras pour le we. Biz

  5. Méli dit :

    J’espère que tu es guérie, que tu vas mieux. Rien de tel qu’un bon livre, et une bonne gourmandise pour se requinquer! 😉
    J’ai aussi le livre Jérusalem, tout fait envie!
    Bisous bisous!

  6. Brigitte dit :

    Que du bon dans tes macarons Vébounette!
    Ma Pauvrette, tu as été malade toi aussi? je n’y ai pas coupé non plus!
    Grippe et grosse trachéite qui tournait à bronchite: ma maladie préférée chaque année!
    Tu as bien fait de te laisser cocooner; ça fait du bien de ne penser qu’à soi. Dommage qu’on se sente mal mais au moins, on peut profiter sans culpabiliser;)
    Je ne connais pas Bernard Olivier. Je regarderai à la bibliothèque où je vais me fournir régulièrement si cet auteur se trouve dans leurs rayons.
    Gros bisous.
    Je suis en mode « grand-mère »; vacances de Pâques obligent;)

    • Véb dit :

      Oh que j’aime qu’on me câline…merci ma BrideBri. Grippe et trachéite tu as dû en baver.J’ai vu tes moments MamyGâteau, c’est juste fantastique ce que tu fais ma brideBri. Grosses bises et bon we

  7. Catherine BIR.. dit :

    Quelle bonne idée que de marier les gourmandises des papilles mais aussi celle de l’esprit !!
    Merci pour cette généreuse idée Véb.
    J’ai lu la Liste de mes Envies et j’ai adoré ce bouquin… Les Quatre Saisons de l’Eté me tend les bras 😉 et j’ai envie de m’y abandonner.
    Quant aux macarons à l’ancienne… il va falloir que je les fasse un jour 😉

    • Véb dit :

      Bonsoir Catherine,
      Moi j’ai envie de vous dire…abandonnez-vous vous ne le regretterez pas, mais bon pour la lecture comme c’est toujours subjectif. Il y a des sujets pour lesquels on adhère et d’autres moins. Je lis beaucoup et je ne partage que les livres que j’apprécie et c’est vrai que des fois je n’ai pas le réflexe d’en parler. Mine de rien j’ai déjà partagé pas mal de mes lectures à travers mes articles. Dans tous les cas, je suis ravie de vous avoir lu cela m’a fait bien plaisir.
      Bien cordialement
      Véb

  8. candy sugar dit :

    un billet riche de générosité, de culture, de gourmandise, de partage, de sagesse, aux parfums de cerisiers en fleurs et de cerises macérées

    là aujourd’hui grâce à la magie j’ai l’odeur et je sens le gout là dans ma bouche, j’ouvre les yeux et en DIRECT LIVE j’ai le livre dans les mains, à la page et je voyage? JE suis à Jérusalem à la table de YOtam GRÄCE à TOI !

    MAZEL TOV ma vébounette multiculturelle au grand coeur <3
    bisous
    brllr journée

  9. mamie caillou dit :

    mama mia quelle tuerie !!!!!!!

  10. missfujii dit :

    Un billet sympa ou l’on mange de petite choses gourmandes, ou on se cultive en poésie et qui sent bon le printemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.