PECHES, ABRICOTS, POIRES, FRUITS CONSERVES AU VIN, STÉRILISATION, CONGÉLATION

pechesauvinrecette

Je voue une véritable passion aux fruits. Quand j’ai le moral en berne une des façons de me le remonter c’est de confectionner des conserves. J’en offre aux amis quand ils m’invitent chez eux. J’en ouvre quand j’ai du monde à la maison, et ça me permet, après avoir à un moment investit du temps, d’en dégager à d’autres, pour moi.  Je ne laisse plus passer la saison des pêches sans en mettre quelques une en bocaux. Depuis que j’ai découvert cette façon de déguster les pêches c’est devenu mon dessert préféré. Je sers mon fruit bien frais le plus souvent nature, où quand je reçois saupoudré de crumble et nappé de chantilly. A chaque fois, mes goûteurs sont sous le charme de ce dessert si simple à confectionner. J’avais partagé avec vous une version faite avec du vin et des framboises. Pour celle-ci, j’ai remplacé les framboises par des fraises et je l’ai parfumée à la vanille. J’ai aussi conservé de la sorte des poires et des abricots…

fruitsausiropsterilises

Cette année, j’ai varié les plaisirs en disposant des pêches, de gros abricots non dénoyautés, des figues, des poires entières juste épluchées…

recettesfruitsterilises

Je vous donne ma recette à titre indicatif  pourquoi indicatif, avec ce que je donne comme ingrédients, vous remplirez  2 à 3 bocaux.  8 grosses pêches blanches ou jaunes pas trop mûres – 500 g de fraises – 1 bouteille de vin rouge fruité – 150 g de sucre roux – 1 gousse de vanille

Mettre le vin, le sucre, les fraises dans un récipient. Gratter la gousse de vanille puis ajouter les graines dans le récipient.

Mettre à chauffer pendant 10 minutes. Retirer du feu, enlever la gousse de vanille puis mixer ou passer comme ici au moulin à légumes.

1/ Éplucher les pêches

Mettre de l’eau à chauffer dès qu’elle commence à chauffez,  y déposer délicatement les pêches comptez jusqu’à 10. Retirer à l’aide d’une écumoire et déposer la pêche dans un saladier rempli d’eau fraîche (pour arrêter la cuisson). Peler les fruits et réserver.

photopechesauvin

2/ CUISSON DES PÈCHES

Verser le liquide obtenu (vin sucre vanille) dans une cocotte ou un fait tout assez large dès la première ébullition, déposer les fruits, éteindre. C’est prêt à être stérilisé.

Si vous ne les stérilisez pas mais consommez les fruits le lendemain, poursuivre la cuisson à partir du moment où le liquide bout, 5 minutes. Couvrir. Eteindre.

3 / DÉGUSTATION IMMÉDIATE OU CONGÉLATION ? 

Transvaser les pêches dans un beau saladier ou directement dans des coupes, placer au frais pendant quelques heures. Les pêches sont meilleures consommées après un passage au frais une nuit au moins. Vous pouvez les préparer une semaine à l’avance, ils se bonifieront.

Se dégustent nature, un délice ou accompagnées d’une boule de glace, nappée de chantilly.

L’idéal est de multiplier par deux ou x les ingrédients, c’est du temps investit.  Vous pouvez congeler les pêches et leur sirop dans des boites fermant hermétiquement, ou les stériliser comme ici pour une consommation future.

4 / Vin rouge ou vin blanc

J’ai utilisé les deux vins. Du vin blanc sec et un vin rouge de qualité supérieure. J’ai pris du bordeaux car j’habite la région, favorisez votre vin préféré.

Pas de vin effervescent du style lambrosco, sauf pour une consommation immédiate car ne se conserve pas via le mode de stérilisation (j’ai déjà essayé et j’ai dû garder mes bocaux au réfrigérateur après leur stérilisation).

4 / Stérilisation des pêches

Remplir des bocaux avec deux ou 4 pêches selon leur contenance, ne surtout pas tasser pour ne pas défaire le fruit.

fruitsdetesterilises

Couvrir du jus jusqu’à 3 cm du bord. Sur le bol vous avez en principe une marque de remplissage maximum. Mettre toujours une capsule ou un joint neuf, ne jamais réutiliser un joint ayant déjà servi.

pechesauvin

Fermer le bocal et le positionner  dans un stérilisateur ou un fait tout profond. Caler les bocaux avec des torchons pour éviter qu’ils ne s’entrechoquent, lester le dessus avec des galets. Couvrir d’eau, l’eau doit couvrir de 20 cm au moins au dessus des bocaux car elle va s’évaporer au cours de la stérilisation.

vison de mon stérilisateur à gaz avant son remplissage d’eau.

photobocauxsterilisateur

Temps de stérilisation : 1 H à compter du chuchotement de l’eau quand elle commence à frémir, si vous avez un thermomètre lorsqu’elle atteint 100°, compter 1 heure de temps de stérilisation.

Laisser refroidir dans le stérilisateur. Essuyer soigneusement les bocaux avant de les ranger à l’abri de la lumière.

TEMPS DE CONSERVATION DES BOCAUX

En allongeant le temps de stérilisation par rapport à cette recette, je n’ai eu aucun problème de conservation.

Je garde les pots d’une année à l’autre, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière.

L’avantage de stériliser les fruits permet d’en avoir à consommer hors saison, de savourer l’été à la petite cuillère quand la bise fut venue. Le vin cuit parfumé se lape à la petite cuillère. Ce dessert est mon best et celui de pas mal de mes goûteurs qui ont tous succombé à son charme, même ceux qui n’ont pas trop le trip « fruit ».

****

PS : J’ai placé des fraises du jardin, que j’avais congelées directement du congélateur dans le vin. A titre indicatif, j’utilise les bocaux LE PARFAIT à joint et à vis (weiss) ainsi que des bocaux à confiture à couvercle en métal. Veillez toujours à ce que les couvercles soient dans un état irréprochable, pas cabossés, pas rouillés…

Si vous ne supportez pas le vin, ou ne l’appréciez pas, je partagerai avec vous des fruits conservés au sirop.

 Sur ces notes  » hymne aux fruits d’été », et la vision des fraises du jardin de Leyre, je vous souhaite à tous de passer d’agréables moments à très vite pour un nouvel échange gourmand !fraises-du-jardin

Cliquez sur le lien pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

Si vous souhaitez recevoir les prochaines publications de Recettes de Leyre, il vous suffira de renseigner la case en haut de l’écran à droite.

2 Réponses à PECHES, ABRICOTS, POIRES, FRUITS CONSERVES AU VIN, STÉRILISATION, CONGÉLATION

  1. missfujii dit :

    Une bien jolie passion que celle que tu as pour les fruits ! Moi aussi j’adore les fruits de toutes les saisons, qu’ils soit de chez nous ou exotique

  2. Passion dit :

    Autrefois… dans une autre vie… je faisais comme toi!!!

    Dommage que tu n’habites pas tout près, car j’ai une amie qui est envahi par les bocaux qu’elle compte cédé à moindre coût… vu tout ce que tu fais ça te serait utile
    Question technique: réutilises-tu parfois, des bocaux (style cornichons, moutarde, conserves de légumes ou pâtés???
    Bises Veb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.