LIQUEUR DE CERISES AU SUCRE CANDI, VANILLE, CANNELLE

J’ai la chance d’avoir un cerisier dans mon jardin, qui depuis qu’il est pollinisé par son homologue produit bon an mal an ce qui lui plaît. Pas de récolte du genre des dizaines de kilos mais environ 4 kgs qui me remplissent de fierté. Leur cueillette me remplit de ces petites joies du quotidien qui en font le sel de la vie.  Ainsi tous les soirs en débauchant je fais le tour de mon jardin et dès que les premières cerises commencent à rougir, et avant que les moineaux n’en fassent leur festin, j’en soustrais quelques-unes que je conserve dans de l’alcool. Ce qui en fait une liqueur au goût unique puisque faite maison.  J’ai parfumé cette version avec de la vanille, remplacé le sucre blanc par du sucre candi, j’y ai placé quelques bâtons de cannelle. Je vais l’oublier dans un endroit à l’abri de la lumière pendant trois mois et lorsque le vent et la pluie toqueront à nos portes, je me servirai un verre gorgé de soleil et de saveur en m’auto-congratulant pour l’effort minime fournit un jour de beau temps !

Dans le cas ami lecteur où toi aussi te viendrait à l’idée de t’autocongratuler…il te faudra :

De quoi garnir un bocal de 2 litres et un second d’un demi-litre de liqueur de cerises au sucre candi

  • 200 g de sucre candi – 1,5 kg de cerises – 1 litre de martini blanc – 2 gousses de vanille – 3 bâtons de cannelle – 4 clous de girofle

  1. Lavez les cerises puis les faire sécher soigneusement avec du papier absorbant ou une serviette. Les cerises ne doivent pas être imbibées d’eau. Coupez le bout de la tige à 2 cm.

  2. Choisir un bocal en verre  qui ferme hermétiquement, la première fois j’avais choisi un beau bocal au couvercle en liège et lorsque j’ai voulu le servir, l’alcool s’étant évaporé, j’ai recyclé les fruits en muffins.

  3. Une fois le ou les bocaux choisis, le laver soigneusement et le laisser sécher sur une serviette repassée (même principe que les pots à confiture).

  4. Donc dans le bocal nickel chrome, disposez une rangée de cerises versez dessus le sucre en grains, remettre une couche de cerises puis de sucre jusqu’à épuisement des ingrédients.

  5. Entre deux rangées ouvrir la gousse de vanille sur la longueur et la déposer, entre deux couches placer un bâton de vanille, ou les clous de girofle.

  6. Remplir avec du martini à 3cm du bord du bocal.

  7. Pendant une semaine secouez le bocal une fois par jour pendant quelques secondes afin d’aider à la dissolution du sucre dans le liquide.

  8. Vérifiez que le niveau du liquide ne baisse s’il venait à baisser, rajouter du martini.

  9. Après une semaine, étiquetez puis rangez les bocaux dans un endroit tempéré et les oublier pendant trois mois.

A l’issue de ce temps, viendra à vous la dégustation avec délectation de ce nectar auquel on accole le mot modéré.

Plus facile il n’y a pas, puisqu’il ne faut même pas dénoyauter les cerises. Vous trouverez dans l’onglet « LIQUEUR » l’apéritif agenais à base de pruneaux et la liqueur de menthe et autre liqueur à base de noyaux d’abricots etc…et autres boissons à base de fleurs, avec ou sans alcool.

Sur ces notes je suis en mode fourmi et une vision il est trop chouette PatFormi (merci l’ami, je l’adore), je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous retrouve avec un plaisir renouvelé, très vite, pour de nouveaux échanges gourmands. D’ici là prenez bien soin de vous les amis car vous le valez bien !

Pour ne pas rater les publications de Recettes de Leyre,  vous pouvez vous abonner à sa newsletter, pour cela, remontez en haut de la page pour renseigner la case afférente.

5 Réponses à LIQUEUR DE CERISES AU SUCRE CANDI, VANILLE, CANNELLE

  1. Garfield 27 dit :

    Belle recette, Chez nous tres bonne année à cerises, De belles Burlat toutes noires, nous avons arreté la cueillette a 200 kg, ce qui a deja bien soulagé le cerisier …
    Rendez vous dans 3 mois …

    • Véb dit :

      Fichtre GARFIELD 200 kg, je susurre, murmure le poids j’aurais trop peur que mon cerisier et ses six à sept kgs ne soit vexé comme un poux s’il venait à entendre.
      Vous m’étonnez que le cerisier, lesté du poids, respire.
      RDV même joue même heure dans 3 mois pour une dégustation
      Bien cordialement

  2. Je m »auto-congratulerais bien à l’automne en ouvrant une bocal de cette jolie chose-là mais point de cerisier sur ma terrasse ! Je vais me contenter d’admirer à distance, je crois, cette fois ! 😉 Bisous et bonne journée
    Hélène

  3. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    J’apprendrai toujours plein de choses avec toi. J’étais certain qu’il fallait absolument de l’alcool fort à 90° coupé d’eau pour faire de la liqueur de cerises et voilà que tu me surprends une fois de plus avec cette recette innovante. Je ne bois pas mais je suis certain que cet apéritif est délicieux.
    Je me souviens d’un pot de confiture au martini rouge que tu m’avais envoyé et ce fût un régal.

    Une fois de plus et comme toujours, un tout grand bravo soeurette et mille mercis, tu es formidable!
    Big bisou.
    Patformi

  4. chacha70c dit :

    effectivement plus facile il y a pas, ici pas de cerise pour remplir un bocal le cerisier a subit les gelées du mois d’avril par contre vu que j’ai fait un week end de garde malade chez ma maman j’ai pu ceuillir de belles cerises dans son cerisiers, si j’avais eu ta recette plus tôt j’en aurais fait un pot pour nous, ici thierry les a congelé et j’en ai aussi fait des clafoutis que j’ai aussi congelé.
    J’espère que tout va bien par chez toi, je te souhaite une belle journée

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :