GATEAUX EN BOCAUX LONGUE CONSERVATION

J’ai succombé à la mode : « cuisons nos gâteaux dans des bocaux » qui sévit sur la blogsphère depuis au bas mot 3 ou 4 ans. A chaque fois que j’y pensais, je  me disais,  » il faut que je teste une recette, faut que je la fasse » et puis une recette supplantant l’autre, j’ai laissé filer le temps. Un jour de l’automne dernier, à l’annonce de l’arrivée imminente de fils n°1 dans mon cœur, je me suis dis qu’un gâteau fleurant bon l’amour maternel, qui traverserait dans ses bagages de retour, les frontières, c’était l’occasion ou jamais d’étrenner la cuisson de gâteaux en bocaux. Comme j’avais gardé un souvenir très gourmand du moelleux au citron de Patoune un vrai nuage en bouche (je vous le recommande vivement). J’ai confectionné une fournée citronnée et une seconde avec un cake aux raisins secs.

Ce que l’on retire de ce mode de cuisson, tu as des gâteaux prêts à être déballés au premier coup de sonnette ou à la première envie de sucré. Mais en toute franchise j’ai trouvé contraignant de nettoyer comme une malade mes pots, les sécher soigneusement puis les beurrer généreusement, les fariner et ouf là tu verses ton mélange. Bénéfice temps-investissement, ne m’a pas convaincu à l’instar de pâté et autres rillettes. Ils se conservent pendant 6 semaines sans stérilisation dans un endroit frais. J’ai gardé 4 pots que j’ai ouvert après 6 semaines, le gâteau était bon. A huit semaines il commençait à y avoir des traces de moisissures sur le dessus. Pour une conservation supérieure à  six semaines, il faut passer pas une phase de stérilisation ou une conservation au frigo.

MOELLEUX AU CITRON DE PATOUNE recette ICI 

CAKE AUX RAISINS SECS

  • Raisins secs : 150 g
  • Farine : 110 + 10 g
  • Beurre : 110 g
  • Sucre en poudre : 110 g
  • Oeufs : 2
  • Rhum : 2 cl
  • Levure : 0,5 sachet
  • Sel : 1 pincée
  • Beurre en plus pour le moule : 1 noisette

Mettez les raisins secs dans une assiette creuse et recouvrez-les d’eau très chaude et du rhum. Laissez macérer.
2 Préchauffez le four à 180 °C.
3 Faites fondre le beurre coupé en lamelles dans un petit bol placé au micro-ondes durant environ 20 sec.
4 Dans un saladier, mélangez la farine avec la levure et le sel et creusez un puits.
5 Battez les 2 œufs entiers dans un bol avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre fondu et mélangez. Versez ce mélange dans le puits et mélangez doucement jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse.
6 Égouttez les raisins et roulez-les dans la farine restante avant de les incorporer dans la pâte.

Ensuite tant pour le gâteau au citron que le cake aux raisins secs le mode opératoire est le même.

Source de la recette du cake aux raisins une recette tirée d’un magazine, je crois que c’est SAVEURS.

Mettre la préparation en bocaux

Il faut des bocaux droits style bonne maman comme sur la photo. Le couvercle ne doit pas être usé.

Verser dans des bocaux que vous aurez préalablement lavés soigneusement puis sécher rigoureusement. Beurrer généreusement, fariner aussi. Verser la pâte au 2/3 du bocal.

Mettre dans un plateau allant au four pour une cuisson de 40 minutes à 170° . Sortir du four laissez tiédir 3 minutes refermer soigneusement et poser le pot côté couvercle sur le plant de travail. Remettre à l’endroit une fois les bocaux froids.

  • Utiliser des bocaux à confiture droit à large ouverture, pour un démoulage facilité.
  • Laver soigneusement les bocaux et les couvercles à l’eau chaude savonneuse ou les passer au lave-vaisselle. Les rincer puis les sécher rigoureusement.
  • Les bocaux doivent être en parfait état et les couvercles également. Pour les couvercles l’idéal étant de les utiliser qu’une seule fois.
  • Beurrer généreusement et en intégralité le pot, pour un démoulage sans accroc, les fariner, verser une càs de farine après les avoir beurré. Tourner le pot puis jeter l’excédent en le secouant.
  • Les pots sont remplis aux ¾ pas plus sinon ça déborde
  • On fait cuire en posant directement les pots sur un plateau du four
  • Lorsque les gâteaux sont cuits, on sort les pots du four et on referme. Attention c’est chaud, faire cela à l’aide de gants. Si les gâteaux débordent les tasser avant de poser le couvercle et éventuellement couper l’excédent.
  • Retourner le pot côté couvercle sur le plan de travail et laissez refroidir.
  • Se converse dans un endroit frais à l’abri de la lumière pendant 6 semaines et si vous voulez prolonger le temps de conservation soit vous entreposez les pots au frigidaire soit vous les stérilisez  et pour cela compter une heure à partir du moment où l’eau atteint 100 °.

Mon ressenti, c’était à tenter, mais je vous avoue que franchement ça ne m’a pas emballé des masses. Certes il y a un côté pratique, à pouvoir transporter ces pots  prêts à voyager, à offrir etc… Mais j’aime aussi admirer mon gâteau enfler-gonfer durant sa cuisson, embaumer la cuisine pour une dégustation immédiate, et je trouve toujours des postulants pour partager mes essais gourmands…J’en ai apporté au bureau mes collègues ont bien aimé.

Sur ces notes de « fourmi » et une vision prise dans le jardin de Leyre un jour nuageux-cotonneux, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous retrouve très vite pour un nouvel échange gourmand qui sera facile et savoureux. D’ici là, prenez bien soin de vous les amis et profitez de ce long week-end qui se profile si vous avez la chance de pouvoir en profiter car, vous le valez bien !

e

4 Réponses à GATEAUX EN BOCAUX LONGUE CONSERVATION

  1. Jamais essayé cette étonnante technique !

  2. Passion dit :

    je ne connaissais pas, mais je ne suis pas tentée… comme tu le dis dans ton appréciation, rien ne vaut l’instant où l’odeur du gâteau qui cuit et les yeux des gourmands qui attendent!!!!
    Joli rose
    Demain, je traverse la Leyre
    Bises et Flonflon

  3. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Je succombe moi aussi à ce mode de cuisson. Je n’ai jamais tenté l’expérience sauf pour des babas au rhum en bocal. Mais ta recette m’interpelle, je trouve cela original et très pratique pour emporter. L’originalité, c’est tout toi ça …

    Un tout grand bravo soeurette et mille mercis, tu es formidable!
    On attend déjà le prochain échange gourmand.
    Gros bisous.
    Patformi.

  4. missfujii dit :

    C’est tellement vite fait un gâteau, j’avoue que cette option ne tente pas trop

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :