RILLETTES DE POISSONS ( SARDINES – MAQUEREAUX ET LOTTES) STÉRILISES

rillettes de poisson

Lors de ma dernière opération de nettoyage du congélateur, j’avais récupéré des filets de sardines qui n’ont pas eu le temps de se faire dorer la pilule au barbecue, enrichis de maquereaux et non pas que je veuille faire chic, mais quelques lottes surgelées dans une plage.. heu dans une poche abandonnée. Ma réserve pâté étant au plus bas, je m’étais dites, tiens et pourquoi pas des rillettes. Comme je savais qu’on n’allait pas déguster cela d’un coup, alors tant qu’à faire stériliser ma production.  Les rillettes c’est vraiment faciles, on assemble les ingrédients, on mixe, on met en pot, puis on stérilise. Enfin, si on veut, ou on conserve au congélateur si on n’a pas envie de s’embêter avec la phase stérilisation. Cuisiner, c’est avant tout du plaisir à confectionner dans la perspective de partager, alors faites selon votre feeling. Ces rillettes qu’on conserve au frais avant dégustation sont justes irrésistibles. Je les ai servies avec du pain grillé frotté à l’ail, et d’autre fois, avec  des gressins. Moi c’est fait, et vous, allez vous tenter la recette ?

rilletes de poissons

Façon grand écran, prochainement sur les écrans de Leyre : un cocktail maison, un apéro mini budget.. aumaxi goût !

rillettes poisson

  • INGRÉDIENTS POUR LA CONFECTION DE RILLETTES DE POISSONS (SARDINES, MAQUEREAUX ET LOTTES) STÉRILISES :

  • 1 kg de filets de sardines

  • 500 g de filets maquereaux

  • 500 g de lottes congelées en sachet.

  • J’ai mis dans le bol d’un mixeur les différents poissons, le jus de 4 citrons verts – 20 cl de crème liquide entière  – 30 g de câpres – 20 g de moutarde fine et forte – 20 g de cornichons – 170 g de beurre en morceaux – salez modérément pour cause de présence de câpres, puis poivrez environ 8 g (j’aime que ce soit relevé)

POUR LA CONFECTION DE RILLETTES DE POISSONS (SARDINES, MAQUEREAUX ET LOTTES) STÉRILISES :

  1. Contrôler qu’il ne subsiste aucune arête, à défaut les enlever avec une pince

  2. Mixer jusqu’à obtenir une texture onctueuse mais qui garde du relief.

  3. Laver soigneusement les pots qui acceptent la stérilisation, les sécher tout aussi méticuleusement.

  4. Remplir les bocaux jusqu’à 2 cm du rebord.

  5. Mettre un joint ou une capsule neuve en fonction du bocal choisi, Fermer.

  6. Déposer dans le stérilisateur et compter deux heures à partir de l’instant où l’eau atteint la température de 100 °.

  7. Laissez refroidir dans le stérilisateur, Séchez les bocaux, les étiqueter puis les ranger à l’abri de la lumière et des variations de températures.

  8. A l’instar du pâté qu’il faut garder six mois pour que les arômes se libèrent et que le contenu se bonifie, les rillettes de poisson peuvent se déguster aussitôt faites.

rillettes de poisson

PS : Mon impression post dégustation : c’est le goût du maquereau qui prédomine, j’ai une copine qui m’avait dit : « dommage d’avoir mis la lotte, elle est inexistante au goût ! » Ce qui est la stricte vérité. Vous pouvez donc mettre à la place de la lotte, un poisson moins noble, du lieu, des filets de limande etc…

Sur ces notes iodée et une vision éclairante découverte au détour d’une promen♥de, je vous souhaite à tous de passer un excellent week-end. Je vous dis à très vite pour une nouvel échange gourmand. D’ici là prenez bien soin de vous les amis, car vous le valez bien !

Pour télécharger l’application gratuite RECETTES DE LEYRE ET D’AILLEURS.FR

Pour ne pas rater les publications de Recettes de Leyre, vous pouvez vous abonner à sa newsletter, pour cela remonter en haut de la page pour renseigner la case à droite.

 

5 Réponses à RILLETTES DE POISSONS ( SARDINES – MAQUEREAUX ET LOTTES) STÉRILISES

  1. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Là, tu me prends vraiment par les sentiments … Les rillettes, j’adore !
    Et je parle en connaissance de cause car je me souviens avoir savouré un pot de rillettes  » façon soeurette  » que tu m’avais envoyé. J’avais adoré!
    Donc, je ne puis que recommander à tes lecteurs de se laisser aller à réaliser ta recette car je suis certain qu’ils vont adorer et se pourlécher.
    En moindre quantité, je vais tenter de la réaliser aussi.

    Un tout grand bravo à mon cordon bleu préféré, tu es épatante!
    Bise bien amicale joue gauche et joue droite.
    Patformi

  2. Marie dit :

    Humm! des rillettes de poissons qui ne demandent qu’à gagner le cœur d’un pain grillé frotté à l’ail… cela me donne envie, mais sans la lotte peut être!
    Grosses bises à vous deux et des grattouilles à blanche neige.
    Marie

  3. chacha70c dit :

    Je ne pensais pas que l’on pouvait stériliser des plats contenant de la crème fraiche, maintenant que je sais que c’est possible tu m’ouvre les portes d’une infinie possibilité de bocaux pour mon étudiante et pour nous, les rillettes de poisson voilà une super idée pour les repas du soir et si on veut faire diététique en tartiner de feuille d’endive avec quelque carré de betterave et voilà un petit apéro qui veux du bien au petit fessier et aux artères.
    Bonne ballade ce week end, le lampadaire fait très romantique

  4. Passion dit :

    Pour ma part, c’est le maquereau que j’enlèverai, car son goût domine trop.mais ta recette ressemble aux miennes…Sauf que, j’ai congelé parfois… mais je n’ai jamais osé stérilisé .
    Merci du tuyau . j’essaierai avec les deux poches qui restent au congel (petits grondins du bassin et filet de saumon)
    Belle journée

  5. missfujii dit :

    Mon congélateur, il faudrait que je le nettoie moi aussi Un régal sans aucun doute cette recette

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :