GATEAU A L’ORANGE DE LA MERE BLANC

Le gâteau à l’orange de la Mère BLANC a été confectionné deux fois dans la même semaine. Il a été dégusté aussi vite qu’il avait été mitonné. J’ai eu droit à une prescription tendresse : deux tranches par jour. Une part pour accompagner mon café matinal et une seconde part pour mon quatre heures, ou comment un amoureux t’apprivoise… touche par touche..tranche après tranche. Je dédicace ce gâteau à tous les amoureux qui roucouleront sans aucun doute le 14 février prochain, mais aussi à ceux qui continueront à prendre soin l’un de l’autre, les 364 jours restants de l’année. Mais cette douceur s’adresse aussi à ceux qui attendent l’amour avec un grand A, l’espère… mais également aux réfractaires de démonstration à visée (il faut l’avouer) un brin commerciale, bref c’est une recette pour tous…J’ai des amis, 70 ans pour lui et 65 ans pour elle, dont 47 de vie commune….qui iront mercredi déjeuner au resto histoire de marquer le coup, et de continuer à donner de l’attention à l’autre.

 

Elle se fera belle pour lui, et il revêtira ses plus beaux atouts…Le secret de la longévité de leur couple ? Ils se disent tous les jours « je t’aime »… à travers de tendres attentions :  « enfile ton gilet avant de sortir, il y a un petit vent » ou un  « non on ne mangera pas de charcuterie cette semaine, le médecin te l’a déconseillé »….et lui à son tour lui dira : «  je t’ai préparé ton thé « … » J’ai gratté le givre de ta voiture »….des gestes nourris par le quotidien, où leur regard se croisent…se fondent…Je nous souhaite à tous de vivre un amour serein (heu pas flon flon à s’ennuyer à mourir) où le regard de l’autre vous enveloppe, vous câline, vous absous de tout, et ou l’autre vous accepte avec vos défauts comme s’ils étaient des qualités…Je connais un amoureux qui susurre à sa belle « adorer ses ronflements, ça le rassure !!!! ». C’est beau l’amour, n’est ce pas ?

Ingrédients pour le gâteau à l’orange de la Mère BLANC : de quoi garnir un moule à cake

  • 2 oranges à jus
  • 150 g de beurre
  • 150 g de sucre
  • 115 g de farine
  • 115 g de sucre glace
  • 2 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de Kirsch

Préparation du gâteau à l’orange de la Mère Blanc :

  1. Préchauffer le four à 210°C puis beurrer et fariner le moule choisi.
  2. Prélever le zeste des deux oranges puis les presser.
  3. Faire fondre le beurre dans une casserole à feu doux, puis hors du feu, ajouter le sucre en poudre  et mélanger jusqu’à l’obtention une mélange homogène. Ajouter le jus de l’orange pressée, puis les œufs un par un. Ajouter la farine préalablement tamisée, la levure et la quasi-intégralité des zestes. Bien mélanger pour obtenir un mélange lisse.
  4. Verser la pâte dans le moule et enfourner à 210°C pendant 10 minutes, baisser ensuite la température du four à 180°C (Th 6) et laisser cuire encore 20 minutes.
  5. A la fin de la cuisson, laisser refroidir 5 à 10 minutes, démouler et transférer sur une grille.
  6. Préparer le glaçage en mélangeant le jus de l’orange, le sucre glace et le kirsch.
  7. Une fois le gâteau refroidi, napper avec le glaçage

PS : La mère BLANC est la grand mère du célèbre cuisinier Georges BLANC,  qui tenait l’auberge des Blanc à Vonnas. Ce gâteau est étonnant de par sa simplicité. Il en devient irrésistible grâce à son punchage qui lui donne une surface légèrement croquante pour une consistante moelleuse. La texte de ce gâteau m’a rappelé celui-ci.

Source de cette recette prise ICI.

Sur ces notes acidulées mais confites de sentiments roucoulants et une vision ad hoc, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments. Je vous retrouve avec un plaisir renouvelé, pour un nouvel échange gourmand, d’ici là prenez bien soin de vous les amis, vous le le valez bien !

Pour ne pas rater les publications de Recettes de Leyre,  vous pouvez vous abonner à sa newsletter, pour cela, remontez en haut de la page pour renseigner la case afférente.

Je dédicace cet article, à un amateur de « paiiin et  de piiingouin » au gâteau qui fond sur le cœur ….

6 Réponses à GATEAU A L’ORANGE DE LA MERE BLANC

  1. Nelly dit :

    Ce serait parfait pour mon goûter !

  2. Passion dit :

    Ce gâteau ne m’est pas inconnu mais ce que je préfère c’est ta façon de nous le raconter!
    J’ai moi aussi dans mes relations, un couple âgé de 15 ans de plus que celui dont tu vantes cet amour si enviable… et eux aussi, sont un exemple de savoir s’aimer…. . comme un peintre ravive un tableau vieilli, par des petites touches de couleur, eux se prodiguent des regards qui illuminent la toile de leur vie .Que c’est bon…presque autant que ton gâteau
    Bonne St Valentin Veb

  3. Patrick dit :

    Pour l’avoir réalisé ce jour, je confirme que ce gâteau est sublime en saveur et texture.
    Encore un tout grand merci à toi Véronique.

    Patrick

  4. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    J’ai craqué et flashé dès le début de la lecture de la recette de ce superbe gâteau. Facile à réaliser en effet et avec peu d’ingrédients. Et comme de surcroît j’adore la saveur orangée dans les gâteaux, je ne vais pas me faire prier pour le réaliser ce week end.

    Un tout grand bravo soeurette et mille mercis, tu es formidable!
    Bise bien amicale
    Patformi

  5. mr bricolage dit :

    La pâtisserie et l’amour, c’est pareil – une question de fraîcheur et que tous les ingrédients, même les plus amers, tournent au délice.

  6. nicool dit :

    Si c’est le gâteau de l’amour fondant , je fonce tout de suite dans ma cuisine nous préparer ce petit dessert glacé à déguster sous la neige ….
    Bises chère Web

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :