MIROIR AUX GROSEILLES & AUX FRUITS ROUGES

Vendredi 9 juillet 2010

P1010463P1010462

Invitée chez des amis, j’avais voulu un gâteau transportable (ça aurait été loupé, si ce n’étant l’ingéniosité de Mistereyre, il est arrivé, impec) car ils habitent à 1 heure de route de chez nous. C’est un gâteau composé d’une génoise, d’une couche de mousse aux cerises, une deuxième de mousse aux fraises entre lesquelles j’ai intercalé des framboises et terminé par un miroir aux groseilles.

En bref, si vous savez  monter une crème en chantilly, ce gâteau est pour vous. J’avais fait ma génoise depuis un mois et l’avais congelé. La veille j’avais préparé les mousses et laissé le gâteau reposer une nuit dans le congélo. Ce n’est pas pour me trouver des excuses, mais je voulais le prendre en photo avant de l’emmener, et Misteyre qui est d’une patience infinie, puisqu’il me supporte, piaffait (à juste titre) pour mon retard sur l’horaire fixé (1 toute petite demi-heure, bon je confesse 50 mn plutôt) J’aurais dû lisser le pourtour avec une spatule, le visuel aurait été plus flatteur  mis à part ce détail esthétique, au gôut, il était vraiment bon, fruité et léger. Il fait son petit effet pour un travail que je qualifierai de minimal.

Ingrédients pour un gâteau pour 8 gourmands (+ si les parts sont moins généreuses)

40 cl de crème liquide entière + 3 càs de sucre

300 g de fraises + 3 càs de cit’press + 3 càs de sucre et 3 feuilles de gélatine

200 g de cerises +2 càs de sucre + 2 càs de cit’press + 2 feuilles de gélatine

Miroir aux groseilles :

200 g de groseilles que l’on écrase avec une fourchette dans un tamis ou passoire à grille fine, on laisse les fruits égoutter leur jus qu’on récupère (environ 80 g)

3o g de cit’press

2 feuilles de gélatine

1 barquette de framboises

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans trois bols différents.

Verser dans un saladier la crème liquide entière avec le fouet puis déposer dans le congélo pendant 15 mn.

A l’issue de ce temps, battre en chantilly la crème liquide avec 3 càs de sucre.

Diviser la crème en deux parts égales.

Dans un bol mixer les fraises et citr’press, prélever 4 càs qu’on met dans une casserole à chauffer et dans laquelle on ajoute les feuilles de gélatine bien essorées. Une fois les feuilles dissoutes, les rajouter aux fraises mixer, laisser tiédir puis incorporer délicatement la crème chantilly.

Procéder de la même façon pour les cerises, puis mettre au frais.

Génoise : 40 g de farine – 40 g de poudre d’amandes – 6 càs de maïzena – 5 œufs  – 150 g de sucre – 1 sachet de levure (cette quantité m’a faite deux génoises fines, car je ne voulais pas la découper et en mettre une au milieu des deux mousses).

Pour la génoise, séparez les blancs des jaunes, monter les blancs en neige avec une pincée de sel et 50 grs de sucre qu’on versera cuillère par cuillère.

Battre les jaunes d’œufs sur lesquels on va verser 5 càs d’eau bien chaude dès que le mélange commence à mousser rajoutez les 100 g de sucre, mélangez puis rajoutez (la farine, poudre d’amandes, maïzena, levure) que l’on aura tamisé.

Puis incorporez délicatement les blancs en neige en plusieurs fois dans le mélange.

Etalez à la pâte à génoise dans le plateau de votre choix recouvert au préalable de papier sulfurisé s’il n’est pas en silicone.

Faire cuire dans un four préchauffé à 160 ° pendant 15 mn. Sortir puis laisser refroidir.

Placer le biscuit refroidi sur un plat cerclé par le bord d’un moule. Verser dessus la mousse à la cerises, puis déposer dessus les framboises grossièrement concassées. Mettre au congélo pendant 30 mn.

Sortir et couvrir de la mousse à la fraise et mettre au frais.

Pendant que la mousse prend, dans une casserole préparer le miroir. Mettre le jus, le sirop et  le cit’press sur le feu essorer la feuille de gélatine et remuer jusqu’à sa dissolution. Laisser refroidir à température ambiante.

Sortir le gâteau puis verser le miroir dessus et mettre au moins 4 H au frais.

Le citr’press : est un sirop de citron, que j’ai acheté comme pour tous mes autres sirops à la Maison Germain à ST FLORENT SUR AUZONNET.

Par véb – Voir les 46 commentaires

Jeudi 8 juillet 2010

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :