PIMENTS DES LANDES ET POIVRON CONSERVATION EN SALAISON MAISON

Samedi 11 septembre 2010

piments landesPIMENTSALAISON

PIMENT DANS LEAUPIMENTMONTDEMARSAN

Assez buller, j’écoute mon ami TOUN et zou je vous livre ma recette du jour. A pareille époque, en principe nos potagers doivent suffisamment produire pour pouvoir emmagasiner du soleil en bocaux. Cette année j’ai mis en salaison des piments doux des landes provenant du potager.  Pour la photo en bas à droite, vous vous rappelez que je vous avais conté, il y a quelques temps de cela, mon escapade,  vers un marché de producteurs TARTE A LA BATAVIA, OIGNONS VIOLETS & ANCHOIS , comme l’heure de fermeture approchait, je déambulais devant un stand recouvert de quelques piments et où  aucune étiquette ne figurait, j’ai alors demandé au vendeur ,le prix. Il m’a répondu  avec l’accent du sud-ouest : « approchez ma tite dame votre cabas, 1 € la poignée « ! J’ai pris la dernière poignée qui restait. Originale l’unité de mesure, non ?

  • 1 kg de piments
  • 1/2 l  litre  de vinaigre blanc
  • 1/4 d’eau
  • 1 càs de graines de coriandre
  • 1 càs de baies de geneviève
  • 1 càs de sel fin
  • Laver le ou les bocaux soigneusement puis les éponger.
  • Laver les piments puis couper un brin de leur queue environ 2 cm.
  • Les sécher avec du papier absorbant. Les disposer de façon harmonieuse dans le ou les bocaux. Faire chauffer le vinaigre, l’eau, le sel et faire chauffer le mélange jusqu’à ébullition.
  • Là éteindre le feu ajouter les baies et graines de coriandre, attendre que le mélange tiédisse voire refroidisse et le verser sur les piments.
  • Fermer le ou les bocaux et attendre un bon mois avant de consommer.
  • Si vous vous demandez où je les utilise, et bien je m’en sers pour agrémenter, pizza, salade, ragoût, bruschetta…

 

2 Réponses à PIMENTS DES LANDES ET POIVRON CONSERVATION EN SALAISON MAISON

  1. Maczko annie dit :

    Bonjour,

    Je voudrais surtout savoir OU m’en procurer des frais ?

    Merci

    • Véb dit :

      Bonjour Annie
      Vous pouvez vous en procurez sur les étals de marché, certains supermarchés en vendent au rayon des légumes frais. Si vous n’avez pas de jardin, on peut les cultiver même en jardinière. J’espère vous avoir répondu. Bien cordialement
      Véb

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :