GRATIN DE COINGS CONFITS A LA ROSE ET A SA CREME AUX NOIX ET AU SESAME

Pour avoir bien bossé avec la recette précédente, je vous confie ce soir une du genre, moins j’en fais mieux je me porte. Commencer par

N’avoir qu’1/2 H  de temps, entre la préparation et la cuisson de ce dessert, avant de placer

puis

Avec un dessus qui croque. C’est une crème sans prétention et que vous pouvez décliner avec vos fruits favoris.

Ingrédients pour 4 ramequins comme sur la photo,

je vous laisse choisir 2 gourmands sur place ou happer 4 gourmets qui passent :

1 coing – 50 g de sucre – 20 cl d’eau – 3 boutons de roses – 2 clous de girofle.

2 jaunes d’œufs, 50 g de sucre, 20 g de noix concassées, 50 g de poudre de sésame, 200 g     (ou 20 cl) de crème liquide entière, 5 gousses de cardamone, 100 g de pralin de noix comment faire ici

2 blancs battus en neige

Laver le coing  puis le couper en tranches, ni trop fines ni trop épaisses (ça c’est pour  relever le niveau de difficulté de cette recette) les mettre à confire avec 50 g de sucre les boutons de rose et les clous de girofle pendant 15 mn.

Fouetter légèrement les jaunes d’œufs et le sucre. Incorporer les poudres d’amandes-noisettes, les graines de cardamone moulues finement. Ajouter délicatement les blancs en neige.

Dans des ramequins déposer les quartiers de coing et recouvrir de l’appareil aux œufs.

Parsemez de pralin généreusement ou pas, là aussi c’est vous qui voyez et enfournez pendant 20 mn à 170 °. Mettre la crème à refroidir jusqu’au moment de servir.

PS : Si comme Flor vous n’aimez pas le parfum de la rose,  vous pouvez confire le coing avec une gousse de vanille, un zeste de citron, une lichette de rhum, bref ce que vous aimez car sans épices et/ou arômes, les coings peuvent s’avérer fades.

PSS  : Comme je l’écris plus haut, si vous trouvez le prix des fruits frais prohibitifs, prenez les congelés ou en conserve, et vous gagnerez aussi en temps de préparation.

Pour obtenir de la poudre de grains de sésame, faire torréfier dans un four chaud les graines puis les moudre finement pendant une dizaine de minutes à 170 °. Si vous n’êtes pas fan de la poudre de sésame vous pourrez la remplacer par de la poudre d’amande.

Voilà je vous ai tout dit.

Sur ces notes qui embaument,  je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et de profiter de cette saison flamboyante.

L’auteur de cette phrase est l’écrivain Janine BOISSARD, dont j’avais lu d’une traite à leur sortie, « il a un an il a y un siècle il ya une éternité » chanterait Joe DASSIN, »l’esprit de famille » ou « Malek ».

20 Réponses à GRATIN DE COINGS CONFITS A LA ROSE ET A SA CREME AUX NOIX ET AU SESAME

  1. Calou dit :

    ce doit être exquis !!!

  2. J’ai le sourire en te lisant pour tes jolis gratins si originaux ! Coings et rose, quelle délicate association ! Mais aussi pour Janine Boissard dont j’ai lu tous les livres si charmants et aussi Françoise Bourdin et ses histoires de famille et « ma voisine » de Saintes Madeleine Chapsal que j’ai eu la chance de croiser dans une manifestation cet été ! Voici de jolies lectures pour se détendre mais il y en a d’autres plus sérieuses pour nourrir son esprit ! Encore des goûts communs !!!! Bon en attendant, je note ta délicieuse recette, bravo ma chère, j’adore ! Bises. Jeanne

  3. domi dit :

    Pour avoir bien bossé avec la recette précédente, je vous confie ce soir une du genre, moins j’en fais mieux je me porte. Voilà pourquoi il faut la laisser dans un… » coing « 

  4. Boljo dit :

    Pas coing chez moi, nulle part, nada pour réaliser cette recette à l’eau de rose (j’ai pas résisté et où veux-tu que je trouve des roses ? Mon papa, il a fait des kilos de coings et je ne peux même pas en manger pas plus que me régaler avec ta belle recette. Biz

  5. Brigitte dit :

    Qu’elle belle recette colorée!
    Elle me rappelle l’été parti trop vite.
    Pourtant le coing est un fruit d’automne!!!
    Une bête question: tes boutons de rose…sont-ce des vrais?;)
    Bravo et gros bisous
    Passe une belle soirée.
    Ici, ce sera au coin du feu, dans le divan, le plaid sur les jambes et un grand thé entre les mains;)

  6. Hervé dit :

    cette recette me plait beaucoup !! qu il fait bon de venir chez toi tu nes jamais à cours d’idées !!
    merci pour ce beau partage gourmand
    bonne soirée
    hervé

  7. Heart Of Wild dit :

    Le coing de cette manière j’aime beaucoup, ce doit être vraiment gourmand, à parfumer différemment à chaque fois pour découvrir cette recette d’une autre façon !
    Je repensais à un commentaire que tu m’avais laissé et auquel j’avais oublié de répondre, oui j’aime beaucoup le jardinage, je trouve cela relaxant, bien que certaine « corvée » que j’ai pu faire plus jeune m’exaspérait au plus au point. Quand venait l’automne, devoir ramasser les feuilles dans l’herbe humide et froide.. Mais on avait le droit à un chocolat chaud après 😉

  8. CLquipopotte dit :

    Je veux bien me dévouer et être le gourmet qui passe …
    Je vois aussi , que tu essayes de soudoyer Dame Lop pour avoir des poires de Fisée … Non , faudra viendre !!!! Ou alors , je serai obligée d’aller t’en chercher … Mais tu sais comme je dois me forcer pour passer des weekends normands …
    A tout vite Dame Veb …
    Confiotement gourmand …
    Bel après midi !!!
    ♥♥♥

  9. chacha dit :

    dommage que tout mes coings soient partie en confitures car ce dessert me plait beaucoup, je n’ai jamais trouver de coing en conserve ni même congelé mais je ne vais pas chez P…..d c’est peut être une des raisons. je te souhaite une bonne journée, je vais faire farniente cet après midi hier j’ai trop présumé de ma jeunesse et je dois dire qu’aujourd’hui je ressemble à une grand mère de 80 ans.

  10. Lili dit :

    Ma grand’mère avait un cognassier dans son jardin et je machouillais ces fruits
    car j’aimais leur âpreté.
    Quel drôle de goût me direz-vous.Mais elle faisait une pâte de coing….délicieuse
    Qu’elle mettait dans des bols et que découpions en morceaux plus ou moins
    gros,suivant notre gourmandise
    Que de doux souvenirs me reviennent en mémoire!!!
    Recevez chère Veb 2230 bises bien douces comme mes souvenirs
    Lili

    • Véb dit :

      J’aime beaucoup le coing sous toutes ses formes, je le machouille comme vous sous l’oeil un peu étonné des miens, et comme vous ma grand-mère paternelle avait un cognassier chez elle, il était magnifique au mois de mai. J’ai toujours connu chez elle une boîte en fer avec à l’intérieur de la pâte de coing pour les amis de passage et les gourmands de la maison. J’aime le coing pour ce qu’il soulève en moi comme souvenirs, et je vois que c’est pareil pour vous. 2232 BIZ bien amicales jolieetsensibleLili

  11. kola dit :

    Une superbe et très goûteuse recette Veb… j’aime particulièrement ces mélanges d’épices qui entourent les coings, une excellente et gourmande idée, bravo mais ce serait chaque jour qu’il faudrait applaudir chez toi mon amie… toujours pas la news !! alors dès que j’ai un moment j’accours !! je te souhaite une très belle journée, gros bisous
    Jacqueline

  12. Eliane dit :

    Bonjour Veb, du naturel dans ton assiette, que ce soit sucré ou salé, que du bon
    cette recette en est une preuve, trop bon , merci amie
    Des gelées de nuit et soleil la journée… idéal , j’espére chez toi aussi

  13. Patricia dit :

    Hello Veb,
    Les coings : j’adore ça, sous toutes leurs déclinaisons… C’est tellement délicieux et parfumé.
    Je ne m’en lasse pas !!! 😉
    Tu as réalisé une superbe recette. Ton gratin doit être exquis avec ce petit parfum de rose … (mais pas trop pour moi : juste un soupçon !!) … J’aurais tendance à pencher pour la vanille … Tu le sais : j’en ai un stock !!! 😉
    … Comment tu confis le coing ? Dans les quantités tu indique 50 gr de sucre et dans la recette tu parle de 100 gr ?? Mon expérience est limitée pour confir les fruits… !! 😉

    J’ai encore des coings qui attendent d’être utilisés, je sens que je vais bien me régaler.
    Merci Veb, pour cette savoureuse recette.

    Pour ce qui est des poires de Fisée, c’est un fruit vraiment très « local » qui ne couvre même pas toute la normandie mais seulement la Seine-Maritime !!!
    Dommage que tu n’étais pas là quand Caro est venue la découvrir, je suis certaine que tu aurais aimé et que nous nous serions bien amusées… Papoter, cuisiner, se balader … 🙂
    … Il y a encore un tout petit peu de poires de Fisée sur les marchés mais elles deviennent très rares et la plupart des producteurs préfèrent la vendre aux pâtissiers … Ben tiens !!!
    Bises,
    Patricia

  14. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Ouf ! Un peu de soulagement quand – même, il était temps mais cependant, ton dessert est très élaboré et franchement  » Top  » et je l’apprécie tout particulièrement.
    Peu de temps pour réaliser une recette savoureuse … C’est, encore une fois, tout l’art de la cuisine et pour cela, on sait que l’on peut te faire confiance …

    Mille fois bravo encore pour ce savoureux dessert, tu es formidble!
    Bise très cordiale
    Patrick

    P.S. J’ai des problèmes avec mon hébergeur  » Over-blog « , reçois – tu ma news ?

  15. Flor dit :

    Les coings, je les ai confits à la cannelle (faute de boutons de roses), alors y-a-pu-qu’à! Big biz, ma Vèb

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :