MARRON GLACE-CONFIT MAISON, SIMPLE ET FACILE… MAIS LONG

Pour cette recette relativement économique quand on voit le prix du moindre paquet de marrons confits…ça peut aider à motiver. Car pour la confectionner il vous faudra hormis du temps surtout, surtout comme dirait l’écrivain Jean ANGLADE :marrons11 sachet de marrons picard sous le bras, 1 kg de sucre, de l’eau et une semaine plus tard ça donne un

Ingrédients pour environ une 50 de marrons entiers, le reste se brisera en cours de route (snif)

1 kg de marrons épluchés (surgelés chez Picard)
1,2 l d’eau minérale
1 kg de sucre blanc
1 gousse de vanille

Il est indiqué sur l’emballage de faire cuire les marrons, je ne l’ai pas fait et bien m’a pris. Car d’un, ils sont d’un petit calibre et si je les avais fait cuire, après les séances de confisage, il me serait resté trop de brisures de marrons au lieu du fruit entier.

1) – Mettre dans une cocotte en fonte ou autre ustensile profond, le sucre, l’eau la gousse de vanille grattée.

Attendre que le sucre ait entièrement fondu environ 7 mn puis plonger les marrons et compter 10 mn de cuisson à partir de l’ébullition.

Arrêter la cuisson couvrir et laisser reposer pendant 24 H.

L’idéal est de mettre les marrons dans le panier d’une cocotte. Si comme moi vous n’êtes pas l’heureux possesseur d’une cocotte, j’ai mis une passoire au dessus d’un saladier.

2 ) – Le lendemain égoutter les marrons dans la passoire posée au dessus du saladier préparé à cet effet.
Porter le sirop à ébullition pendant une dizaine de minutes, puis plonger les marrons pendant 5 mn dans le sirop. Coupez sur le feu, couvrir et laisser reposer 24 H.

4/ Réitérer ce procédé pendant plusieurs jours, le temps que les marrons deviennent translucides signe qu’ils ont confit.

L’opération a duré 7 jours.

Là sortir délicatement à l’aide d’une écumoire les marrons. Poser sur un plateau une grille (ici du four) et pendant 24 H.

Et là deux options s’offrent à vous :

– soit vous les laissez natures et ils se suffisent à eux mêmes, et ont l’avantage d’être moins caloriques

– ou vous prenez 2 càs du sirop filtré que vous mélangez avec du sucre glace jusqu’à obtention d’une pâte couvrante mais néanmoins liquide. Passer délicatement une couche à l’aide d’un pinceau.
J’ai gardé le sirop et les brisures pour garnir, fromage blanc, verrines, gâteau…

Confidence pour confidence : L’an passé j’avais fait de la crème de marrons et j’avais gardé le souvenir de séances d’épluchage que j’avais trouvé rébarbative, enlever la 1ière écorce puis la seconde peau.

Alors cette année quand j’ai comparé le prix de vente du marron  au kg d’un même calibre épluché et non épluché j’ai trouvé une différence inférieure à 2 €. Comme pour moi cuisiner rime plutôt avec le mot plaisir que corvée, j’ai opté pour l’enrichissement des actionnaires Picard.

Si vous arrivez à dénicher des marrons de plus gros calibres c’est tout de même plus sympa, ça présente mieux indéniablement. Mais l’Archèche étant loin de chez moi …à défaut de grives je me suis contentée de merles.

Sur ces notes confites de gourmandises, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments.

30 Réponses à MARRON GLACE-CONFIT MAISON, SIMPLE ET FACILE… MAIS LONG

  1. […] la deuxième recette de marrons glacés maison que je publie. J’ai reçu il y a quelques temps de cela deux méls […]

  2. Bonjour 🙂 J’aurais besoin d’aide ! J’ai voulu tenter vos marrons glacés, mais à J2, lorsque j’ai porté le sirop à ébullition pendant 10 min, il s’est transformé en caramel !!! J’ai récupéré mes marrons, mais qu’est-ce que je fais ? Un nouveau sirop ? Qu’est-ce que j’ai mal compris ? Merci d’avance !

    • Véb dit :

      Bonsoir Corinne
      Là où vous en êtes il faudra refaire un sirop parce que le sirop à j+2 transformé en caramel, je pense que vous avez dû mettre votre sirop sur feu vif, il faut mettre le feu au minimum pour atteindre le stade d’ébullition. Je vais en refaire bientôt et je mettrai les photos par étapes. Tenez bon ça vaut vraiment la peine, et les marrons glacés sont un délice. Bien cordialement tenez moi au courant si vous y pensez !

      • Bien sûr que j’y pense ! 😉 Alors j’ai « sauvé » mes marrons et refait effectivement un sirop grosso modo tant pour tant sucre/eau, que j’ai reporté à ébullition 10 min pour me retrouver au même stade qu’après la première étape… J’ai remis mes marrons dedans, et je réessaie demain, à feu extra doux ! Je ne désarme pas aussi facilement, surtout vu le temps que j’ai mis à trouver un truc pour éplucher mes châtaignes !!!! Je reviendrai dire la suite de mes péripéties ! Au moins, je pourrai dire ce qu’il ne faut surtout pas faire ! 😉 Très bonne soirée 🙂

        • Bon, me revoilà !! Promis, c’est la dernière fois que je t’embête !! (je croisais les doigts en disant ça ! 😉 ) Alors, ma première série, exit, je l’arrête (pas grave, j’utiliserais des bouts dans des biscuits, ça va être trop bon) je pense que j’ai fait deux bourdes ! La première la cuisson de mon sirop trop fort qui a caramélisé, la deuxième c’est d’avoir divisé le sirop autant que les marrons et je pense que du coup, mes marrons ne baignant pas totalement dans le sirop, ils sèchent plutôt que de confire !! Alors trois questions avant de recommencer demain : je veux faire une petite quantité (genre 200 g de marrons), combien de sirop dois-je faire à ton avis ? Quand tu dis à feu doux pour le sirop, j’ai une induction (1 à 12), je mets à combien pour que ça ne caramélise pas, 2-3 ? Et enfin, quand j’arrête le feu, pendant le temps d’attente, mon sirop fige, emprisonnant les marrons, je suis obligée de refaire chauffer avec les marrons pour les égoutter, et ça n’a pas l’air d’être le cas chez toi, qu’est-ce que j’ai encore fait, hi, hi ??!!! Merci d’avance Veb et après, je suis repartie pour 7 jours (même pas peur !!! 😉 ) Bises et bonne journée

          • Véb dit :

            Coucou Corinne,
            Ne t’en fais pas tu ne m’embêtes pas.Donc on récapitule, feu doux pour de l’induction 2 c’est bien et pour 200 g de marrons j’opterai pour 200 g de sucre et 1/2 l d’eau. Quand le liquide atteins le stade d’ébullition, j’éteins, puis je couvre. Le lendemain (ou quand le liquide est bien froid) avant de remettre sur le feu je transvase à l’aide d’une passoire, mais à partir du 5ième jour le sirop devenant dense, je les retire à l’aide d’une écumoire et les pose ensuite dans une passoire lorsque j’ai récupéré l’intégralité du sirop je remets à chauffer. On pourrait les enlever aussitôt que le liquide bout, mais là le fruit ne s’imprégnerait pas du sirop, en il ne prendra pas cette couleur translucide caractéristique du confisage. Bravo pour ta persévérance, j’ai acheté mes marrons et je m’attaque bientôt à l’ouvrage, cette fois ci j’essayerai de détailler encore plus mon article. Merci pour ta confiance, courage, je suis persuadée que tu vas obtenir un super résultat. Biz et bel aprem

  3. dominique dit :

    Absolument FABULOUS!!! miam je ne sais pas si je vais le tenter maintenant faute de temps mais promis je tenterai l’expérience , merci pour ces moments de douceur d’humour et d’amitié!!

  4. Heart Of Wild dit :

    Je dois me lancer dans la confection de marrons glacés cette semaine (pour le nouvel an), mais j’espère avoir le temps. En tout cas un vrai régal 😉
    Et avec les brisures on peut faire des merveilles, dans des gâteaux, fromages blancs, mousses.. Je salive rien que d’y penser !

  5. une gourmandise à laquelle je ne peux pas résister
    j’ai essayé l’année dernière mais j’ai été déçue ! peut être que je suivrai ta recette
    bisous

  6. Jo dit :

    Superbe …. trop trop bon.
    BBonne soirée à toi.
    Big Bisous

  7. Calou dit :

    c’est mon péché mignon (enfin entre autres gourmandises sucrées !!!!!!) , bref , j’adore !!!!

  8. Bonjour Véronique, je suis vraiment admirative devant tes marrons, ils sont aussi beaux que ceux du commerce et même plus dorés donc vraiment parfaits ! Bravo, je n’aurais jamais le courage d’en faire et c’est préférable pour mes hanches car j’adore ça ! Ta petite famille va se régaler et tes amis seront « aux anges « avec tes cadeaux gourmands ! Gros bisous. Jeanne
    PS. Le vent souffle fort chez nous aie, aie, aie !

  9. kola dit :

    Bonjour amie,
    Et bien voilà que tu me coupes l’herbe sous le pied si je puis dire… j’avais également prévu d’en réaliser pour les offrir aux amis… lol… les voici réalisés de fabuleuse manière et superbement réussis !! la recette que j’ai n’est pas identique à la tienne mais… il me semble que ta façon de faire, si elle demande de la patience, obtient un résultat supérieur… à voir et à comparer… cela dit, ce ne sera pas pour aujourd’hui, peut-être en début de semaine prochaine… un peu « coincée » entre cuisine et bureau, en sautillant pour me déplacer avec un petit orteil cassé… je n’arrive pas à rester debout trop longtemps… lol… je vais de ce pas imprimer ta recette et comparer avec celle que j’ai… te tiens au courant mon amie, une toute belle journée pour toi, gros bisous
    Jacqueline

  10. Sécotine dit :

    Je confirme qu’en faisant cuire les marrons, brisure assurée … C’est du vécu de l’année dernière !
    Tes marrons me donnent très envie de recommencer, il est juste temps pour Noël, ou bien ?

  11. Patrick dit :

    Coucou Veb,
    Y aurait-il une belle bûche au marrons confits qui se prolilerait à l’horizon ?
    Le processus est un peu long c’est vrai mais quelle gourmandise encore !

    C’est une superbe réalisation comme à l’accoutumée! On ne s’étonne plus de rien avec toi!
    Bise cordiale
    Patrick

  12. Françoise dit :

    Après les calissons, les marrons… deux performances qui m’épatent. Surtout dans les deux je n’aurais jamais que ce soit possible de les confectionner soi-même. Les marrons glacés sont la grande gourmandise de Mister saveurs croisées et il serait si heureux que je me lance dans cette aventure… en tout cas bravo, c’est déjà la fête chez toi ! Bises affectueuses et belle journée, Françoise

  13. Nadji dit :

    BRAVO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tes marrons sont magnifiques
    Une recette à tester très vite.
    Très bonnes fêtes et à bientôt

  14. the vamp à sa super copine de Bordeaux ! dit :

    j’avour être d’accord avec les autres commentaires :

    bluffée je suis
    gourmande et créative tu es
    cuisinières passionnées nous sommes !

    ; = ))

    PS dans mon jargon JAJA veut dire VIN
    JA DOOOOOOOOOOOOOOOOOOORE le vin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  15. Brigitte dit :

    Et bien je suis bluffée! Je ne savais même pas qu’on pouvait les confire soi-même!
    Un boulot de longue haleine mais qui en vaut la peine! je serais heureuse que tu publies aussi la recette de la crème de marrons. Je n’en trouve pas par ici!
    Toutes mes félicitations pour cette magnifique réalisation bien gourmande;)
    Passe une belle journée mon amie, ici, la tempête souffle à nouveau depuis cette nuit!
    Bisous
    Brigitte

  16. GourmanDenise dit :

    Décidément, tu sais trouver mes points sensibles… les marrons glacés, c’est comme les calissons… j’adoooooooore !
    Bises

  17. Flor dit :

    Quelle patience, ma chère Véb! Mais quelle récompense, c’est vrai que tes « marronsmadeinhomeVéb » doivent être succulents. Je te laisse à toi le plaisir des les confire car je n’ai pas ce savoir-faire et ils sont si vite engloutis! Big biz soeurette et bonne journée

  18. Lili dit :

    Les calissons j’adore,les marrons glacés itou,mais il faut votre savoir faire
    pour un si beau résultat et je suis en admiration,car je ne pense pas en faire
    autant et malgré le coût,je vais en acheter une boite car papounet aime
    beaucoup cette friandise
    Je vous souhaite chère Veb une bonne fin de semain
    1148bises
    Lili

  19. poucinette dit :

    je dis miammmmm un colis express pour POUCINETTE

  20. CLquipopotte dit :

    Alors là , tu m’épatâtes Dame Veb …
    Même pas que j’savais qu’on les faisait made in Veb , même pas que j’savais que tu savais faire … Même que j’trouve que c’est la classe et que tes photos sont plus plus belles et ont un look de fêtes de fin d’année …
    Bonne journée …
    ♥♥♥

  21. domi dit :

    Sur ce coup là je suis…marron, car moi ça je ne sais pas faire, juste les manger. Bisous et passe une belle journée

  22. boljo dit :

    Ah parce qu’on trouve même des marrons surgelés en France ! Si j’avais un Picard à moins de 6 000 km, je ferais comme toi, j’engraisserais les actionnaires. Pour les marrons confits, même pas peur, c’est pareil que pour le melon confit que je fais régulièrement. Dis tu t’éclates avec ta galerie photos. J’te charrie, ils sont magnifiques tes marrons glacés et j’en connais un qui aimerait bien que je lui en fasse. Biz, je pars pour quinze jours, je te souhaite de bonnes fêtes.

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :