PANE AL PROSCIUTTO OU PAIN AU JAMBON

Je suis restée sur les bord de la Méditerranée pour embarquer après une escale en Espagne sur  la péninsule Italienne. Pour accompagner cette soupe, j’ai choisi ce pain originaire de Parme truffé de jambon  portant le même nom que la ville,  que j’ai remplacé par du « pata negra » (merci ma Flor) mais vu son coût, nul besoin de quantité astronomique 40 g suffisent.

Vous pouvez  également incorporer tout autre jambon qui aurait vos faveurs choisissez le juste goûteux, votre pain vous en saura gré et vous « le rendra ».

Ingrédients pour un pain :
– 350g de farine
– 5 g de sel
– 15 g de levure fraîche de boulanger ou un sachet de levure sèche
– 250 ml d’eau tiède
– 40 g de jambon de  « pata negra » taillé en petits morceaux
– du poivre noir du moulin

1- Dans un grand récipient, verser la farine et le sel et faire une fontaine au milieu. Délayer la levure dans 30 ml d’eau puis incorporer peu à peu le restant d’eau. Verser ce mélange dans la fontaine.

2 – Ajouter progressivement la majeure partie de la farine en tournant avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte lisse. Tourner d’abord délicatement puis vigoureusement quand la pâte s’épaissit. A la fin, ajouter le restant de farine en malaxant avec les doigts jusqu’à obtention d’une pâte humide.

3 – Déposer la pâte sur un plan fariné et pétrir jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse.
La placer dans un récipient, couvert d’un film alimentaire huilé. Laisser reposer 1 H 30 minutes au chaud et à l’abri des courants d’air afin que la pâte double de volume.

4 – Déposer la pâte sur un plan fariné, la tasser et lui donner la forme que vous souhaitez, ici un disque. Parsemer la surface de morceaux de jambon, poivrez et plier la pâte en deux, la soudure doit se situer dessous.

5 – Déposer la pâte sur une  plaque, couvrir d’un vieux torchon et laisser fermenter environ 1 H au chaud.

Préchauffer le four à 200C°(th.7).

Entailler la surface du pain en diagonale avec un couteau tranchant déposer sur la grille un ramequin rempli d’eau fraîche (permet d’obtenir une croûte croustillante).

Puis verser sur la sole du four le contenu d’un petit ramequin rempli d’eau du robinet pour obtenir l’effet buée, faire cuire pendant 30 min jusqu’à ce que le pain soit doré et que le couteau enfoncé ressorte sec.

Là attendre qu’il tiédisse et découpez une tranche, fermez les yeux et dégustez…

Source : Tous les pains du monde

PS, A prendre ou à laisser : La traduction littérale espagnole de  « pata negra » (pattes noires) qui est un  jambon cru obtenu à partir de  porc de race ibérique de couleur noire. Il existe trois variétés  :le « Jamon ibérico de cebo » l’animal est nourri de légumes et de céréales, le « Jamon ibérico de recebo » là ils ont une nourriture mixte glands, légumes et céréales, et le best the best est le « Jamón ibérico de bellota » issu de porcs élevés en liberté et nourris exclusivement de glands.

Sensation : un pain subtilement parfumé tout en finesse.

Verdict : mes testeurs m’ont dis que « j’avais gagné le droit d’en refaire ».

Maintenant que vous avons eu droit à cette entrée copieuse faisons place à un mini dessert.Ne zappez pas j’arrive.

16 Réponses à PANE AL PROSCIUTTO OU PAIN AU JAMBON

  1. domi dit :

    Hé ! bonjour, Monsieur du pane al prosciutto.
    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
    Sans mentir, si votre remplissage
    Se rapporte à votre croûtage,
    Vous êtes le Phénix des hôtes de ces tables. »

  2. Mamé dit :

    Je ferais je prends note (mais loin de Papy ) sinon il vas me dérangé si tu vois de quoi je veux parlé ! Hi hi hi
    Bisous Mamé

  3. Calou dit :

    le pata negra c’est franchement le top du top ….

  4. Françoise dit :

    Oups je suis passée par la case dessert avant de découvrir le pain accompagnant la soupe. Pour être sincère je trouve tes testeurs « limite »… « Tu as gagné le droit d’en refaire », non mais ! Après un repas aussi gouteux et original, qui t’a fait travailler tes méninges et tes menottes, ils pourraient trouver des mots plus encourageants et reconnaissants. A ta place, je leur aurais lancé le défi de reproduire le repas dans son entier, seuls, la semaine prochaine…Histoire qu’ils se rendent compte et mesurent la prouesse ! Bonne semaine, bizous, Françoise

  5. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    De la vraie boulange! Et sans machine à pain ! Je ne puis qu’apprécier évidemment … Tant le travail manuel que le résultat époustouflant. C’est le  » nec plus ultra  » !
    C’est un superbe pain ultra savoureux et vraiment  » beautiful  » que tu présentes mais aussi ton inégalable talent.
    Je mets une fois de plus ton site dans le  » top des top  » parcequ’il le vaut bien !

    Tu es brillante Veb et tu es formidable!
    Je t’envoie une bise cordiale et un bouquet de cordons bleus tout mignon et tout beau
    Patrick

  6. Jeanne dit :

    Oh la la, ma chère Véronique, tu pourrais ouvrir un restaurant avec toutes ces belles recettes si originales, je suis vraiment admirative car elles sont réalisées dans les règles de l’art et toujours avec des produits de qualité ! Ce fameux jambon que je ne connais que de nom ! Bon, j’y mettrai notre jambon de pays et je suis tout de même certaine de me régaler ! Bravo ma chère ton pain est magnifique !!!!! Bon, j’attends le dessert ! Gros bisous et bonne soirée. jeanne

  7. Heart Of Wild dit :

    J’aime bien l’idée d’un pain salé, d’ailleurs tu me rapporte à une journée d’enfance où j’avais tannée ma mère pour qu’elle m’achète un pain aux lardons (pour le goûter), miam, cela me donne envie. Mais je ne suis pas certaine qu’un jambon végétarien rendrait aussi bien, hélas.
    Je vais me réchauffer, je suis contente, j’ai eu le droit à un saupoudrage de neige.. 😉
    Une bise pour ce week-end qui j’espère sera pas trop frisquet mais surtout chaleureux auprès de tes proches.

  8. chacha dit :

    quand j’ai vu la recette de ton pain j’ai fait un grand miam d’envie de le déguster. Il a l’air vraiment extra ton pain . ici on caille vraiment beaucoup, du coup on reste bien au chaud, je te souhaite une bonne soirée au coin du poelle

  9. cathdragon dit :

    hummmmmmm il me tente bien ton pain ! merci ! bisous cath

  10. kola dit :

    Là c’est un pain pour moi ! alors un tout grand merci Véb !! le pata negra je connais et je connais même très bien grâce à cet immense cuisinier qu’est Alain Sanderens (je suis fan autant que Vampounette l’est de Michel Roux…), un pain mi-italien mi-andaloux…. que du bonheur !!! je me le garde précieusement… il est vraiment excellent, bravo mon amie, une recette somptueuse !! un excellent week-end pour toi, gros bisous
    Jacqueline

  11. boljo dit :

    Ah la pata negra, tout un programme et tant de souvenirs. L’oncle de Namour le ramène directement de la montagne, on en découpe de fines tranches l’été à Moraira en sirotant une sangria ou du moscatel acheté au producteur local, tu me fais rêver.

  12. ROSIA* dit :

    La beauté est une source inépuisable de joie pour celui qui sait la découvrir. »

    Je te souhaite une douce journée ———-
    Bisous———–

  13. Nadji dit :

    Un pain qui donne envie de croquer dedans tout de suite. Il est certainement délicieux.
    Je t’en pique un morceau.
    A très bientôt

  14. Brigitte dit :

    Magnifique ce pain Véb.
    Tu es la reine et je peux t’affirmer que ta recette vient d’être imprimée!
    Tu l’as servi en entrée, je le présenterai avec autre chose; je ne sais pas encore quoi, je réfléchis! Une verrine peut-être
    Merci ma chère Véronique.
    je te souhaite un merveilleux we. Ici, il se passera bien au chaud. Il fait froid et nous sommes sous la neige;)
    gros bisous
    Brigitte

  15. hum !
    ce pain là me fait bien envie
    a 9h’ du mat’ un samedi matin apres mon ptiy dej brioche au sucre couverte d’une cuillière d’une délicieuse confiture d’oranges faite avce Amour !

    bisous
    bon wikène ma vébounette adorée

  16. Flor dit :

    Quel suplice! Voir cette merveille et ne pas pouvoir y goûter! Tant pis, je le ferais demain et au diable les kilos! Bravo ma belle pour l’explication du porc « patte noire » et je file voir le dessert. Big biz

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :