TANJIA DE JARRET DE VEAU A LA MAROCAINE

De temps à autre, il m’arrive de ranger ou plutôt de « déplacer » mes piles de revues d’un endroit bien en vu vers un autre plus discret . Ça me permet quand je demande : « range ta chambre » d’affirmer (en toute mauvaise foi) que moi aussi je suis cap de ranger la preuve :  « elle est où ma pile qui trônait au pied du canapé dis ? « . Soit dit entre nous, je l’ai juste aidé à se déplacer de quelques mètres. En classant donc, je suis tombée sur un vieux Thuriès Gastronomie,  millésime 2007 et en le feuilletant me suis arrêtée sur la recette de la « tanjia (jarre en terre cuite) de jarret de veau » du chef Jean-Marie Gueraische . J’ai  pianoté sur google « tanjia » à la recherche d’autres recettes et me suis retrouvée chez elle. J’ai parcouru son adaptation de la recette que j’ai trouvé savoureuse et m’en suis inspirée.

J’avais des lupins offerts par mon amie Flor, des dattes et des écorces d’oranges confites à placer… Une fois le jarret de veau désossé, je trouve qu’il ne reste pas tant que cela de la viande. Comme je suis du genre à en faire trop que pas assez, j’ai rajouté de la viande pour bourguignon (gîte). Ce plat est une bénédiction si vous êtes fatiguée car après 20 mn de préparation, il n’y a plus rien à faire, hormis  le laisser mijoter tranquillement . Et là, s’offre à vous une plage libre de 3 H, à faire ce que vous aimez le plus. Dites n’est ce pas le bonheur que d’avoir du temps libre pour soi ? La cuisinière de Leyre a sorti un bouquin…

et voilà le résultat trois heures plus tard, et quelques chapitres avalés, un plat parfumé !

Je vous confie donc mon adaptation, qui si vous l’essayez vous réchauffera par ces temps de grands frimas, et vous apportera peut-être hormis un rayon de soleil dans votre assiette quelques compliments si vous vivez avec des causants. Moi des paroles j’attends encore, mais j’ai eu des actes, puisque j’ai ramené des assiettes vides. Sûrement que les miens connaissent le dicton « les actes valent souvent mieux que les paroles » .

Ingrédients pour 6 personnes : 1 jarret de veau de 1,500 kg – 500 g de viande pour bourguignon (gîte) -3 échalotes -2 càs d’huile d’olive – 1 dose de safran – 1 càc d’épices ras el hanout -1 càc de tabel – 1,5 l d’eau avec 2 càs de fond de veau – 40 g de lupins – 1 bâton de cannelle – 1/2 càc de gingembre – 2 boutons de rose – 20 g d’orange confites -150 g de dattes – 1 citron confit (quaris baldi) découpé en dés.

Dans une cocotte en fonte, une marmite à fond épais ça le fait aussi.

Verser l’huile et y mettre à revenir les échalotes épluchées-lavées-émincées.

Puis faire dorer le jarret et les morceaux de viande pendant environ 4 mn.

Parsemer avec les épices, safran, ras el hanout, le tabel, le bâton de cannelle, le gingembre en poudre, les boutons de roses, le citron confit.

Faire diluer le fond de veau dans de l’eau chaude.

Verser sur l’ensemble des ingrédients. Mélanger. Couvrir et laisser mijoter pendant 3 H dans un four préchauffé à 160°.

Une demi-heure avant la fin de cuisson, ajouter les lupins épluchés.

10 mn avant la fin de la cuisson incorporer les dattes dénoyautés et coupés en morceaux, et les écorces d’oranges confites découpées en dés.

Je l’ai servi avec de la semoule cuite comme ici à laquelle j’ai rajouté quelques écorces d’oranges confites en dés.

PS : Le quaris baldi de la traduction littérale tunisienne « citron du pays » est un  tout petit citron très juteux et bien parfumé. J’ai pu en obtenir grâce à un ami, je l’ai conservé en salaison comme ici vous avez aussi une autre recette là.

On trouve les lupins en bocaux au « rayon produits du monde » en supermarché.

Soyez prudents sur la route si vous prenez votre véhicule pour aller bosser, sur ces bonnes paroles préparons un bon thé vert à la menthe (histoire de digérer) et des zulbias par exemple (histoire de savourer) et d’ici la prochaine recette, je vous souhaite à tous de passer :

25 Réponses à TANJIA DE JARRET DE VEAU A LA MAROCAINE

  1. Calou dit :

    hum !!! ça sent bon le soleil ce plat !!!!!

  2. Mamé dit :

    J’arrive ………………………………………….
    Et garde moi une de ces patisseries que tu as mis avec le thé en bas de ton article ça aussi j’aime mais soyons franc qu’est ce que Mamé n’aime pas !
    Bisous

  3. CLquipopotte dit :

    Wouahhh … J’aime quand tu me prend la main et que tu m’emmenes en voyage …
    Beau week end …
    ♥♥♥

  4. cathdragon dit :

    hummmmmm j’imagine le goût parfait avec tous ces épices !!! hummmmm bisous cath

  5. jeanne dit :

    Et voilà que tu nous fais encore voyager ma chère Véronique et avec quel plat, bravo ! Je ne possède pas tous ces ingrédients mais j’arrive à (presque) imaginer ces saveurs merveilleuses ! Je fais comme toi, mes piles de recettes se déplacent de la table du salon à un fauteuil où quand il y a du monde, je les camoufle dans un coin discret !!!!!! Pour les ressortir en petites quantités d’abord hi, hi, hi ! Mais ton superbe plat me tente beaucoup, je suis admirative ! Merci ma chère pour toutes ces idées qui sortent vraiment de l’ordinaire, j’adore ! Gros bisous et bon week-end. Jeanne

  6. Messergaster dit :

    Cool ces plats qui cuisent « tous seuls », nous permettant de prendre un peu de temps pour nous! 🙂

  7. Françoise dit :

    Je dis bien tout , je redis tout ce qui compose ta recette me plait. Si j’ajoute que ton indication de temps de préparation me ravit d’autant qu’elle semble aller de pair avec un temps « de repos » autorisé de trois bonnes heures pour la cuisinière… Eh bien j’applaudis et je garde sous le coude une telle aubaine qui après avoir embaumé ta cuisine a cloué le bec des grands gourmands ! Bizous, Françoise

  8. joelle dit :

    Coucou,
    Il y a déjà quelques jours que je n’ai pas poussé la porte de ta cuisine, et là me revoici. J’étais pas très bien ces derniers jours, ça va mieux quoique un peu fatiguée.. Je constate que tes recettes sont toujours appétissantes.
    Chez nous, il fait toujours aussi froid (jusque -14°) bien que l’alerte orange « grand froid » ne nous concerne plus.
    Je te souhaite une belle soirée et bises bien affectueuses.
    MamyJo

  9. Patrick dit :

    Bonsoir Veb,

    Bon là, je crois que l’on est carrément dans la cuisine haut de gamme et même très haut de gamme, c’est du  » trois étoiles  » et cette fois, c’est une averse de cordons bleus que je t’offre.
    Une cuisson longue donc un plat amoureusement mitonné pour le plaisir ( mais c’est bien plus encore qu’ un plaisir ) gustatif indicible et si je puis me permettre l’expression, je dirai tout simplement:  » C’est du tout toi ça  » !
    Brillante réalisation donc par une cuisinière vraiment hors du commun!

    Bravo infiniment, tu es formidable!
    Bise cordiale
    Patrick

  10. omvm dit :

    Tres belle présentation

  11. kola dit :

    Coucou Véb,
    Je suis d’accord… « les actes valent souvent mieux que les paroles »… oui mais… je n’ai que des paroles pour te remercier de cette superbe recette… je ne pourrai même pas la reproduire… sous mes -15°, une partie des amis et copains/copines sont allés « se faire bronzer ailleurs »… alors ce ne sera même pas des paroles, juste quelques mots de féliciation et de bonheur en lisant ta recette goûteuse et merveilleuse, je vais tout de même la garder pour le retour en fanfare des connaissances… suis certaine de les épater avec cette fabuleuse réalisation, un tout grand merci mon amie !! je te souhaite une très belle fin de journée, gros bisous
    Jacqueline

  12. très appétissant !
    bisous

  13. choupette88 dit :

    Hum…un bon plat qui réchauffe par ce temps froid !!
    Bonne aprés-midi
    bisous

  14. ROSIA* dit :

    « La gaieté, la santé changent l’hiver en été. »

    Bonne journée

    Bisous, bisous——-

  15. Brigitte dit :

    C’est une très très belle recette pleine de saveurs qui me conviendrait tout a fait!
    J’adore les plats mijotés qui plus est avec de magnifiques fruits du sud mais je doute qu’il soit apprécié par mon second:)
    Bref, à défaut d’autre chose, je le dévore des yeux ton magnifique plat ma chère Véronique.
    Très belle journée et gros bisous
    Brigitte

  16. Lili dit :

    Le petit clin d’oeil au livre m’a beaucoup plus!!!
    Et vous avez eue la bonne idée de faire du « rangement  » dans vos livres de
    recettes car la recette qui en est sortie donne envie d’y goûter de bon matin
    enfin un peu plus tard quand même…Mais elle sera sur la table Dimanche prochain
    Je pense que l’on peut faire ce plat la veille !!! et sa cuisson apportera un surplus
    de chaleur et un fumet délicieux
    Je pense que moi aussi je vais faire un peu de « rangement  » dans mes revues
    et livres de recettes
    Car j’achète,je découpe,et c’est la pagaille annoncée!!!!
    Il fait toujours aussi froid!!
    Recevez gentille Veb 2185 bises toujours hivernales!!!!
    Lili

    • Véb dit :

      Euh FidèleLili ranger ranger est un grand mot, MisterEyre dit que je déplace (ce qui n’est pas faux). Je vous souhaite un excellent we qui j’espère sera un brin clément, ici froidrure dirait Laurent Cabrol mais pas de neige, on a même droit à un grand soleil. 2186 biz réchauffées par votre amitié et le bonjour à notre pêcheur émérite.

  17. Ta recette me plait bien !! et son nom m’a interpelé je ne l’avais jamais entendu c’est très beau. Une chose en ce qui concerne le citron confit, je vois un bâton de cannelle dans le pot et sur les 2 recettes il ne figure pas , je peux donc ajouter un bâton ?

    Je te souhaite un bon jeudi. Chez moi c’est encore les températures négatives qui perdurent avec -11°C de bon matin.

    Valérie.

  18. the vamp dit :

    coucou véro !
    je l’ai fait le dimanche 29 janvier ce tanja
    nos grands esprits se sont encore rencontres !
    et servi le lundi 30 ! oublié de faire les fofotos ! ; = ))
    pas le temps de publier
    c’était délicieux !
    servi avec une semoule aux raisans !
    bisous

  19. Flor dit :

    Je suis en train de baver sur le clavier. Cette recette est tout ce que j’aime (il faudrait être difficile pour ne pas aimer!), savoureuse, parfumée et colorée. Ces morceaux de viande qui fondent dans la bouche… hummmmmm!!! Tu as encore fait bon usage des graines de lupin que nous croquons, içi, lors de l’apéro. Merci pour mettre du soleil dans nos assiettes et toi aussi sois prudente sur la route! Bonne journée soeurette et big bizzzzzzzzz

  20. domi dit :

    Bonjour Véronique, quel joli spectacle culinaire s’étale ce matin devant mon écran, en vérité il ne manque que les arômes. Si  » tanjia  » une portion de trop je suis preneur car en plus d’être agréablement présentée elle semble irresistible avec ses épices et ingrédients. Bisous et passe une belle journée

  21. Cendrine dit :

    Quel superbe plat, avec une myriade d’arômes et de saveurs ensorcelantes. Un régal qui sera savouré tout autant avec les yeux qu’avec les papilles! Bravo et merci! Amitiés. Cendrine

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :