PASTIS BOURRIT OU GATEAU DE FETES LANDAIS OU BEARNAIS ET GELEE D’ORANGES MALTAISES A LA GLYCINE

Lorsque la bise fût venue, j’avais pressé quelques oranges et le jus récolté fût congelé.

Lorsque François DEGUELT chantonna « Le ciel, le soleil et la mer »,
et que le pétillant Ricky MARTIN décompta « Une Dos Tres » au signal  j’ai trié les pétales de quelques branches de glycine…

Quelques temps plus tard, pétales et jus se transformèrent en une savoureuse gelée.

Mais comme il m’a fallu de la patience pour confectionner ma gelée, j’ai pensé à cette pâtisserie, patisseria…pastis  ! Bref à ce ce gâteau béarnais ou landais selon la région où l’on se trouve et qui en revendique la paternité.

Longtemps ce dessert fût un gâteau réservé aux grandes occasions en raison de la quantité de beurre contenu. Le« pastis bourrit », « gâteau de fêtes » à base de pâte levée a  une mie dense les méchantes langues le traiteront d’étouffe-landais.  Sa spécificité réside dans la deuxième levée dont la pousse est lente il faut compter un minimum de 4 H. J’ai trouvé ici une jolie histoire romancée sur son origine.

Ingrédient pour un moule à kouglof normal et un mini soit pour 15 personnes. C’est un gâteau qui cuisait dans les casseroles des voisines car l’hôtesse de maison ayant utilisé toute sa vaisselle pour préparer les festivités s’en allait  quérir les casseroles des voisines. Donc pas de formalisme prenez le moule qui vous fera de l’oeil à l’instant T.

Facultatif : La veille mettre dans 80 g de lait entier chaud à dissoudre 200 g de sucre, la gousse de vanille grattée. Une fois le liquide refroidi rajouter 10 g d’eau de fleur d’oranger couvrir et laisser macérer une nuit à température ambiante.

Vous pouvez également préparer le pastis le jour même, mais le fait de laisser le lait macérer avec ces ingrédients relève les saveurs.

Le lendemain préparer : 500 g de farine -25 g de levure de boulanger fraîche (ou 2 sachet de levure de boulanger sèche) – 6 œufs (faut ce qu’il faut) – 125 g de beurre – et 40 g de liqueur d’anis (pastis, anisette) une pincée de sel.

Dans la cuve d’un robot mettre le cube de levure, le lait dans lequel on a fait dissoudre sucre etc… ajouter les 6 œufs, la liqueur, la farine, la pincée de sel, pétrir. Lorsque les ingrédients sont tous amalgamés Ajouter le beurre mou petit morceau par petit morceau et pétrir à nouveau.

Couvrir d’un linge et laissez reposer une heure.

Dégazer, c’est à dire donner un bon coup au pâton, pétrir légèrement puis avoir beurré votre moule, verser la pâte au 3/4 du moule couvrir d’un torchon et laissez lever pendant 4 H.

Là deux écoles s’affrontent, on saupoudre le gâteau  de sucre en grains ou 10 minutes avant la fin de la cuisson on le saupoudre de sucre glace, avant de le repasser au four.

Préchauffer le four pendant 15 mn puis cuire à 160° pendant 25 mn.

Voilà c’est prêt,  vous pouvez faire couler le café. Ce gâteau s’accompagne d’une crème anglaise ou d’une soupe aux pruneaux.

J’ai fait des recherches sur internet pour trouver une recette qui me siérait et me suis finalement inspirée de deux livres celui de la « cuisine des fonds de terroirs » ,  et celui d’Hélène DARROZE « Personne ne me volera ce que j’ai dansé ».

Le printemps dernier, le village de ST SEVER dans les landes avait organisé  « la féria du pastis » avec comme invité d’honneur Mr Michel GUERARD qui avait confié au sujet de ce gâteau :  » … il en est ainsi du pastis landais, sorte de métissage issu de l’illustre brioche, fleuron de la pâtisserie française et du fameux panettone de Milan, débarrassé de ses fruits confits. Le gâteau peut prétendre s’inscrire au tableau d’honneur des arts et traditions populaires d’une région et pour cela, à n’en pas douter, le voluptueux pastis « bourrit » a bien mérité des Landes. »

Bref, vous l’avez compris après la faena je ne suis pas peu fière de partager avec vous une recette de ma région.

GELÉE D’ORANGES  A LA GLYCINE

Pour réussir cette gelée, il vous faudra comme premier ingrédient, l’amour d’un fruit, celui de l’orange maltaise, et de la patience.

1 l de jus d’oranges frais (je l’ai obtenu en pressant environ 2 kg d’oranges variété maltaise)

800 g de sucre blanc – 10 grappes de glycine (facultatif) que vous pouvez remplacer par une liqueur de votre choix, de l’eau de fleur d’oranger ou de la vanille – jus d’un citron.

Choisissez la variété d’orange maltaise car juteuse et parfumée

Mettre le jus, les pétales, dans une bassine à confiture et faire cuire jusqu’à ébullition, une dizaine de minutes.

Retirer du feu, puis filtrer à travers une passoire à grille fine posée sur un saladier.

Peser le jus obtenu, et pour une gelée en principe on ajoute son poids égal en sucre, à titre d’exemple pour : 1 kg de fruits, il faudra 1 kg de sucre, j’ai diminué la quantité de sucre en sachant que je ferais réduire plus longtemps sur le feu.

Verser le jus obtenu ainsi que le jus de citron dans une bassine puis amener lentement à ébullition en remuant de temps à autre . Lorsque le mélange arrive au stade d’ébullition, c’est à dire que la surface entière est couverte de bulles, compter 4 minutes de cuisson. Retirer du feu.

Pour mettre en pots et couvrir, toujours la même méthode : je vous fais un copier-coller d’une de mes précédentes recettes.

Pendant ce temps, vous aurez lavé les pots que vous aurez laissé sécher à l’air libre sur un torchon fraîchement repassé.

Répartir la gelée dans les pots, bien les remplir, les visser et les poser côté couvercle le temps que le mélange refroidisse ou couvrir à froid, faites selon votre méthode. Et comme toujours à consommer sans modération.

Ps : Je ne touche pas à la gelée pendant 6 mois le temps que les arômes se bonifient.

PS : J’ai congelé le jus d’oranges car lorsque la saison des oranges se termine (fin mars) commence début juin à fleurir la glycine.

PSS : La variété de glycine utilisée la wistéria floribunda dont seules les pétales sont comestibles.

Une autre gelée (à la groseille) parfumée à la glycine ICI.

Je profite de ce billet pour souhaiter à mon amie Colo une bonne fête.

Sur ces notes de fourmi laborieuse et la vision du gardien du jardin de Leyre, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et

38 Réponses à PASTIS BOURRIT OU GATEAU DE FETES LANDAIS OU BEARNAIS ET GELEE D’ORANGES MALTAISES A LA GLYCINE

  1. […] à la frontière des landes et pas un repas de fêtes, sans son pastis landais et/ou sa tourtière. Il m’arrive d’aller au marché de Mont de Marsan occasion […]

  2. […] enfin je parle de restaurants fleurant bon le terroir. J’avais déjà confectionné une version avec de la levure fraîche, voici une seconde beaucoup plus […]

  3. super recette merci la mienne est parfois capricieuse mais j’aime ce gâteau…

  4. Agriculture Hajri dit :

    J’aime bien les photos de cet article , surtout la photo de chat
    merci bien pour les informations

  5. lasi dit :

    ça donne vraiment envie, je vais bien me laisser tenter à essayer cette recette le prochain weekend

  6. josiane dit :

    très jolie recette que je vois. Je vais aussi m’empresser de la faire
    bonne soirée

  7. Lili dit :

    Trés, Trés,bonne fin de semaine trés Chère Veb
    Ainsi qu’à votre tendre moitié et à Minoucha de la
    part de Snoopy!!!!
    Bisous
    Lili

  8. kola dit :

    Bonjour Véb,
    Un tout grand merci pour tes très gentils et très agréables petits mots laissés chez moi, quand je vois un commentaire de ta part, je sais d’avance qu’il sera émouvant et particulièrement touchant, ta plume fait mouche à chaque fois, alors encore un chaleureux remerciement à toi mon amie, je te souhaite une excellente journée, gros bisous
    Jacqueline

  9. Heart Of Wild dit :

    Je n’aime pas trop l’orange en confiture ou en gelée, mais par contre ton gâteau, malgré ce que toutes les mauvaises langues pourront dire, il me donne bien envie. Je prendrais bien une part à déguster avec un petit café !
    Après t’avoir dis que je n’avais pas eu de demande de frites, M. Végé m’en a quémandé.. On ne change pas un homme ! 😉

  10. MERIL dit :

    Votre site est dans mes favoris depuis des « lunes »
    J’habite Pissos donc en plein dans le pays du Pastis !!!!
    Je ne sais pas où vous habitez mais il vaut mieux que je ne connaisse pas votre adresse parce qu’alors vous me verriez débarquer à l’improviste pour déguster ce succulent gâteau landais (bien sûr !!!) mais aussi toutes vos autres recettes si bien présentées J’ai appris par ce post qu’on pouvait faire une douceur avec la glycine La glycine de mon jardin a au moins 100 ans !

  11. Mercotte dit :

    Oh my god qu’il est beau ce chat ! j’en ai appris des choses, d’abord que je dois récolter en temps utile mes fleurs de glycine ben alors…. et surtout surtout je te pique la recette de cette magnifique brioche landaise qui me séduit à fond, je marque la page pour quand j’aurai un peu de temps et des enfants en vacances pour la déguster, ils arrivent déjà le 14 avril alors qu’ils sont repartis ce WE , c’est toujours les vacances ma parole !! bises

  12. jeanne dit :

    Je salive à nouveau devant tes gourmandise ma chère Véronique ! Gros bisous du jour ! Jeanne

  13. Messergaster dit :

    Le moule à kougloff je le trouve toujours superbe.. faut vraiment que je m’en achète un.
    Une confiture parfumèe à la glycine? Miam, ça me tente!

  14. Christel dit :

    Cela me rappelle le pastis dégusté chaque année lors de notre géniale visite à Marquèze, au musée de la grande lande… j’y retournerais volontiers mais nous habitons maintenant un peu trop loin… il me reste donc à tester ta recette, chouette!

  15. Calou dit :

    BEARNAIS bien-sûr le pastis !!!!!!!!!!!!!!!!! hi hi !!!
    je ne savais même pas que l’on pouvait faire de la gelée de glycine …. j’en apprends tous les jours ici ….. et je suis impressionnée !!

  16. kola dit :

    Bonsoir Véb,
    Les yeux du chat… son regard… je suis fascinée ! l’osmose parfaite !! il est, au travers de l’écran, si présent et si proche que je reste là, tranquille et subjuguée, relaxée et sereine… « un ange a dû passer »… je ne l’ai pas vu, je n’ai de regard que pour ce regard…

    Mais j’étais venue pour ta nouvelle recette… et je retourne en arrière, sais plus la teneur de ton article, sais plus quelle est cette réalisation… je reprends au début et j’évite ce regard envoûtant…

    Oui, pastis bourrit… oui, oui, une brioche merveille et superbe accompagnée d’une confiture tout à fait exquise parfumée à la glycine… bien sur !!! ta brioche, je sais d’ores et déjà qu’elle est sublime, la confiture qui est en fait une gelée… (le regard félin et envoûtant…) d’oranges est à mon goût plus adéquate qu’une crème… mais tu sais aussi que je ne suis pas « sucrée » alors pour mes amis je préfère m’en référer à des professionnelles telle que toi pour suivre à la lettre tes conseils et tes réalisations…

    Excellente soirée mon amie, une douce et très amicale pensée à ce regard si intense… gros bisous à toi,

    Jacqueline

  17. cathdragon dit :

    hummmmmm de belles couleurs qui donnent envie de croquer dedans à pleine dents !!! bisous cath

  18. chacha dit :

    serais-tu nostalgique de la période où ta glycine était en fleur, ou tu pouvais te reposer avec ta petite laine à l’ombre de ton arbre en dégustant une gourmandise avec une petite tasse de thé. En tout cas je veux bien m’installer avec toi pour cette petite tasse de thé, mais je te signale qu’ici on grelotte dur dur, et j’ai même beaucoup de mal à me réchauffer. Passe une bonne soirée

  19. Mamé dit :

    Bonjour Veb ! je serais tentée par la confiture d’orange à la Glycine sans oublier de gouter ton pastis !
    Bonne journée Mamé

  20. cita dit :

    oh! tous mes souvenirs d’enfance reviennent l’espace d’un instant avec ta recette: je revois encore Tantine Agnés,vieille dame des Landes ,décharnée à la fière beauté ,à l’imposant chignon toute vêtue de noire ,œuvrer en cuisine pour réaliser les pastis qu’elle nous offrait de l’amour plein les yeux…

  21. Ce pastis est superbe !

  22. Brigitte dit :

    Magnifiques ces gâteaux que je ne connaissais pas!
    Quand à la gelée…Toute aussi belle;) je ne savais pas qu’on pouvait congeler du jus d’oranges!
    Merci pour cette belle et délicieuse recette qui encore une fois me fais saliver derrière l’écran!
    Ton chat est très beau! Caresse-le de ma part veux-tu?
    Je te souhaite une agréable journée. Bisous
    Brigitte

  23. Flor dit :

    C’est une recette de gâteau qui ressemble beaucoup (point de vue ingrédients, sauf le beurre) à quelques gâteaux du coin. Elle me plait bien et la dégustation avec ta super-gelée, ce doit être « The Must »! Quel TALENT soeurette, big bizzz

  24. Brigitte dit :

    Magnifiques ces gâteaux que je ne connaissais pas!
    Quand à la gelée…Toute aussi belle;) je ne savais pas qu’on pouv

  25. Très joli recette, un excellent petit déjeuner en perspective. La gelée est originale, les moule utilisés sont super beaux
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie.

  26. Lili dit :

    Pastisminou est MAGNIFIQUE,vos photos SUPERBES votre recette GRANDIOSE
    Tous ces compliments…..vous les valez bien!!!!!
    Ce gateau est une véritable tentation à la gourmandise avec votre gelèe d’orange
    maltaise à la glycine.
    Je vais l’imprimer car nous aimerions Papounet,Snoopy et moi même y goûter!!
    Recevez je ne sais plus combien de bises!!!!! trés chère Veb 2195 je crois!!!
    Lili

    • Véb dit :

      Vous êtes très gentille jolieLili de me dire tout cela. Pourquoi Uzès est si loin, c’eût avec grand plaisir qu’on aurait fait une tartinade party et snoopy aurait couru derrière minoucha. Bref, je vous souhaite une agréable soirée et merci pour vos mots qui sont de véritables douceurs sans dégâts collatéraux. 2196 Biz bien cordiale (c’est le bon chiffre).

  27. CLquipopotte dit :

    MercIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!
    J’vais la faire , j’vais la faire …
    Nickel ton billet à l’heure du p’tit déj avec un café chaud …
    Je sens que la journée va être top !!!
    Belle journée …
    ♥♥♥

  28. MamyJo dit :

    Coucou,
    Tu nous fais partager une pure merveille. Une petite part de ce pastis landais avec quelques cuillerées de ta savoureuse confiture, cela aurait été un délice avec mon petit café de ce matin. Par contre, je ne pensais pas à faire patienter sagement le jus d’orange au congélateur avant sa transformation en gélée (très bonne idée à conserver).
    Je te souhaite de passer une excellente journée et mille bisous à toi.
    MamyJo

    • Véb dit :

      Je conserve tout Mamy Jo (c’est un peu mon travers). J’espère qu’il ne fait pas trop froid par chez toi, parait qu’il a neigé. Courage bientôt le printemps. Je te fais une biz bien cordiale et une spé à la pupuce.

      • MamyJo dit :

        Coucou,
        Pas eu de neige chez moi. Elle est tombée plus au nord.
        La bise spé sera pour lundi, car la puce est chez ses parents à Paris.
        Bonne soirée à toi et big bisous.
        Joëlle

        • Véb dit :

          Ben alors nous sommes lundi la biz a dû être faite. Belle soirée ma Jo et bon courage pour la semaine peut être au loin un projet de vacances, qq jours de farniente hum ! rien que l’idée ça repose. Biz cordiale

  29. domi dit :

    Avec ce délicieux gâteau on sera sûr de ne plus être dans le pastis au moment de goûter…bon mardi

  30. poucinette dit :

    hummmmm tu me donnes faimmmm !!!!! c’est magnifique

  31. jeanne dit :

    Une fois de plus, je suis épatée par tes recettes ma chère Véronique !!!!!!!! Entre ta confiture avec des glycines ! C’est la première fois que je découvre une telle recette, bravo pour ta patience et ton talent ! Et avec ton magnifique gâteau de fêtes landaises, je suis en admiration ! Pour toutes ces réalisations que tu partages avec nous avec tant de plaisir, merci beaucoup ! Belle nuit à toi, bises. Jeanne

  32. boljo dit :

    Là, tu ne parles pas à mes origines parce que ce ne sont pas le miennes mais à celle de Namour. J’ai durant quelques années (malheureusement révolues) dégusté ce pastis landais à la table familiale. J’avoue que je n’étais pas fan, lui préférant la tourtière que je réalise régulièrement. Mais le tien me paraît avoir encore meilleur goût que celui du souvenir et pour rappeler à nous de tels moments, je note ta recette. Cette gelée de petite fourmi est une pure merveille

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :