CONFITURE DE FRAISES AU LILAS, MA PREMIERE CONFITURE DE L’ETE

La saison des fraises commence mais celle des lilas se termine. Alors avec les premières fraises du commerce, j’ai confectionné une confiture « au rouge à lèvres lilas ». Je vous traduis en en mots simples les sensations. Au goût, le parfum subtil du lilas rehausse cette confiture qui en devient soudainement plus noble qu’on a presque envie de lui accoler une particule comme les gens bien nés Confiture DE fraises au Lilas

Les photos ne sont pas terribles car j’ai confectionné cette confiture un jour « où le ciel est si bas qu’il fait l’humilité » que je sais que ce   » ciel si gris qu’il faut lui pardonner » et que vous allez lui pardonner.

Pour cette douceur à tartiner, hormis les fraises, il vous faudra un syringa vulgaris communément appelé lilas si vous n’en possédez pas un dans votre jardin, si vous n’avez pas de jardin qu’à cela ne tienne, zappez cette recette peut-être que la prochaine vous parlera plus.

1 Kg de fraises – 500  de sucre – Jus d’un citron – 200 g de pétales de lilas (c’est beaucoup à effeuiller en chantonnant à votre Roméo, « je tm un peu, beaucoup » ...vous oubliez « pas du tout » si vous voulez passer une bonne soirée entre amoureux)

A faire sur deux jours :

La veille, passer rapidement les fraises sous l’eau du robinet les essuyer puis les équeuter.

Les mettre dans une terrine une rangée de fruits saupoudrez de sucre, puis encore une rangées de fruits puis de sucre jusqu’à extinction des ingrédients et laissez reposer une nuit au frais (en fait le temps que le sucre soit dissous par l’effet du jus des fruits).

Le lendemain filtrez le mélange et mettre le jus récupéré sur le feu avec les pétales de lilas emprisonnées dans de la mousseline

et attendre que le jus réduise et forme un sirop, là vous incorporez délicatement les fraises et remettez à cuire 10 minutes à compter de l’ébullition.

Les retirer avec une écumoire et laissez le jus réduire encore une fois (puisqu’en introduisant les fruits ils vont dégorger).

Puis introduire une dernière fois les fruits, écumez (càd enlever avec une écumoire les impuretés qui remontent en surface). A ce stade on retire la mousseline contenant les pétales de fleurs.

Puis versez quelques gouttes dans une assiette froide, le jus doit se figer, sinon poursuivre encore la cuisson.

Pendant que la confiture mijote continuer à chantonner Brel ou Lenormand vous avez le choix tout en lavant les pots. Laissez sécher sur un torchon repassé.

Répartir la confiture dans les pots, bien les remplir, les visser et les poser côté couvercle en bas le temps que le mélange refroidisse. Et comme toujours l’abus de douceur ne peut pas être nocif à votre santé.

PS: Cette méthode permet de conserver la couleur des fruits et de les confire et de garder les confitures pendant des années sans altération de couleur, de consistance ni de goût.

Si vous m’avez trouvez trop longue dans mes explications et que vous ne voulez pas vous compliquer la vie comme moi, mélangez le confisuc et les fruits et comptez 5 minutes de cuisson, ça c’est le progrès !

PS : Seules les pétales son comestibles, la tige et le pistil sont à jeter.

Je l’ai tartiné sur un pain au mais absolument divin (recette à venir).

PS : d’autres recettes de confitures à base de fraises, en veux-tu, en voilà

Confiturre de fraises à l’eau de géranium

à la cardamone et épices de noël

Sur ces notes de fourmi laborieuse-gaie, je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments, et pose mon tablier durant quelques jours et m’en vais

admirer les verts pâturages et vous retrouve bientôt pour de nouveaux échanges gourmands, d’ici là portez-vous bien.

23 Réponses à CONFITURE DE FRAISES AU LILAS, MA PREMIERE CONFITURE DE L’ETE

  1. […] opté pour celle à la tomate verte mais si vous avez une confiture d’abricots ou de fraises ce sera tout aussi […]

  2. […] appris à faire la confiture en regardant ma grand-mère en confectionner, principalement celles aux fraises et SA marmelade d’oranges. J’ai toujours suivi son principe, fruits, sucre et lorsque […]

  3. the vamp' dit :

    confiotte au lilas ?
    connaisssais pas !
    quelle belle idée !

    brioche et pain maison miam je surkiff grave !

  4. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Que je suis content ! Je parviens enfin enfin à poser un commentaire sur ton blog mais j’ai dû m’y reprendre une bonne vingtaine de fois, un cartouche s’affiche sans cesse pour m’informer qu  » internet explorer  » à cessé de fonctionner. Cette fois:  » MIRACLE  » !! l’onglet a été récupéré par je ne sais quelle magie informatique; je profite donc de cette chance pour te congratuler sur cette superbe confiture pour le moins singulière parceque j’ignorais que les pétales de lilas étaient commestibles.
    Tu piques une fois de plus ma curiosité avec une recette qui pour moi est totalement innovante et comme je l’ai dit déjà à plusieurs reprises:  » C’est tout Veb ça  » !!

    Merci Veb pour ta délicieuse recette, je voudrais te le dire plus souvent:  » tu es formidable » !!
    Bise très cordiale
    Patrick

  5. Amélie dit :

    Superbe confiture. J’aurais eu du mal, le lilas est terminé depuis longtemps. Une variété aurait bien convenu pour cela. Je viens de faire de la fraises des bois, petit mari a eu le courage d’aller en ramasser par trois fois.
    Bises

  6. Nelly dit :

    Les photos sont superbes ! La première, du lilas, est juste wahoo ! Un petit coucou en passant ! Des bises 🙂

  7. katoo dit :

    Super original ! J’adOoRe !!!

  8. boljo dit :

    Très bonnes vacances à toi. Tu nous laisses sur des notes très fleuries et sucrées. Je viens de lire un article inquiétant sur l’utilisation des plantes du jardin sans connaissance mais je suis rassurée, je vois bien que tu maîtrises autant les associations délicates que la sécurité en cuisine. Ta confiture est juste parfaite. Bonne semaine. Amicalement.

  9. Pas de lilas en vue mais je ne zappe pas la recette ! J’irai voir au marché. Il y a toujours des dames qui vendent des bouquets cueillis dans leurs jardins …
    Bisous
    Hélène

  10. Coralie dit :

    Cette confiture m’intrigue … J’aime le parfum du lilas mais l’aimerais-je au goût ? Affaire à suivre ! 🙂

  11. Magniffique! quelle patience je suis admirative mais jenote !excellente recette!merci

  12. Bacchus dit :

    une confirure bien délicieuse. bonne soirée

  13. Je déguste la fraise et j’hume le lilas car j’ai du mal à manger les fleurs… Le thé ça passe !
    Je te souhaite une bonne balade montagnarde et un doux repos.
    Bises

  14. domi dit :

    Délicieuse cette confiture mais il ne faut pas trop en abuser car sinon c’est  » des gaines  » qu’il faudra bientôt mettre…

  15. Françoise dit :

    Le lilas est l’une de mes fleurs préférées annonciatrice du printemps et au parfum délicat. Ta confiture qui associe la fraise qui entre en scène et le lilas qui fait sa révérence est déjà un superbe trait d’union et je donnerais cher pour goûter cette alliance qui me parait effectivement divine. Je vois que tu aimes la marche et la montagne, décidément nous partageons des plaisirs communs. Excellent séjour, respire bien et profite de l’immensité ! Je t’embrasse bien fort, Françoise

  16. kola dit :

    Coucou,
    Moi, ce sera Brel… tout en lavant les pots… une confiture dont je ne pouvais même pas imaginer qu’elle puisse se réaliser ainsi… une gourmandise très innovante pour moi, ces fleurs je ne pouvais connaître cette valeur que tu leur donne… une seconde vie pour elles finalement… une confiture merveilleuse et parfumée comme toujours tu sais le faire … mille mercis pour ces petits pots précieux et si prestigieux !!
    Pas de confiture pour moi cette année… et beaucoup moins de recettes… ce qui me laisse le temps de « vadrouiller » le nez en l’air et la fleur aux dents… lol… belle soirée à toi mon amie, gros bisous
    Jacqueline

  17. Méli dit :

    Je serais curieuse de goûter au parfum du lilas. Chez moi, il y a déjà longtemps qu’il a fleuri et qu’il n’y a plus de fleurs. Le mélange avec la fraise doit être intéressant.
    A tester l’année prochaine! 😉

  18. Heart Of Wild dit :

    Une très belle confiture, je voudrais bien la goûter car je ne connais pas le parfum du lilas ! Tu m’intrigues toujours avec tout ces belles saveurs que tu conserves en bocal, cela me donne envie de goûter à un peu tout, même si tu le sais je ne « suis » pas trop confiture – sauf au coing 😉 .
    Profites bien de cette semaine de repos, reposes-toi, ballades-toi, lis, fais ce qu’il te plait ! Prends bien le temps de souffler et à bientôt !
    Bises, je te souhaite (et vous souhaite) une excellente semaine !

  19. Mamé dit :

    Bonjour Veb je vais attendre la retraite pour faire cette confiture judicieux ces mélanges .
    Bonne balade profite en bien gros bisous Mamé

  20. the vamp' dit :

    bravo pour le mariage des parfums je n’y aurai pas pensé

    profites bien de ton escapade
    aeres toi

    en JOY !
    biz

  21. Excellente cette confiture, tu as dû bien t »amuser à effeuiller quelle patience 🙂
    Le parfum du lilas je l’adore, en goût je serais curieuse de savoir à quoi ça ressemble.
    J’avais essayer lavande et très déçue …

    Ton image reposante à été prise où? ça ressemble à la vallée d’Aoste
    Bisou @ bientôt
    Je te souhaite un beau WE
    Valérie.

  22. Calou dit :

    bendidon ….. du lilas …… tu me scotches !!!!!!!
    bonnes vacances ….. profitez bien !!!

  23. Lili dit :

    Vous méritez de déposer votre tablier et d’aller admirer les verts pâturages
    En attendant votre retour,profitez au maximum de vos vacances
    A bientôt très chère VEB
    Attention quand mêmes aux vaches! hi!hi!hi!
    Une énorme bise à vous et à votre tendre moitié
    Lili

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :