TOMATES SECHEES AU SOLEIL COMME AUTREFOIS, OU COMMENT TIRER PROFIT DE LA CANICULE

Pour une fois, journaux et présentateurs météo  la belle Evelyne et le dynamique Laurent CABROL sont d’accord puisqu’ils nous avaient rabâché qu’un : « Un épisode caniculaire du fait d’un anticyclone installé sur l’Europe centrale est annoncé pour plusieurs jours. Que cet anticyclone allait faire remonter de l’air particulièrement chaud depuis l’Afrique du Nord, en passant par la péninsule Ibérique et affoler le thermomètre de 8 à 10 degrés au-dessus des moyennes de saison. Le plan de vigilance canicule allait être mis en place notamment dans le  Sud-Ouest où 35 degrés° étaient annoncés. »

Il ne m’en fallait pas plus pour me décider à passer chez mon maraîcher préféré acheter des tomates roma que j’ai faites sécher selon la méthode de nos grands-mères donc de façon économique et écologique en évitant d’allumer mon four pendant au moins deux bonnes heures.

Vu les dérèglements climatiques que nous connaissons, je vous confie cette méthode de séchage pour le prochain plan caninule qui pourrait être annoncé…

Voici les doses pour 1 kg de tomates.

Laver, puis couper en deux les tomates dans le sens de la longueur, les épépiner (surtout on ne jette pas le jus recueilli car on pourra en rajoutant des tomates entières en faire du coulis comme ici ).

On met à égoutter les tomates dans une passoire.

Dans un saladier mélanger, 3 càs d’huile, 1 càs de vinaigre de citron, 2 càs de sel fin, du thym frais effeuillé (ou séché) ou un autre aromate.

Enrouler les tomates dans ce mélange.

Puis les mettre sur une grille (j’ai pris celle du frigo soigneusement nettoyée) en plein soleil à sécher.

Le soir, couvrir les tomates d’un voile de gaze (on en trouve en pharmacie) si vous n’en n’avez pas les ranger au frigo et le lendemain les sortir à nouveau au soleil. Au bout de trois jours les tomates seront desséchées et auront perdu toute leur eau et la peau aura pris une couleur un peu plus foncée.

Les déposer dans un bocal mettre les aromates de votre choix (ici du basilic frais) saupoudrer d’une càc de sel fin et couvrir à ras bord du bocal d’une bonne huile d’olive.

Les tomates doivent être recouvertes d’huile sinon elles risquent de pourrir.

PS à prendre ou à laisser  : Une fois épépinée et séchées les tomates vont sensiblement réduire, je vous conseille, enfin si vous  le permettez de faire sécher au moins deux kg.

PSS : J’ai utilisé les années précédents plusieurs variétés de tomates, et ma conclusion la variété roma est celle la mieux adaptée, car la peau est épaisse et sèche donc mieux.

PSSS : Si vous préférez allumer le four, la recette ICI.

14 Réponses à TOMATES SECHEES AU SOLEIL COMME AUTREFOIS, OU COMMENT TIRER PROFIT DE LA CANICULE

  1. Gabily dit :

    Merci bcp pour cette belle recette. Je voudrai juste savoir si on peut les conserver hors frigo en les stérilisant. Et la technique s’il vois plait. Merci encore..!

    • Véb dit :

      Bonsoir Gabily
      Merci pour votre compliment
      OuI on peut stériliser une heure à partir du moment ou l’eau atteint 100°. Si vous n’avez pas de thermomètre lorsque sur le dessus de l’eau se forme des bulles. Regardez ma recette de conserves de fruits c’est le même procédé.
      Merci pour votre intérêt;
      Véb

  2. Dis donc, j’ai bien fait de remonter le temps chez toi, ce matin ! Je vais essayer cette méthode-là, pour changer. Pas très envie d’allumer mon four en ce moment et si je ne fais pas de tes délicieuses tomates séchées cette année, j’en connais qui m’en voudront pendant les douze mois à venir ! 😉

  3. rabia dit :

    bonjour,merci pour cette méthode géniale !je l’ai suivi a la lettre mais au bout de 2jours j’aperçois une légère pellicule blanche est ce que c’est de la moisissure et que dois faire merci pour votre réponse

    • Véb dit :

      Bonsoir Rabia et bienvenue dans cette espace d’échanges.
      En effet la pellicule blanche veut bien dire moisissure, je pense que les tomates doivent avoir encore de l’eau. Pour ne pas perdre le fruit de votre travail, enlevez à l’aide d’un sopalin les traces blanches puis placez les à plat au four comme indiqué dans une de mes recettes. En fait il faut que les tomates aient perdu une partie de leur eau et il faut aussi de grosses chaleurs. Voilà j’expère avoir répondu à votre question, sinon n’hésitez pas. Bien cordialement
      Véb

      • Françoise dit :

        Bonjour,
        Comme l’an dernier, j’ai voulu refaire des tomates séchées au soleil et j’ai ressorti mon matériel. Impossible de les faire sécher. Elles noircissent par endroits et blanchissent à d’autres. Orage non prévu en soirée. J’ai dû terminer au four. Ma voisine pose sur les siennes une plaque de verre pour accélérer le séchage. Je l’ai testé pour la 2eme tournée. Même pbs. Je suis au-dessus de Montpellier. Je soupçonne les nuits trop chaudes et humides dans la maison et pas assez de vent le jour en ce moment. Ce matin, les tomates sont de nouveau au soleil…
        Ne vous découragez pas si cela ne fonctionne pas du premier coup.

  4. jeanne dit :

    Encore bravo et merci pour cette excellente idée ma chère Véronique ! C’est tellement mieux que de faire ses tomates au four ! Je testerai……l’année prochaine hi, hi, hi ! C’est un plaisir de venir s’enrichir chez toi avec toutes tes belles et bonnes recettes ! Bises. Jeanne

  5. Heart Of wild dit :

    Pas de canicule chez nous, mais j’aime beaucoup cette méthode, toute simple et ne consommant aucune énergie.
    Mais bon, je vais faire ma râleuse, mais je n’aime pas trop les tomates séchées, mais je crois que c’est car je suis tombée sur une version industrielle de mauvaise qualité !

  6. Méline dit :

    Re-coucou…
    Là, je fais cette conserve parce que j’adore les tomates séchées, ta recette est fabuleuse et particulièrement réussie, je ne suis jamais parvenue à réussir les tomates confites aussi bien que toi, à suivre tes conseils pas à pas donc…. encore bravo et merci à toi…
    Belle journée sous le soleil, bisous
    Méline

  7. cathdragon dit :

    elles sont belles !!!! et elles ont l’air si bonnes !!! bisous cath

  8. Patrick dit :

    Championne dans l’art de cuisiner, voilà à présent que tu nous livres avec toute la gentillesse dont tu sais faire preuve tes trucs et astuces et cela pour notre plus grand plaisir. Nous sommes grâce à toi plus riche d’enseignements culinaires au fil de tes recettes et je t’en remercie chaleureusement Veb …
    Ta façon de déshydrater les tomates pourrait paraître bien singulière et pourtant elle est tellement naturelle et si éfficace … Il fallait encore que cela vienne de toi.

    Merci mille fois et bravo, tu es formidable.
    Je t’envoie une bise bien amicale et un bouquet de cordons bleux tout mignon, tout beau …
    Patrick

  9. Méli dit :

    Alors là, quelle géniale idée!!!
    Bon pour la canicule, je crois que maintenant c’est fini, mais pour l’année prochaine, j’y penserai! 🙂
    Merci!

  10. colo dit :

    Super, merci! Je prépare tout ça ce matin même!
    La rentrée n’est que jeudi prochain ici, j’ai encore un peu de temps libre!
    Belle journée Véb.

  11. ze vamp' dit :

    je confirme que la variété ROMA est la plus appropriée au séchage des tomates
    on les appelle aussi « olivettes »
    ta méthode est originale je ne la conaisais pas…
    dans tous les cas : JA DO RE les tomates séchées et les confites
    sur des bruschettas, dans des pâtes, du risotto ….

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :