CAPPUCCINO AU PARFUM FORESTIER, SOUPE OU VELOUTE DE CEPES AVEC SA QUENELLE SAFRANNEE ET QUI A DIT QUE L’AUTOMNE EST UNE SAISON TRISTE ?

J’aurais pu intituler cette recette, soupe ou velouté, mais non, j’ai voulu la parer d’une appellation tendance. Elle contient du lait comme la mousse qui recouvre le cappuccino.Et puis, ça fait plus chic non ?

C’est une entrée simple, goûteuse, de surcroit rapide à confectionner. Le seul bémol étant le prix des cèpes entre 20 et 30 €. Comme tout le monde n’habite pas à proximité d’une forêt et n’a pas non plus le pouvoir d’achat suffisant pour s’en procurer. On peut remplacer les cèpes par des champignons de Paris en rajoutant juste pour l’arôme quelques cèpes séchés. La saveur différente, sera tout de même là…

450 g de cèpes mises à rissoler dans une poêle avec 1 oignon émincée – 1 càs d’huile d’olive – 1 gousse d’ail.  Faire revenir pendant 4 mn environ en remuant. Retirer environ 100 g de cèpes ayant rissolés et les maintenir au chaud.

Diluer 1 càs de fond de volaille dans 25 cl d’eau chaude.

Rajouter 25 cl de lait soit un total de 1/2 l de liquide, en couvrir les champignons ayant rissolé, saupoudrer de 2 càs de ciboulette ciselée.  Puis couvrir et faire cuire à feu doux pendant 20 mn.

Retirer du feu, mixer ajouter un petit suisse 0%  (60 g) ou son équivalent en crème liquide ou épaisse selon vos préférences, pour l’onctuosité.

Pendant que ce velouté qui s’là péte en cappuccino mijote mixer 2 petits suisses (je sais j’en use et abuse mais c’est 1 des mes partenaire minceur fétiche ..) 1 càs de ciboulette – 1 dose de safran – 1/2 càc de mélange indien (facultatif) – sel et poivre. Réserver.

Servir le velouté avec en décoration quelques lamelles de cèpes rissolés que vous avez réservés puis former une jolie quenelle (pas comme la mienne) et la nicher au creux de ce nid forestier.

Si les saveurs de cette recette d’automne, vous laissent insensibles et que l’automne vous fout le blues peut-être que la prochaine recette vous parlera plus. Vous me suivez ?

PS : Je dédis cette recette a un amateur éclairé de cèpes, qui vit maintenant au pays des fruits confits, si vous passez par là Serge, en toute amitié.

19 Réponses à CAPPUCCINO AU PARFUM FORESTIER, SOUPE OU VELOUTE DE CEPES AVEC SA QUENELLE SAFRANNEE ET QUI A DIT QUE L’AUTOMNE EST UNE SAISON TRISTE ?

  1. dominique dit :

    Cappuccino de cèpes..Je viens d’en acheter pour des amis qui adorent les champignons et me demandais quoi en faire!! je me pourlèche les babines rien qu’à lire la recette!! Je suis convaincue du succès merci Véb affectueuses pensées Dominique

  2. Lili dit :

    Ce matin mercredi les cèpes se vendaient 21,90 € le kg !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bise
    Lili

    • Véb dit :

      Coucou JolieLili
      Vous avez répondu à une question que je me posais. Le prix est à 1€ près approchant à celui pratiqué ici. Oh le marché d’Uzès, mais quel bonheur de flâner dans cette ville hors saison touristique !!! Biz bien amicale fidèleLili

  3. alberie26 dit :

    une belle présentation pour une délicieuse recette bravo 🙂 bisous !

  4. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Dac, c’est chic mais c’est choc aussi parceque c’est bon bon bon et en plus c’est à ma portée de piètre cuisinier.
    voilà une recette que je ne manquerai pas de réaliser …ou plutôt de tenter , faut encore que je la réussisse. Mais avec un prof comme toi … tu n’as pas ta pareille pour décrire une recette!

    Mille et mille et mille fois bravo et merci aussi, tu es formidable, tu es aussi ma meilleure amie!
    Bise très amicale
    Patformi

  5. Messergaster dit :

    il faudra que je te la vole la recette de ce cappuccino automnal!!!!

  6. jeanne dit :

    Que c’est bon ma chère Véronique !!!!! Tu as bien raison, c’est chic et gourmand à la fois et si en plus c’est un plat « minceur », je note de suite !!!! Nous avons trouvé des cèpes et nous y retournons cette semaine mais il va falloir que je les cache car mari et fiston les désirent toujours en persillade et bien grillés !!!!! L’automne nous offre des merveilles, tu as bien raison et toi c’est toute l’année hi, hi, hi ! Bises, bon dimanche. Jeanne

  7. cathdragon dit :

    tu as fait une belle récolte ! ton plat doit être délicieusement parfumé ! bisous cath

  8. Lili dit :

    Avec ses multiples saveurs,non l’automne n’est pas triste
    La chasse au trésor ( le cèpe ) le découvrir le cueillir,le humer
    quel plaisir et ensuite le cuisiner comme l’indique votre recette
    le déguster et……se régaler !!!!!
    SUPERBE
    Bise très automnale ( cela se dit je crois ) !!!!!
    Lili

    • Véb dit :

      Coucou fidéleLili
      Il suffit de 2 ou 3 pieds de cèpes pour embaumer un plat. Le champignon est annonciateur de la venue de l’automne et de ces bons veloutés. Biz automnale, c’est une belle saison et vous avez raison fêtons là avec une rebiz jolieLili.

      • Lili dit :

        Dernièrement sur le marché du mercredi il y avait foule
        devant un étal,car à la vente il y avait des cèpes!!!!!!
        C ‘est vraiment le roi des champignons
        Re bise chère Veb
        Lili

  9. Heart Of wild dit :

    Un cappuccino salé qui me donne presque autant envie que sa version sucrée. Ce devait être délicieux !
    Et sinon, par rapport à ton titre, je ne trouve pas que l’automne soit une saison triste. Les feuilles de toutes les couleurs qui tombent des arbres ont une beauté que j’aime chaque année autant. Chaque saison est belle à sa façon ! 😉

  10. Françoise dit :

    Tu nous mets toutes en appétit avec ce velouté et sa crème façon cappuccino light (bonne idée le petit suisse 0%). Je n’ai jamais pensé que l’automne était une saison triste et en voyant ta recette encore moins que jamais !

  11. Ha oui quel savoureux bol de la terre !! je sens à travers l’écran 🙂
    Ils sont bien beaux tes cèpes, quel bonheur, avec le 0% je prends et le mélange Indien aussi.
    Bises Veb, à plus tard
    Bonne journée

    Valérie

  12. boljo dit :

    On se la pète grave dans la cuisine de Leyre avec ces cèpes rissolés. Je vais te faire rire (jaune safran), ici pas de cèpes, tu t’en doutes, pas de forêt, donc… Mais le plus drôle c’est que les champignons de Paris sont au prix… des cèpes. Par contre des cèpes, j’en ai un kilo séché, une promo de Noël dernier et tu me fais penser qu’il faut que je vérifie la date de péremption qui doit approcher. Je vais me remettre au cream soup que je pourrai toujours appeler capuccino en y rajoutant une quenelle appétissante comme la tienne, si ! Mais pour ce qui est du rajout de champignons rissolés, il va falloir que je me fasse violence pour mettre ce prix dans des champignons. Mais qu’est-ce qu’il donne envie ton cappucino forestier ! Biz.

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :