BOULES DE BERLIN, BUGNES, MERVEILLES OU BEIGNETS A LA N’IMPORTE COMMENT, CAR L’ELEGANCE DU HERISSON N’ATTENDS PAS !

C’était un après-midi pluvieux

une poêle qui ronronnait de bien être

l’envie de déguster un vrai beignet…

L’histoire commence par un crochet à ma bibliothèque préférée, avide de détenir enfin, l’objet de ma convoitise, attendu patiemment de réservation en réservation. Peut-être que certaines des lectrices de ce blog se reconnaîtront dans mes propos, le soir même, je n’avais qu’une hâte celle de m’asseoir une fois mes « corvées accomplies » pour lire.  Je rappelle que celles qui ont la chance de travailler, et ben le week-end, elles se reposent en changeant d’activité, car la poussière ne veux pas s’envoler toute seule, le lave linge ne reconnait que vos doigts pour tapoter sur on, la table à repasser serait pas folle de se déplier toute seule et qui plus est repasser ….Je ne sais pas vous, mais moi des fois, quand la fatigue me gagne, je rêve. Je rêve d’être dotée des pouvoirs de Samantha ma sorcière bien-aimée, le temps de remuer le bout du nez et tout rutilerait … Ca c’est pour le rêve !La réalité est que la veille, un coup de fil nous avait prévenu du passage d’une des filles de Leyre et à la question : « qu’aimerais-tu manger pour le dessert ? » la réponse fût :  » bof ce que tu veux….mais juste une question pourquoi, on n’a pas droit aux crêpes à la chandeleur et des beignets au carnaval… ? » Nul besoin de schéma, message reçu.. ça faisait au bas mot, 5 ans au moins, que je n’avais pas confectionné de beignets, des vrais rajouterait MisterEyre « pas ceux qui cuiraient au four ! Un beignet c’est gras, ça baigne dans l’huile! «  Qu’on se le dise !Je voulais des boules de berlin dégoulinantes de gelée maison et MisterEye rêvait lui de merveilles façon dentelle toutes en légèreté !

Résultat, j’ai divisé ma pâte en deux parts, l’une convertie en boules de berlin et pour la seconde j’ai étalé ma pâte et j’ai laissé ma fibre artistique s’exprimer, résultat, c’est  parti en free style….Ce fut tout sauf des merveilles car n’ayant pas étalé assez finement la pâte…ça me donnera le prétexte d’en refaire.Car, je vous avouerai c’est tellement bon, que je suis sûre d’une chose, je n’attendrais pas 5 ans pour en refaire.

Pour une dizaine de boule de berlin et une vingtaine de beignets et juste 3 gourmands en manque :

Ingrédients : 500 g de farine – 1 bonne pincée de sel – 80 g de sucre – 25 g de levure fraîche de boulanger ou 2 sachets de levure séche de boulanger – 50 g de beurre – 2 œufs – 150 g de lait – la moitiée d’une 1/2 càc de sel fin

Huile de tournesol pour frire – gelée j’ai placé de la gelée de figues de barbarie made in home et à la groseille

Verser le lait tiède (à peine tiède surtout pas chaud, il tuerait l’action de la levure) dans un saladier et émietter la levure fraîche.

Mélanger, rajouter les deux oeufs, le beurre fondu. Verser la farine, le sucre et le sel puis mélanger.

Couvrir, puis laissez doubler de volume pendant 2 heures à température ambiante.

A l’issue de ce temps, diviser la pâte en deux parts égales.

Étaler un pâton sur une épaisseur de 2 cm environ et à l’aide d’un emporte pièces de 5 cm de diamètre. Vous pouvez vous servir d’un verre pour découper.

Déposer les beignets sur un plateau, et laisser lever encore ½ H.Une fois la demi-heure écoulée, verser l’huile dans une poêle, faire chauffer à feu doux, lorsque l’huile aura chauffer.  Déposer les beignets et frire pendant environ 2 minutes de chaque côté.

Sortir le beignet à l’aide d’une écumoire et le mettre à égoutter sur du papier à cuisson. Si  vous sentez l’âme d’un gourmand (e) choisissez ce que vous aimez ici entre deux gelées mon coeur balançait alors je les ai placées mais si vous êtes plutôt pâte à tartiner, faîtes vous plaisir.  Remplir une poche en y glissant une  douille lisse, j’ai opté pour une seringue, car je  me suis sentie, ce jour là, l’âme d’une infirmière.

gelée de figues de barbarie au cidre et à  l’estragon

gelée de groseilles du jardin

Ps : Pour les amateurs de lecture, j’ai adoré cet ouvrage où Renée, concierge dans un immeuble chic se décrivant comme petite, laide, grassouillette cache un érudition acquise en autodidacte et décrite par Paloma, 12 ans, en instance de suicide : « a l’élégance d’un hérisson : à l’extérieur, elle est bardée de piquants, une vraie forteresse…à l’intérieur aussi raffinée que les hérissons, bêtes faussement indolents, farouchement solitaires et terriblement élégantes ». Je n’ai pas eu l’occasion de voir le film sortie en 2009, tiré du livre qui, je  mesure mes mots, m’a ravi. Avis aux lecteurs intéressés et si comme moi ils sont passés à côté de la déferlante « hérisson » en 2006, et à jolieLili en particulier.

Une question qui fût posée :

café ?

ou thé ?Boule de berlin ?

ou beignet à la n’importe comment ?Sur ces notes dégoulinantes de saveurs oubliées, et la vision d’un « j’ai goûté aussi à une douceur retrouvée ». Je vous souhaite à tous de passer un excellent week-end et vous retrouve bientôt pour un nouvel échange gourmand.

27 Réponses à BOULES DE BERLIN, BUGNES, MERVEILLES OU BEIGNETS A LA N’IMPORTE COMMENT, CAR L’ELEGANCE DU HERISSON N’ATTENDS PAS !

  1. Calou dit :

    je n’aime pas particulièrement les beignets mais j’ai beaucoup aimé « l’élégance …. » !!

  2. Heart Of wild dit :

    Je m’étais dis de faire des beignets pour mardi gras, et puis au final c’est passé, et je n’ai fais que des crêpes (ou gaufres, je ne sais déjà plus). Mais les beignets je n’aime pas trop, mais je m’étais dis d’en refaire, fourré au chocolat 😉

  3. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Tu sais que tu me donnes une terrible envie de savourer des beignets et des boules de Berlin ou devrais – je dire TES beignets et TES boules de Berlin … Parceque j’adore ça moi !!! Tes réalisations m’ont séduit et même conquis et je n’ai plus à présent qu’à m’y essayer … Je le ferai prochainement c’est promis ….

    Un tout grand bravo et mille mercis, tu es formidable!
    Bise bien amicale
    Patrick

  4. Lili dit :

    J’ai le livre ,L’ELEGANCE DU HERISSON
    Je vais m’empresser de le lire et,toujours de Muriel Barbery
    UNE GOURMANDISE, une histoire qui j’en suis sûre vous plairait beaucoup
    J’ai fini de lire PLAN DE TABLE
    Un peu perturbée avec ces retours en arrière puis j’ai plongé dans cette
    famille désordonnée heureux malheureux , bref, j’ai aimé!!!!!
    Le film avec Josiane Balasko dans le rôle de Renée (superbe) en hérisson!!
    En attendant d’autres recettes de cuisine aussi excellentes les unes que
    les autres recevez Très chère Veb une bise très amicale
    Lili

    • Véb dit :

      Coucou jolieLili,
      Je l’ai réservé car le deuxième ouvrage m’a donné envie de découvrir l’auteur, et si son humanité perce dans le premier. Si de plus il vous a plu….je pense qu’il me plaira sans conteste, car on des goûts similaires en littérature. Ah oui plan de table c’est ça le truc désordonné. Le film je l’ai loué et manque de pot le CD était rayé ou je ne sais quoi impossible à visionner. J’attends de trouver une occasion pour découvrir La Balasko en Renée. Biz bien amicale fidèleLili dont les coucous me font toujours plaisir. D’ailleurs si je reste sans vos nouvelles pendant 3 jours et ben je trouve le temps long…si si …je vous assure

  5. jeanne dit :

    Bonsoir ma chère Véronique, par où commencer ! J ‘ai des images plein la tête et de merveilleuses saveurs sur les papilles hi, hi, hi !!!!! J’ai vu le film dont tu parles, il y a quelques années mais jamais lu le livre, je vais regarder dans notre bibliothèque municipale ! Pour les beignets, j’adore et dans toutes les versions ! Ici, tes merveilles se nomment tortisseaux et comme pour toi, les miens remontent à……..je ne sais plus hi, hi, hi !!!! Comme il est impossible d’y résister, j’évite d’en faire pour préserver mes hanches mais en voyant tes superbes photos, je me laisse presque tenter, vilaine !!!!! J’ai passé comme toujours un délicieux moment à te lire ! Je te souhaite une excellente semaine malgré le vilain temps ! gros bisous et belle soirée. Jeanne

  6. chacha dit :

    et bien tu vois hier avant de partir en promenade, j’ai préparé ta pâte pour boule de berlin et au retour de ballade les filles ont pu faire un gouter avec de très bonne boule de berlin avec de la pâte à tartiner qui pétille. Elles ont adoré, bonne journée ici il va falloir penser à traiter les pêchers l’un semble se mettre en bourgeon.

  7. Messergaster dit :

    Boule de « berlin » as-tu bien écrit? je connaissais pas…………………. mais du coup, étant donné la ville où je vis, je dois absolument tester eheheh!

  8. Nadji dit :

    Pour le moment, toutes mes lectures concernent le culinaire. Ça devient une obsession.
    Tu me donnes envie de faire des boules de Berlin. Ça doit être délicieux.
    A bientôt

  9. dominique dit :

    Comme d’hab’ les photos sont magnifiques et parlent d’elles mêmes, et malgré les quelques balbutiements du printemps ici en Catalogne les fins de journées sont fraîches et n’attendent que ce genre de gourmandise merciiiii!

    • Véb dit :

      Grr…le froid qu’il a fait aujourd’hui, ou bottes et manteau sont de sortie alors que samedi on était inondé de soleil et voilà que ça ce gâte. La Catalogne est une belle région. Au printemps elle doit être magnifique. J’aime l’espagne, son art de vivre, ses produits, la gentillesse de ses occupants, ses tapas. Biz bien cordiale

  10. the vamp' dit :

    j’adore les beignets sucrés, salés, je prends tout avec le chien aussi !

    Ich bin ein Berliner ( JF Kennedy)
    Frau Junge

  11. valou dit :

    Une tuerie ces beignets !!!! que du bonheur
    bises
    v@lou

  12. MamyJo dit :

    Coucou.
    Huummm toutes ces bonnes gourmandises me font envie mais ne pensons pas aux calories … hihihi.
    En ce moment pas trop le temps de cuisiner…. lavage, repassage, frotte frotte sont au programme depuis 2 semaines. J’aimerai qu’une fois la lave-linge sur « off », le fer à repasser se mette en route tout seul mais il ne faut pas rêver.
    Bon dimanche et bizzz amicale.
    MamyJo

  13. Mamé09 dit :

    Bonjour veb ! Comme je n’arrête pas de courir …
    Voila je m’installe pour goûter tes boules tes bugnes etc etc … Avec un bon café pour me redonner de l’élan Dis à ton chien que je ne lâcherais rien cette fois ci !
    gros gros bisous Mamé

  14. la nonna dit :

    un bon beignet digne de ce nom! tellement miammmm

  15. cathdragon dit :

    la friture est un peu bannie de l’antre mais là j’avoue que tu me tentes ! elles sont belles ! elles ont l’air si bonnes !!!! hummmmmm j’en salive ! bisous cath

  16. Brigitte dit :

    Super recette!!!
    J’adore les beignets  » dégoulinants de graisse », enfin pas trop non, mais cuits comme il se doit: dans de l’huile! Et tant pis pour la bouée autour de ma taille; c’est pas pour une fois! Non mais!!!
    Moi, ce serait plutôt des décennies que j’en ai fait. Je me contente de les manger sur la foire…Encore faut-il s’y rendre et je dois dire que ce n’est plus trop de mon âge!
    Alors me diras-tu? Qu’attends-tu pour en faire? Et bien qu’une gentille blogueuse me donne envie par ces belles photos de m’y remettre;)
    Voilà qui est dit!
    Voilà où s’en sont allées tes confitures! Un régal j’en suis sûre.
    Big bisous ma chère Véb. Tu m’as encore épatée;)

  17. chacha dit :

    LIre un bon livre le week end au coin du feu, cela c’est vraiment le pied d’ailleurs ces temps ci je cumul les livres, et l’élégance du hérisson est vraiment super. Tes boules de berlin et autre beignet je m’étais jurer d’en préparer pendant les vacances des filles mais je n’ai rien fait de tout cela, j’ai planté mes fraisiers lol. Bon si elles sont sages je leur en préparerais prochainement. (Pas facile de faire de la friture quand tu n’y a pas trop droit)
    A ce maudit ménage, mais qui a inventé la poussière?? Pourquoi ne reste-t-elle pas en l’air, et pourquoi les poils des toutous ne restent-il pas bien accroché à leur maitre, car là très franchement on va bientot avoir pleins de poils sur les tapis et dans les maisons.
    Bon je file préparer un petit truc diététique à manger, car on peut dire que pendant les vacances pas facile de préparer du 100% light. BOnne journée

  18. Tous mes sens sont en éveil !!! que du bonheur! magnifique! Merci !

  19. Marlyse dit :

    Je vous admire pour tout ce travail. J’adore les boules de berlin mais je n’en ai jamais fait je me contente de les acheter . Connaisez vous les beignets a la rose. C’est une pate a merveilles mais faites avec un tres joli fer en forme de fleurs. Je crois que c’est plutot vaudois.
    Bon dimanche et a bientot

    • Véb dit :

      Je vous remercie pour vos encouragements. Non je ne connais pas ce beignet vaudois, et en faisant des recherches, sa texture est plus qu’appétissante, si je trouve le moule idoine, je me laisserai volontiers tenter par cette gourmandise à la saveur raffinée. Bonne semaine à vous et merci pour votre coucou

  20. Lili dit :

    Les bugnes…….j’adore
    J’ai la chance d’avoir ( à portée de mains!!!!!) un boulanger chez qui je vais
    quelque fois en acheter car elles son délicieuses
    Mais quand j’ai du « courage » j’en fais moi même
    Très bonne fin de semaine et bise très amicale très chère Veb
    Toujours de très belles photos et un Chianki tout rigolo à qui je fais
    un grat grat
    Je retiens le livre conseillé
    Lili

    • Véb dit :

      Je pense voir de quelle boulangerie vous parlez. C’est vrai qu’en les faisant soi même si mieux si après on est qq’un à partager. Hou hou chianki qui ressemble à l’homme des cavernes a un rdv chez sa toiletteuse préf bientôt, il en a vraiment besoin. Je le sens venir malgré ses bains plutôt fréquents si vous voyez ce que je veux dire, vous avez le même à la maison. Je suis en train de lire un livre de psychologie (sommaire) sur la manipulation, intéressant…je vous en dirais plus lorsque je l’aurais terminé.

  21. domi dit :

    Une recette gourmande qui est loin de me  » rebugné « ….

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :