CUISSON D’UN ROTI DE BOEUF, INRATABLE, RAPIDE ET FACILE OU COMMENT PLAIRE A TOUT LE MONDE, HORS VEGETARIEN CELA S’ENTEND !

Ce qui me rends :

ronchonchon, fâchée….. grincheux(se)….
limite chafouin

C’est qu’après avoir passé une matinée à cogiter-mitonner ce qui pourrait réchauffer le corps et le cœur, et bien en posant mon plat sur la table, je vois des mines s’allonger avec des : « tu sais bien que je n’aime pas l’agneau…le lapin...le porc…la sauce…, le veau » . Vous l’aurez compris, certains n’aiment rien ou presque (l’apanage de leur jeune âge je suppose) et bien dans cette fine fente du presque

j’arrive à faire oublier le trio gagnant pâtes-pizza-frites… en glissant mon joker qui me met de bonne humeur, car confectionné en un temps records : le rôti de boeuf.

10 minutes de préparation pour 50 minutes de cuisson, et je peux hurler comme Fabienne de la famille LEPIC (de fais pas çi fais pas ça) « A TAAABLEEE »!  Ça m’arrange car c’est dimanche et je rêve de buller. Alors si vous aussi voulez buller dimanche prochain, je vous confie la recette.

Après peu de travail à vous : les oignons caramélisés, les pommes de terre cuites façon potaetos, et une viande juste comme il faut…

Pour contenter 4 à 5 ex grognons prêts à troquer une pizza par un rôti : 1 kg de rôti 5 (pris dans l’aloyau ou le filet) ici c’est un coeur de rumsteak– 8 gousses d’ail – 3 càs d’huile d’olive

3 oignons – 1 tête d’ail – 1,5 kg de pomme de terre charlotte ici –  piment d’espelette- 100 g d’olives farçies aux anchois.

Détachez les gousses de la tête d’ail.

Couper en rondelles les oignons – Laver les pommes de terre, les éplucher puis les couper en deux dans le sens de la largeur, puis en quatre.

Dans un saladier mettre les quartiers de pommes de terre et les arroser avec 2 càs d’huile d’olive saupoudrer de piment d’espelette et de sel de guérande.

Dans un plateau supportant la chaleur, le tapisser en premier avec les oignons puis déposer dessus les pommes de terre. Enfourner pour une cuisson de 30 minutes à 200 °.

A l’issue de ce temps, prendre le rôti laissé à la température ambiante depuis une petite heure au moins et pratiquer 8 légères incisions pour y loger les 8 gousses d’ail, 4 dans chaque face, le badigeonner avec la cuillère d’huile restante, parsemer de piment d’espelette.

Le déposer au milieu des légumes et faire cuire pendant 20 minutes pour obtenir une viande saignante.

Une fois les 20 minutes écoulées, retirer le plateau du four. Déposer le rôti dans un plat puis le recouvrir d’une feuille d’aluminium et le laisser se remettre de ses émotions pendant 10 minutes.

Servir le rôti en tranches, avec les pommes de terre façon potaetos, parsemer de quelques olives, 2 ou 3 gousses d’ail en chemises un peu d’oignon caramélisé puisé au fond du plat, parsemer de la fleur de sel. Servir avec une sauce à côté.

Ou une salade bonne minePS : si vous n’aimez pas la viande saignante, rajouter 5 à 10 minutes de cuisson pas plus pour éviter une consistance caoutchouteuse.

Source d’inspiration  : SAVEURS n° 198 février 2013

Pour la cuisson de mes pommes de terre, le mieux c’est de goûter pour voir si les patates sont cuites.

Maintenant que le déjeuner est plié, si on passait au dessert, ça vous dis ?

19 Réponses à CUISSON D’UN ROTI DE BOEUF, INRATABLE, RAPIDE ET FACILE OU COMMENT PLAIRE A TOUT LE MONDE, HORS VEGETARIEN CELA S’ENTEND !

  1. […] déjà vu des copines paniquer, face à un rôti, un poulet ou un gigot d’agneau. C’est en pensant à elle que j’ai confectionné […]

  2. Calou dit :

    ça c’est pour moi !!!

  3. Heart Of wild dit :

    « Hors végétarien cela s’entend », oui oui 😉 En tout cas pas facile de faire aimer quelque chose à certaines personnes la rengaine pâte-frites revient souvent, les pizzas cela me dérange moins, car selon la garniture, cela peut faire un plat complet pas trop gras ou lourd. M. Végé me tannait depuis un mois pour des frites, alors je lui en ai fais l’autre jour, il fallait bien tester la nouvelle friteuse (un mois que l’autre avait lâché, et un mois qu’on avait acheté celle-ci !)

  4. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    J’adore, j’adore et j’adore !!! le rôti, moi c’est saignant que je l’apprécie et » truffé « d’ails comme tu l’as fait !! mais accompagné des potaetos et des oignons, cela devient un plat royal ! Tu pratiques une cuisine que je qualifie très sincèrement  » haut de gamme  » et pour laquelle je t’offre encore le joli cordon bleu qui te va si bien …

    Un tout grand bravo, tu es épatante!
    Bise toute amicale
    Patrick

  5. jeanne dit :

    Et voilà de quoi régaler mon petit monde amateur de VIANDE !!!!!!!! Des patates et du boeuf saignant, chez moi, c’est un repas de roi !!!!! Merci ma chère Véronique, j’en connais qui seront ravis ! Ils vont juste me laisser la salade, quelle chance, j’adore hi, hi, hi !!!!! Avec les gousses d’ail en chemises, le petit « plus » très apprécié !!!!! Bonne semaine, bises. Jeanne

  6. the vamp' dit :

    bah ça m’avait vrauiment tellement plu
    que j’lai fait !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    on s’est régaladoumés
    merci qui ?
    merci vébounett’

  7. boljo dit :

    Si ça peut te rassurer ou pas, il n’y a pas que le jeune âge qui soit difficile, j’ai quelques copines réfractaires à peu près à tout, sans compter les végé de toutes sortes, nouvellement converties ou pas. Genre hier, 10 personnes, une végé, une quinaimerien, un quimangeduboutdeslèvres et bien hop, tout le monde à la même enseigne, taime ou taime pas, plat unique et basta, ah mais.
    Sinon, moi je l’aime ton rôti, et je le dégaine aussi en cas de coup dur et je fais pareil avec le poulet, patates rôties, ail, et tout le tintouin et que ceux qui aiment se régalent pendant que les autres les regardent en grignotant un bout de pain. Comment ça t’aime pas mon pain ? Non y’en a….
    Biz et bulle bien.

  8. the vamp' dit :

    hum que ça me plait !
    TOUT me plaît…. après mon pain grillé du dimanche matin ça me met en appétit 🙂
    bon dimanche vébounette

  9. Miechambo dit :

    J’en ai l’eau à la bouche ! Je me débrouille pas mal pour la cuisson du rôti d’une manière générale mais je n’ai pas encore essayé de cette façon : en même temps que les légumes. C’est noté pour la prochaine fois.
    Très belles photos…..bravo et merci !
    Michèle

  10. Mamé09 dit :

    Sur ce coup la Veb … Je la joue pas je vais essayé . J’aime la viande cuite …
    je retourne à tes merveilles et ta gelée qui pique .
    Bon week end bises Mamé

  11. Guylaine dit :

    Tiens c’est marrant j’ai fais pratiquement le même plat le week-end dernier, rosbeef et potatoes ! bon week-end, bises

  12. chacha dit :

    Je suis tout à fait partante pour un bon roti avec de bonne petites patate et je crois bien que mes gourmands rafflerais tout. Dur de contenter tout le monde parfois.

  13. Brigitte dit :

    Magnifique recette qui met en appétit malgré l’heure matinale!
    Mais dis-moi: combien êtes-vous à la maison? Une tribu?;)
    Je pense que c’est un plat plébiscité partout ou presque; ici pareil: quand les enfants viennent avec leur marmaille, le rôti est toujours apprécié;)
    Allez maintenant, on passe au dessert: mon plat préféré;)

  14. cathdragon dit :

    rhooooo la la la la tu m’éveilles les papilles !!!! C’est un plaisir pour les yeux avant d’être un plaisir pour les papilles !!! ah ouich les pizzas amburgers, j’en entends souvent parler moi aussi ! Mais niet !!! Je résiste !!!! bisous cath

  15. Lili dit :

    Tiens Tiens comme les grands esprits se rencontrent,car à mon menu
    pour demain Dimanche un rôti de boeuf,donc voilà une recette que je vais
    faire et « que » nous allons nous régaler!!!miam ! miam!
    Gros bisous!!!!
    Lili

  16. MamyJo dit :

    Coucou,
    Buller le dimanche, j’aime bien. Ton plat est très appétissant.
    Bon week-end à toi Véronique.
    Tout plein de bisous;
    Jo

    • Véb dit :

      Bonne semaine à toi MamyJo,
      j’espère que tu arrives au bout de tes corvées et que respires un peu après ton pensum nettoyage. Biz bien cordiale

  17. domi dit :

    Moi qui ne suis pas copain avec les rôtis de boeuf j’aimerai savoir quel morceau t’as donner ( vendu ) ton boucher. Je ne sais pas si c’est la faute à pas d’chance mais tous ceux que j »ai  » connu  » n’ont pas été  » tendre  » avec moi. Il est 3 heure du matin et ta recette gourmande me donne faim.

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :